Recherche avancée       Liste groupes



      
DANCE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Lady Gaga, Madonna, Miley Cyrus

Britney SPEARS - Femme Fatale (2011)
Par RED ONE le 1er Juin 2011          Consultée 3158 fois

Quand on est un jeune passionné de musiques éclectiques comme peut l'être un chroniqueur standard sur Forces Parallèles, on partage souvent son temps entre des albums de doom metal autrichien avant-gardiste , de rock progressif celtique expérimental, de chanson folk US country-salsa mélangée à du gospel et à du black metal yéménite, le tout saupoudré d'une pincée de chant grégorien post-punk arrosé par un excellent jazz-rock/gypsy/fusion mexicain mélangé à un peu de rockabilly/drone/ambient du Timor Oriental ...
Garçon, un digestif, s'il vous plait !

Alors, quand une charmante amie de longue date vous invite à l'une de ses soirées étudiantes au coeur de la capitale, vous vous retrouvez bien souvent au milieu de dizaines de gens parfois très sympathiques mais qui n'ont pas forcément les mêmes goûts que vous. Allez, si, une ou deux fois, il m'est arrivé de bien tomber en soirée, et de rencontrer des amateurs de EINSTÜRZENDE NEUBAUTEN, de NINE INCH NAILS ou encore des SMASHING PUMPKINS avec lesquels mon âme de passionné rock pouvait communiquer sur des sujets que j'assume de qualifier d'élitistes. Mais la plupart du temps, le néant, le vide sidéral. Quand très vite arrive l'inévitable moment où les gens sont un peu éméchés et ont une furieuse envie de monter le son pour danser, on se retrouve invariablement confronté à un juke box au choix restreint en terme de styles : la musique y fait souvent poum tchak, les instruments employés se résument bien souvent à des synthétiseurs, à des vocodeurs et à des boîtes à rythmes putassières, et surtout à des textes frisant le degré zéro en termes de propos. Attention, ça va beaucoup évoquer des sujets graves tels que le fait de danser, l'amour, le sexe, le fait de vivre sa vie à fond, la routine quoi... Ouais, ouais.

Et puis subitement survient cette angoissante sensation : celle due à l'effet de groupe. Oui, on déteste cette musique, oui on la hait, oui on préfèrerait mille fois écouter tous les albums de BURZUM et de MAYHEM en boucle, mais par les tripes du Grand Bélier, comment se fait-il que là, on ait l'impression d'apprécier cette musique ??? Notre regard se porte alors vers la jeune fille qui s'agite à nos côtés, qui prend visiblement un plaisir sexuel à danser sur cette musique ouvertement bling bling et facile, et qui a l'air de vous trouver plutôt sympa, vous le jeune homme tout timide avec votre verre de soda, votre part de cake aux lardons et votre t-shirt de VENOM. On se retrouve subitement à comprendre : au fond, on s'en fout de la musique en elle-même, on apprécie le moment, l'ambiance et les gens autour qui dansent heureux et insouciants et qui ne veulent pas se compliquer la vie à décortiquer l'historique du line-up de DEEP PURPLE... Et puis cette fille, au fond, elle doit valoir le coup puisque votre t-shirt VENOM ne la rebute pas. Et c'est alors qu'on se surprend vraiment à apprécier la musique en elle-même, à trouver tel arrangement de rythme intéressant, à voir des effets de synthé sympas dans telle mélodie, et au final à trouver le tout assez mignon.

Et le lendemain, après être rentré chez soi la tête explosée, la gueule bien menuisière et le corps encore transi de la transpiration de la veille, on court sur Internet, intrigué par l'artiste qui a pondu la daube que nous avons pris un satanique plaisir à écouter la veille... Et là, le constat est souvent noir. Nous avons écouté quelque chose de mal. De très vilain. Ouuuuh ! Voilà qui promet encore de belles flagellations rituelles à coups de knout devant le grand autel consacré à Dieu Tony Iommi qui trône dans l'antre de votre serviteur.

Oui, j'ai aimé écouter ce septième album de Britney SPEARS par certains moments. Oui, je me suis laissé prendre au jeu de certaines chansons proposées par cette "Femme Fatale" entièrement traficotée, par cette pléthore de producteurs compétents mais à la personnalité vide et froide qui ont composé cet album. Oui, le côté dansant de certains titres m'a plu, et en cela, cet album n'est pas un échec. Il fait même très bien danser. Je suis TRES loin d'être un fan de l'oeuvre de la lolita la plus célèbre de la planète, mais franchement, quand j'écoute ce qu'elle faisait avant, je me dis qu'au fond tout ça n'est pas si mauvais que cela. Il y a réellement une amélioration en terme de "qualité" par rapport à ce que je connaissais d'elle dans le milieu des années 2000.

Ne nous y trompons pas : Britney ne sait toujours pas chanter et continue de couiner affreusement sur certaines chansons. Mais comme toujours, sa voix de beauf américaine mascara-barbecue est sauvée in extremis par l'intervention d'une machine ou d'un vocodeur qui transforme notre blonde mère de famille irresponsable en robot cybernétique à dancefloor de supermarché. La musique, toujours et encore de la mauvaise électro, est tout de même un peu travaillée, même si n'est pas KRAFTWERK qui veut... Oui c'est vrai, encore une fois, la musique entendue sur cet album est tellement formatée qu'on a l'impression d'entendre une énième LADY GAGA pourrie ou un antépénultième BLACK EYED PEAS de caniveau. D'ailleurs, au cas où ça vous intéresserait, la chanteuse en vogue KESHA (mais il paraît qu'on doit écrire KE$HA), officiant elle aussi dans un style racoleur similaire, signe ici le premier titre de l'album. Pour couronner le tout, le "parrain" Will.i.am (membre des BLACK EYED PEAS) apparaît également dans un de ces éternels "featurings" dont raffolent tous ces producteurs de rap américains. Que demande le peuple ? Du pain et de la dance ?? Faut croire que oui.

Alors, oui cet album est archi pas original, oui il ne restera pas dans les mémoires, mais oui le constat est dur à dire, ceci n'est pas un mauvais album de Britney.

Euh, tout compte fait garçon, deux digestifs !

A lire aussi en POP par RED ONE :


MADONNA
Like A Virgin (1984)
Culte, c'est indéniable. Après, bon...

(+ 1 kro-express)



MADONNA
Give Me All Your Luvin' (2012)
Oui, nous aussi on t'aime Louise ...


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Britney Spears (voix trafiquée)


1. Till The World Ends
2. Hold It Against Me
3. Inside Out
4. I Wanna Go
5. How I Roll
6. (drop Dead) Beautiful (feat. Sabi)
7. Seal It With A Kiss
8. Big Fat Bass (feat. Will.i.am)
9. Trouble For Me
10. Trip To Your Heart
11. Gasoline
12. Criminal



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod