Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK CELTIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Gilles Servat , Pibrock, Bernard Benoit
- Membre : Alan Stivell , Pierre De Grenoble, Mor, Glenmor
- Style + Membre : Nuit Celtique
 

 Musique Progressive Bretonne (200)

Dan AR BRAZ - Frontières De Sel / Borders Of Salt (1991)
Par MARCO STIVELL le 1er Mars 2011          Consultée 2426 fois

Après dix années passées à explorer des territoires plus introspectifs et confidentiels, Dan AR BRAZ prend le parti de donner une suite à l'acoustique Songs. On est toujours dans la période des albums autoproduits. Pour ce qui est de la "suite", non pas que Songs et ce nouvel album soient liés par leur chansons, ils le sont simplement en tant que disques de folk celtique très acoustique.

Dan est toujours fidèlement secondé par Martin Allcock qui gère les claviers et la basse. A la place de Dave Pegg qui tenait cette dernière sur deux titres de Songs en guest, on rencontre le célèbre sonneur breton Patrick Molard. Celui-ci n'est pas un inconnu pour les amateurs de Dan AR BRAZ puisqu'il avait participé à ses trois premiers albums à la fin des années 70 (Douar Nevez, Allez Dire à la Ville et The Earth's Lament). Il ne joue pas beaucoup plus que Dave Pegg, puisqu'on ne le rencontre que sur trois morceaux, à savoir "Few Words From you" et les deux versions de "Borders of Salt".

"Borders of Salt". Une chanson qui résume beaucoup de choses pour Dan. L'attachement à ses racines, à la culture celtique, traitée de manière douce et mélodieuse (avec nappage de synthé et cornemuse fort à propos), parfaitement à l'image du genre, et à rapprocher des sublimes ballades irlandaises. A moins d'avoir suivi Dan depuis ses débuts, il est très difficile pour ne pas dire impossible de rencontrer cette version avant celle de l'Héritage des Celtes, quand on ne connait pas la chanson. Il n'y a pas de grandes différences entre les deux par rapport à leur ossature, si ce n'est le fait qu'ici, Dan dit le texte (écrit par lui-même) à la suite alors que dans la version Héritage des Celtes, Elaine Morgan chante la deuxième partie du texte après l'envolée instrumentale. Mais les deux fonctionnent très bien, et la cornemuse de Patrick Molard est toujours enchanteresse.

Frontières de Sel / Borders of Salt ne se limite heureusement pas à ce tube en force. La première partie du disque est tout simplement parfaite. Après "Borders of Salt", il y a quatre superbes chansons dont Dan est presque responsable, mis à part pour "De la Lune à la Lune", le texte ayant été écrit par l'artiste breton Melaine Favennec (tout comme "Regarde Autour"). "The Promise of the Night" et "Ballad for Jenny" sont des sommets de romantisme arbraziens, pleins de sensibilité, à l'image de leur compositeur. "De la Lune à la Lune" est des plus enthousiasmants, on meurt d'envie d'accompagner le chant de Dan même quand on écoute le morceau pour la première fois. Le guitariste chante sans doute encore mieux que pour Songs. "A Few Words From you" nous permet d'entendre un petit peu Patrick Molard à la cornemuse irlandaise, chose qui n'est pas commune chez Dan.

Puis au beau milieu du disque, Dan nous offre pour gâterie une reprise épurée (mais avec toujours claviers et guitare électrique) du "Native Son" de l'artiste canadien Bryan Adams (album Into the Fire). Beaucoup plus douce et grave, on y redécouvre complètement cette chanson. Dan a eu la bonne idée d'y ajouter des choeurs façon chant monophonique de natifs américains sur le final, ceci étant mieux réalisé que ce que feront Clannad sur leurs albums Banba (1993) et Lore (1995) pour les chansons "I Will Find you" et "Trail of Tears". Merci Dan...

Le dernier tiers du disque est plus mystérieux, avec une ou deux chansons encore plus sombres que le reste. Ce n'est pas le cas de "Regarde Autour", qui reste dans un ton musical plutôt optimiste. En revanche, il y a "Stand Up Becassine", dont le seul nom veut tout dire. Dan est, tel son ancien compagnon Alan Stivell, concerné par l'image qu'a une certaine culture impérialiste de celles de minorités comme les bretons. Lancée sur une cavalcade d'accords de guitare acoustique et un flot de paroles implacables, ce brûlot aurait pu paraître entièrement déroutant s'il n'y avait ce fabuleux final où la guitare électrique délivre un solo du même ton absolument magique que "L'Appel du Sage" (sur Douar Nevez). Pour terminer sur une note optimiste, Dan nous propose une version instrumentale de "Borders of Salt" qui n'a de commun avec la chantée que le thème de cornemuse, le reste de l'arrangement rappelant celui de "Musique Pour les Silences à Venir (2ème partie)".

Bien que toujours décidé à présenter des albums très personnels et peu instrumentés, Dan sait qu'il doit commencer à modifier son propos et il le fera bien.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


Bernard BENOIT
Lutunn Noz (1975)
Folk breton, instrumental et romantique




Gabriel YACOUB
Babel (1997)
Encore un bijou


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Dan Ar Braz (guitares, chant, choeurs)
- Martin Allcock (claviers, basse)
- Patrick Molard (cornemuses écossaise et irlandaise)


1. Borders Of Salt
2. De La Lune à La Lune
3. The Promise Of The Night
4. Ballad For Jenny
5. Few Words From You
6. Native Son
7. Distress Is On Its Way
8. Regarde Autour
9. Stand Up Becassine
10. Borders Of Salt (instrumental)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod