Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK-FOLK-FUNK...  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (154)

Sheryl CROW - Tuesday Night Music Club (1993)
Par MARCO STIVELL le 26 Février 2012          Consultée 1154 fois

Bien que j'aie tendance à défendre tous types de chanteuses, il faut reconnaître et pas seulement objectivement qu'il y a dans le monde du pop-rock un avant et un après Sheryl CROW. Parmi les étoiles internationales, c'est sans doute elle qui aura influencé en premier et le plus fortement les jeunes américaines défendeuses d'un mélange pop, rock, variété, folk, country... Et cette voix ! Ce talent ! Tuesday Night Music Club marque la fin d'une époque et le commencement d'une autre pour elle. Après des débuts difficiles et des participations décisives aux musiques de Sting, Stevie Wonder et surtout Michael Jackson qu'elle a accompagné sur sa tournée Bad, Sheryl obtient la possibilité d'enregistrer son premier album en 1992, avec Hugh Padgham (The Police, Genesis/Phil Collins...) aux manettes. Il sera carrément rejeté par la maison de disques alors que la date de sortie était fixée. Bon an, mal an, elle se constitue un petit groupe avec son conjoint d'alors Kevin Gilbert, le guitariste et producteur Bill Bottrell et d'autres musiciens se réunissant le mardi et de ce fait appelé Tuesday Music Club. Ils sont avec Sheryl les principaux acteurs de ce premier disque, qui porte à peu près le même nom. On ne parlera que peu de la sombre histoire qui s'ensuivra au moment de la sortie, la séparation avec Gilbert, le conflit pour la reconnaissance des crédits d'écriture des chansons...

Alors que l'on sort tout juste des années 80 au déferlement pop synthétique froid et aux poupées permanentées, la belle Sheryl débarque avec sa petite chemise en jean et son album chaleureux au contenu chargé de sens et diversifié. On pourrait presque noter à ce propos un style ou un univers par chanson, toujours dotées du même type d'instrumentation. La fin de l'album sera dédiée aux ballades feutrées et légèrement lancinante, mais "We Do What We Can" comportera une empreinte jazzy avec l'emploi d'une trompette bouchée aussi sensuelle que peut l'être la voix de Sheryl. C'était sans compter sur le pont instrumental, plus rock et époustouflant !

"Leaving Las Vegas" et "Can't Cry Anymore" sont un mélange de folk et de rhythm'n'blues assez abouti et classieux. Tout aussi réjouissants sont le funk de "Solidify" ou le chant quasi hip-hop de "The Na-Na Song". Sur le folksong charmeur, minimaliste et répétitif de "No One Said It Would Be Easy", Sheryl se transforme en maîtresse des grands espaces. Parlons aussi de la country soft (et à trois temps) de "Strong Enough", où la chanteuse exprime le souci de toute femme concernant ses rapports avec sa moitié. Superbe bluette !

Deux morceaux restent toutefois plus importants que le reste en termes d'impact et de succès. Il s'agit de "Run, Baby, Run" et de "All I Wanna Do". Cette dernière, confortant particulièrement les quelques millions d'exemplaires écoulés, est lancée sur une pop-folk rayonnante et auréolée d'une pedal-steel guitare très léchée. "Run, Baby, Run" est quant à elle une ballade passionnée ouvrant avec force et mythe l'univers discographique de Sheryl.

Un bel album, peut-être pas aussi "solide" que les suivants, mais donnant les plus grands espoirs pour l'avenir.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


M2M
The Big Room (2002)
Pop-rock féminin.




FLEETWOOD MAC
Fleetwood Mac (1975)
On the way to the top...


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Sheryl Crow (chant, guitares, piano)
- David Baerwald (guitares)
- Bill Bottrell (guitares, pedal steel guitare)
- Kevin Gilbert (claviers, guitares, batterie, basse)
- David Ricketts (basse)
- Dan Schwartz (basse, guitares)
- Brian Macleod (batterie, percussions)


1. Run, Baby, Run
2. Leaving Las Vegas
3. Strong Enough
4. Can't Cry Anymore
5. Solidify
6. The Na-na Song
7. No One Said It Would Be Easy
8. What Can I Do For You
9. All I Wanna Do
10. We Do What We Can
11. I Shall Believe



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod