Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Paddy And The Rats, Soldat Louis, Irish Moutarde, Fiddler's Green, Sir Reg, Celkilt
 

 Interview Robert Langlois (213)

BODH'AKTAN - Au Diable Les Remords (2011)
Par GEGERS le 9 Mars 2012          Consultée 2181 fois

Décidément, nombreuses sont les vocations que génèrent le rock et le punk celtique depuis le début des années 2000. Après une période de transition durant les années 90, marquée de quelques éclats (Great Big Sea, Seven Nations) mais globalement calme, L'Europe et le reste du monde (Etats-Unis, Amérique du Sud, Asie et Australie ne sont pas épargnés par le phénomène) connaissent une fièvre celtique cristallisée par l'apparition d'un nombre incalculable de nouveaux talents. Et si ces jeunes pousses n'osent que guère expérimenter et préfèrent rester fidèles au bon vieux style de papa, force est de constater que la qualité est, très souvent tout du moins, au rendez-vous. Vous en doutez ? Prenez BODH'AKTAN en exemple. Ce jeune groupe québécois arrive sans crier gare sur une scène rock celtique bien encombrée avec un premier album sous le bras. Un de plus ? Oui, mais un coup de maître !

Le sextet présente sa musique comme une « rencontre explosive et surprenante du rock et du traditionnel ». Une rencontre surprenante ? Pas vraiment, car la recette est depuis longtemps éprouvée. L'adjectif « explosif » s'applique en revanche parfaitement à ce Au Diable Les Remords qui sera à n'en pas douter bien placé dans les référendums 2012. Sur des bases rock (guitare électrique mordante, rythmique basse/batterie en béton), BODH'AKTAN greffe violon, accordéon, bouzouki, flûte et mandoline qui apportent une touche celtique très prononcée à l'ensemble. Le meilleur des deux mondes est ici rassemblé et lié à l'aide d'un mixage parfaitement dosé, mettant sur un pied d'égalité les sections rock et traditionnelles. Fort de cette prouesse technique (nombre d'albums, même récents, souffre malheureusement d'un déséquilibre préjudiciable), le groupe n'a plus qu'à abattre ses cartes pour convaincre son auditoire.

Lister chacun des atouts de BODH'AKTAN serait une gageure, car Au Diable Les Remords est une réussite sans réserves de la première à la dernière piste. Les thématiques, pourtant usées jusqu'à la corde (chants de marins, chansons à boire, friponneries) sont ici découvertes sous un jour nouveau. Le premier titre « Les trois capitaines » (illustré par un clip-bricolage à prendre au second degré) met d'emblée les pendules à l'heure : le groupe est là pour s'amuser et prendre du bon temps, mais c'est avec un grand talent et un sérieux nécessaires à l'accomplissement de cette tâche que le groupe s'évertue à nous ravir les esgourdes.

Bien qu'ancré dans un genre traditionaliste, BODH'AKTAN n'hésite pas à dépoussiérer et proposer du neuf, en témoigne cette reprise mordante de « Du Rhum des femmes », qui voit les Québécois rendre un bel hommage à Soldat Louis à l'aide d'un accordéon et d'une section rythmique survoltés. Entre autres réussites, « Commençons la semaine », ode à l'alcool sur fond de guitare rugueuse (« Si ta femme te querelle / dis-lui pour la calmer / Que tu veux te griser / Pour la trouver plus belle »), « Les dames du large », chanson sur les sirènes à la mélodie persistante, l'instrumental « Le medley du mal de pieds », véritable cour de récréation pour un violon sautillant, « la bonne journée », magnifié par un accordéon aux aguets et une thématique plus contemporaine (le chômage), « Par chez nous », dont la flûte et la guitare acoustique apportent un peu de douceur à l'ensemble, ou encore « La ballade de Jonathan Lewis » et son délicat chant féminin introductif.

Bref, il y a de quoi se faire plaisir à l'écoute de ce premier album en tous points remarquables. Le chant, la section musicale, la production, les thématiques... tous les ingrédients sont réunis pour imposer Au Diable Les Remords comme une réussite majeure pour cette année (encore jeune) et BODH'AKTAN comme un grand espoir du rock celtique, au même titre que Celkilt ou Paddy And The Rats. Allez, moussaillons, souquez ferme vers votre disquaire fétiche pour lui commander cet album !

Le clip de « Les Trois Capitaines » : http://www.youtube.com/watch?v=wM3iRysiCyw
Acheter l'album : http://booster.prestabox.com/product.php?id_product=82

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par GEGERS :


TRI YANN
Les Incontournables 1970 - 2015 (2015)
Y'a trois marins, qui ont écrit l'histoire...




KALFFA
Odieux De La Mer (2013)
Cap à l'ouest !


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Alexandre Richard (guitare, chant)
- Alain Barriault (guitare)
- Rob Langlois (basse)
- Jonathan Moorman (violon)
- Éric Gousy (batterie)
- Éric Tanguay (accordéon)


1. Les 3 Capitaines
2. Du Rhum, Des Femmes
3. Commençons La Semaine
4. Les Dames Du Large
5. À Boire
6. Le Medley Du Mal De Pieds
7. La Bonne Journée
8. Contre Vents Et Marées
9. La Ballade De Jonathan Lewis
10. Passant Par Paris
11. La Grange Aux Lutins
12. Par Chez Nous



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod