Recherche avancée       Liste groupes



      
ZEUHL  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Van Der Graaf Generator
- Membre : Tri Yann, Michel Berger , René Werneer

MAGMA - Félicité Thösz (2012)
Par TARTE le 28 Juillet 2012          Consultée 2201 fois

Je suis Tarte, et j’approuve cet album.

Disons le tout net, le nouveau disque de Magma est excellent. 2012 est décidément une année bourrée de surprises, avec ses flops et ses tops, ses Briques et ses Anges. Christian Vander revient à la charge et sort Félicité Thösz, un Extended Play rôdé lors de leur tournée de 2009 qui a autant de percutant qu’une balle de 38.

Le code graphique de la jaquette fascine au premier coup d’œil (« Comment ça, un Black Album de Magma ?! »), un velours bleu marine orné du légendaire logo et d’une écriture tribale contenant 32 minutes de musique, et quelle musique ! La durée empêche toute redite et n’offre que très peu de temps morts, l’impression laissée par son écoute est proche de celle du « Volume Two » des Soft Machine, une impression d’être complètement dépassé, comme si l’on était confronté à une mécanique tournant à plein régime et qui semblerai impossible à stopper. Une irrésistible jubilation physique qui donne envie de se lever brusquement pour accomplir l’impossible, une musique redonnant une énergie folle. J’annonce, Félicité Thösz est bon pour votre santé physique et psychique !

L’œuvre phare de l’album prend le temps d’installer son décor, puis au détour de variations d’une fluidité exemplaire, gagne une puissance phénoménale dans un crescendo exponentiel aux limites asymptotiques inconnues. Son lyrisme teinté de mélodies rêveuses fait mouche et les modes, certes répétitifs mais jamais redondants, se montrent d’abord captivants puis carrément transcendants. On apprécie avant tout le gosier en or massif de Stella Vander dont le chant, aussi puissant que splendide, illumine les instants les plus intenses sur « Tëha » notamment.

Même si Félicité Thösz est une œuvre bien remplie, elle n’est pas dépourvue de respiration. « Waahrt » nous expose une belle excursion pianistique par Bruno Ruder marquant le milieu de la pièce. Globalement, les sonorités sont absolument parfaites. La basse rugissante laisse jaillir de tous côtés son groove démoniaque, les lignes de chant virevoltantes à nous en faire littéralement perdre la tête, Christian tissant la rythmique avec toujours autant d’élégance et de virtuosité, le niveau de travail de chaque partie est tel que… Je n’en dirai pas davantage.

« Les Hommes sont venus », c’est un peu la cerise sur le gâteau. Evidemment moins audacieuse, mais beaucoup plus légère, elle est comme une méditation après la tempête, une réflexion, une pensée pour faire passer la tête qui tourne.

Félicité Thösz, c’est les battements incessants de votre palpitant assailli d’adrénaline, c’est les frissons qui vous tailladent l’échine, c’est cette joie qui empli votre abdomen. Félicité Thösz va très loin, sa force est telle que dès la première écoute, il ira se loger dans un coin de votre tête pour ne jamais s’en extraire. Magma, je vous tire mon chapeau !

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par TARTE :


Frank ZAPPA
Ahead Of Their Time (1993)
Zeuhl




VAN DER GRAAF GENERATOR
Still Life (1976)
Pas de prisonniers


Marquez et partagez





 
   TARTE

 
  N/A



- Stella Vander (chant, chœurs, tambourin)
- Isabelle Feuillebois (chant, chœurs, grelots)
- Hervé Aknin (chant, chœurs)
- Benoit Alziary (vibraphone)
- James Mac Gaw (guitare)
- Bruno Ruder (piano)
- Philippe Bussonnet (basse)
- Sandrine Destefanis (chœurs)
- Sylvie Fisichella (chœurs)
- Marcus Linon (chœurs)
- Christian Vander (batterie, chant, piano, clavier)


- félicité Thösz
1. Ëkmah
2. Ëlss
3. Dzoï
4. Nüms
5. Tëha
6. Waahrz
7. Dühl
8. Tsaï!
9. Öhst
10. Zahrr

1. Les Hommes Sont Venus



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod