Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (10)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Zz Top's First Album
1972 Rio Grande Mud
1975 Fandango
1983 Eliminator
1985 Afterburner
1990 Recycler
1996 Rhythmeen
1999 Xxx
2004 Rancho Texicano: The Ver...
 

- Style : Stocks, Jared James Nichols
 

 Site Officiel (424)
 Portrait Billy Gibbons (318)

ZZ TOP - Eliminator (1983)
Par ERWIN le 22 Septembre 2011          Consultée 4191 fois

Je sais, je vous prend la tête avec l’année 83! Quel que puisse être le style musical, c’est une année sans pareille : Bowie, Jackson ou Police sont au sommet des charts, les grands classiques du métal sont présents, le revival du rock’roll est en plein boum. Bref c’est l’extase… Enfin ça l’était surtout pour moi, vu le nombre de petites culottes que j’ai vu défiler à cette époque bénie des dieux - faites pas la gueule, point de string en cette année néandertalienne -. Mais soulignons les points importants de cette moisson de gonzesse sans égale… Trois texans sont responsables de cet état de fait, trois barbichus même puisque le troisième s’appelle « barbe ». Ah ! quel digne état civil !

Embrayons, voila donc: vous avez 15 berges, êtes beau tel un ado rebelle soignant son teint de pêche à grands coups de masques argileux, et vous êtes diablement attiré par le sexe féminin, celui là même qui met des baskets roses des jupettes assorties et qui porte avec fierté un brushing « Kim Wilde », décolorant les pointes de ses cheveux bruns en blond. Barf ne prenez point peur car rien n’est perdu pour vous. En effet, loin de vouloir faire le blaireau à trois centimes, vous visez l’Everest des rapports amoureux, la totale si vous voyez de quoi que j'cause… Dans ce cas les gars laissez tomber la BO de la boum - Sophie ne franchit pas le pas dans le film - et oubliez les forbans -qui se souvient de « chante »? - il n’y a qu’un seul moyen de parvenir à vos fins. Ce moyen est quasi divin, mystique, historique, sacré. En honnête homme que vous êtes, vous aurez donc pris la précaution de sortir le skeud noir arborant le hot rod Ford 33 l’ « Eliminator », et vous posez avec maestria le vinyle sur la platine… Qu’est-ce vous dites : « ya plus de vinyles maintenant Papy ? - vous remarquerez la majuscule à Papy -». Bin ça m’étonne pas que vous ayez si peu de succès avec les nanas les mecs… On reprend, z’allez dare dare achetez une platine, une vraie avec le saphir, et vous posez le skeud dessus, z’allez voir, ça tourne en rond…

Au commencement était la batterie, et la batterie de Franck « The » Beard entame les hostilités par un beat que tout le monde connait et que l’univers entier nous envie même dans ses coins les plus reculés. Déjà la nana sent une pulsion irrésistible lui chatouiller le creux des reins, c’est sur… Puis la guitare embraye et Billy « The reverend » Gibbons -soit le plus grand gratteux du 20eme siècle- de sortir le riff de « Gimme all your lovin », et là les mecs si vous avez bien calculé votre coup, la fille brushée en face de vous va taper du pied et hocher de la tête en vous disant : « c’est vachement sympa ça, c’est quoi ? », vous retournez la pochette, et tel Belmondo dans « l’as des as », l'air indigné vous répondez : « mais comment donc mignonne, tu ne connais point ZZ top ? La musique des desperados ? » et là vous lui narrez avec forces détails votre épopée en stop sur la route 66, le Colorado, Monument valley, qu’aux US, on a le droit de conduire à 15 ans… Si vous posez pas la main sur sa cuisse à cet instant magique, bah je peux plus rien pour vous… Ou alors si, on attend « Under pressure » pour foutre un peu la pression. Puis déboule « Sharp dressed man » et ses soli magiques, le must du cyber rock, c’est le moment de poser vos boots en croco bien en évidence et de baisser subrepticement vos ray-ban, un petit clin d’oeil assuré et la donzelle va sentir son cœur s’emballer… Je vous laisse imaginer la pulsion sensuelle qui l’étreindra peu après à l’écoute de « I need you tonight »: les yeux dans les yeux, à cet moment, glissez vos mains assurées dans ses cheveux -les nanas en raffolent -, c’est le moment ou vous devez l’embrasser dans le cou… Non j’ai pas dit de lui lécher le cou, les gars, restez sobres quoi ! « I got the six » vous concerne en première ligne car ce jeu de mot innocent signifie clairement que vous avez la gaule et qu’aucune pucelle ne triomphera sur ce champ de bataille texan. « Legs » et ses guitares en peluche vous donneront tout le loisir de poser vos mimines sur les jambes fuselées de votre future ex… Je vous passe les détails, mattez le titre de l'avant dernière chanson, et lorsque retentiront les premiers accords de la song qui cloture ce skeud légendaire, en digne héritier des cow-boys que vous êtes, rendez-moi fier les mecs, une chevauchée digne de ce nom s’accompagne nécessairement de quelques coups de cravache bien placés, sur la croupe rebondie d’une « bad girl » que vous aurez dorénavant dompté.

Voila si vous avez rien compris, ou pire, que ça marche pas, c’est 300 boules de la demie heure… Pour les cours de gratte, hé !… Pour apprendre à dompter la pouliche, c‘est plus cher... Mais on peut tous y arriver !
Et allons-y tous en cœur : « Gimme all your lovin , all your hearts and kisses too » ! Putain que c’est bon !

A lire aussi en BLUES-ROCK par ERWIN :


ZZ TOP
Fandango (1975)
J'aurais voulu être prospecteur

(+ 1 kro-express)



Popa CHUBBY
I'm Feelin' Lucky (2014)
Chanceux !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
   RED ONE

 
   (2 chroniques)



- Billy Gibbons (chant guitare)
- Dusty Hill (chant basse)
- Franck Beard (batterie)


1. Gimme All Your Lovin'
2. Got Me Under My Pressure
3. Sharp Dressed Man
4. I Need You Tonight
5. I Got The Six
6. Legs
7. Thug
8. Tv Dinners
9. Dirty Dog
10. If I Could Only Flag Her Down
11. Bad Girl



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod