Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ / ZEUHL  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Van Der Graaf Generator
- Membre : Tri Yann, Michel Berger , René Werneer

MAGMA - Rïah Sahïltaahk (2014)
Par TARTE le 30 Octobre 2014          Consultée 1516 fois

La vie de fan n’est pas toujours facile. Porter de l’admiration à un artiste ou à un groupe implique une certaine fidélité dans l’achat de ses albums, quel que soit le matériel studio publié.
Aussi, imaginez la joie que ressent un inconditionnel lorsque son groupe chéri annonce la sortie d’un nouvel opus qui viendra occuper son mange-disque d’abord, une belle étagère ensuite !
Mais il y a parfois des objets déconcertants qui finissent dans les bacs et dont on ne sait trop quoi penser. C’est le cas de Rïah Sahïltaahk.

Composé, enregistré et sorti en 1971, « Rïah Sahïltaahk », pièce majeure occupant la première face de 1.001°Centigrades, ne trouvera jamais vraiment grâce aux oreilles de Christian Vander, pour causes essentiellement matérielles. Magma est donc retourné en studio en 2013 pour en enregistrer un nouvel arrangement. Ne soyons pas expéditifs, car si le geste pourrait laisser perplexe, nous verrons qu’il fait partie intégrante d’une démarche.

Premier constat, les cuivres ont tiré leur révérence au profit de vibraphones, comme sur les dernières productions du groupe. Le son est moins aride et les voix se font plus volatiles et lyriques. Si Vander arrondi les angles dans la production pure, les compositions gardent leurs épines et leur puissance. Certaines jouissent d’arrangements nouveaux qui leur donnent une autre dynamique plus percutante. Notons le délire rythmique de « Ün Zoïn Glaö » poussé à son degré ultime ainsi que la dimension plus planante de la musique (« Mem Loïlë »). Soyons honnêtes, même à 43 ans d’âge, la Zeuhl fait toujours mouche.

Alors question à 64.000$, quel est l’intérêt d’un tel objet ? Outre ses qualités indéniables, c’est dans la volonté artistique que la réponse se trouvera. Christian Vander est un musicien au sens complet du terme et s’il a concrétisé un tel projet, ce n’est probablement pas uniquement pour mettre du beurre dans les épinards.

Lorsqu’un artiste produit une œuvre, même si cette dernière est largement diffusée, il en reste l’intime possesseur et par conséquent, le plus légitime décideur d’une quelconque modification. Il n’est pas rare de voir musiciens, réalisateurs ou autres créatifs intervenir à nouveau sur l’un de leur travaux pour le polir et augmenter sa portée. Pour exemple, George Lucas a remasterisé les effets spéciaux de ses trois premiers Star Wars à être sortis pour rendre son univers plus cohérent, uniformiser son esthétique avec les trois derniers. Mike Oldfield a sorti Tubular Bells 2003 pour les même raisons qui ont poussé Christian Vander à réenregistrer Rïah Sahïltaahk, et cela va jusqu’à sa pochette – ici grise à effet chromé – qu’il avait prévue pour l’album de 1971 et que la maison de disques de l'époque a rejeté car trop chère à mettre en œuvre (et quand on sait ce qu’elle a mis à la place…).

Cette démarche authentique n’est malheureusement pas bien perçue à notre époque. L’industrie musicale est souvent pointée du doigt pour abus envers un artiste et de surcroit, envers le public. Mais nous avons ici affaire à Seventh Records qui n’est autre que la maison de disques de Stella Vander, et qui promeut des groupes peu enclins aux choses conventionnelles. Pour finir, les E.P. peuvent également servir à financer des projets plus conséquents, et sachant qu’un certain Slag Tanz est prévu pour janvier 2015, on ne peut qu’adhérer.

Le fan abordera donc ce Rïah Sahïltaahk comme un bienheureux saut dans le temps avec tout le confort moderne. Il est l’aboutissement de la vision de Vander et donc porteur d’intérêt. L’amateur grimacera peut-être et se contentera de la version de 1.001° Centigrade. Le néophyte lui, préfèrera sûrement écouter le dernier Calogero.

A lire aussi en JAZZ par TARTE :


The SOFT MACHINE
Fourth (1971)
Jazz / zeuhl




Esperanza SPALDING
Radio Music Society (2012)
Jazz / zeuhl


Marquez et partagez





 
   TARTE

 
  N/A



- Stella Vander (chant)
- Isabelle Feuillebois (chant)
- Hervé Aknin (chant)
- Benoît Alziary (vibraphone)
- James Mac Gaw (guitare)
- Jeremy Ternoy (piano)
- Philippe Bussonnet (basse)
- Christian Vander (batterie, chant, piano)


- rïah Sahïltaahk
1. Watseï Kobaïa
2. Di Mahntër Sahïltaahk
3. Süri Sï Toïdo
4. Ün Zoïn Glaö
5. Ïss Walomëhn Dôm
6. Bradïa ëtnah
7. Môm Loïlë
8. Woleï



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod