Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 



Gilles SNOWCAT - Yanagigaura (2010)
Par MARCO STIVELL le 11 Juin 2012          Consultée 1213 fois

Sorti en 2010, le maxi-single Yanagigaura est le nouveau projet de Gilles SNOWCAT, leader du groupe belge Awaken (qui tient évidemment son nom de la chanson de Yes et dont les disques sont chroniqués en ces pages). Cette fois-ci, comme pour son premier album solo This Mouth... en 2008, Gilles SNOWCAT agit seul pour la réalisation, les instruments... "Yanagigaura" est une reprise totalement remaniée du morceau de This Mouth (on relèvera avec amusement le sous-patronyme : "satin caress of the Neko mix"), "Chase Around Ôita Eki" est quant à lui un remix ("warm hypno neko mix") d'un morceau du single My Last Evening In Ôita publié en 2009. Tout comme pour "Yanagigaura", Gilles y exprime ce qu'il ressent lors de ses déambulations à Beppu, sa ville fétiche de l'île de Kyushu au Japon et dans la gare d'Ôita (qui est tout comme Beppu dans la province... d'Ôita), en japonais "Ôita Eki".

"Yanagigaura" est le seul morceau chanté sur les deux du single. Après une courte intro à la drum machine, le titre expose une atmosphère nocturne qui n'est pas sans rappeler le "House" de Marillion en plus dynamique. Quelques couches de claviers, puis Gilles SNOWCAT prend la parole pour des mots chargés de sa poésie "féline" habituelle, en parfait accord avec l'ambiance recherchée. Les passages instrumentaux sont fort jolis, dominés par les synthés et la "batterie" qui varie les plaisirs. Etalée sur près de dix minutes, cette chanson alterne moments chantés et d'autres orchestraux, avec pour ceux-ci toujours des différences, dues à l'emploi de nappes ou d'effets divers. Mais l'ambiance reste globalement la même, simplement ponctuée de jeux de batterie changeants. Le titre s'énerve un peu plus sur la dernière minute avec une batterie massive et une guitare électrique ronflante. Gilles chante sur ce titre d'une voix caressante, en parfait accord avec ce que nous annonçait le nom du mix. On passe un fort bon moment en compagnie de l'artiste et de ses chers matous à parcourir cette ville qui semble vivre de nuit. La réalisation est beaucoup mieux faite que sur ce que j'avais pu entendre des anciens Awaken.

Pour le remix de "Chase Around Ôita Eki", lui-même étalé sur une dizaine de minutes, on retrouve bien peu de similitudes avec la version originale, c'est un tout nouveau morceau qui nait là. On reste dans une belle ambiance nocturne, mais plus dynamique encore avec cette basse très présente et divers effets, à la fois robotiques et cristallins. Si ce titre n'était pas habité d'une certaine densité, on le mettrait volontiers (pour le côté industriel) avec le "Something to Live For" de Tony Banks, mais il est vrai qu'on n'en est pas loin. Ce fameux effet fait aussi penser au travail au Vocodeur de Mike Oldfield sur Five Miles Out. D'ailleurs on est pas loin de cette ambiance non plus, plus aérienne, même si l'on reste dans une réalisation très Snowcatienne. Puis les instruments disparaissent pour laisser les synthétiseurs occuper tout l'espace sonore. Ces boucles répétitives, proches de l'hypnotisme, évoquent un "Incantations (part IV)" sous Prozacs. Revient un synthé un peu plus typé, qui laisse lui-même place au piano, puis les instruments, synthés et autres effectuent un retour progressif (vous avez dit "progressif" ? oui oui, tout ça c'en est !). Jolie partie de batterie qui mène de nouveau la danse avec la basse et la dernière partie est un peu plus fidèle aux inspirations asiatiques de Gilles SNOWCAT.

Ce single peut constituer une bonne entrée dans l'univers du monsieur, plus facilement abordable que les anciens Awaken à la réalisation qui peut dérouter, elle aussi facilement. Yanagigaura constitue un portrait attachant d'un artiste qui sait développer un univers, et ce bien qu'ici il n'ait pas regardé à la dépense question durée. Pour notre bonheur...

Pour écouter : http://home.scarlet.be/~ping9712/awaken-mp3-engl.htm#yanagigaura

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par MARCO STIVELL :


John HACKETT
Velvet Afternoon (2004)
Premier album solo de brother John




Anthony PHILLIPS
Private Parts & Pieces Ii - Back To The Pavilion (1980)
Dans la lignée du précédent, et différent


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Gilles Snowcat (voix, synthétiseurs, basse, programmations, guitar)


1. Yanagigaura (satin Caress Of The Neko Mix)
2. Chase Around Ôita Eki (warm Hypno Neko Mix)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod