Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Robert PALMER - Sneakin' Sally Through The Alley (1974)
Par ERWIN le 14 Février 2013          Consultée 1365 fois

Voici l’histoire d’un grand Monsieur de la musique populaire. Pour faire une grande carrière, il faut tout d’abord des circonstances. Robert est né d’un papa agent secret, et a passé ses tendres années sur l’Ile de Malte, ou son père jouait les 007 avec une classe toute britannique si l’on en juge par le look de sa descendance. C’est donc au beau milieu de la Méditerranée que le jeune homme va découvrir la musique, et en matière d’influences, vous verrez que nous sommes face à un esthète trublion de première bourre. Aucune forme musicale ne lui échappera, je dis bien aucune, les rythmes tribaux africains, le Rock british, le crooner américain, Pop, Reggae, Funk, Metal même parfois, c’est donc une véritable cure de plaisir à laquelle je vous convie en vous invitant à découvrir cet artiste de grand talent fauché par la mort à 54 ans en 2003 au sommet de sa carrière.

Après trois albums comme chanteur du groupe VINEGAR JOE ? C’est en solo que le jeune Robert Palmer va sortir l’album qui va lui apporter la notoriété. Première bonne nouvelle, c’est à La Nouvelle Orléans que l’équipe des METERS et le grand leader des LITTLE FEAT Lowell Georges se retrouvent comme backing band pour Bob, déjà très sur de son fait, on a vu pire. Cerise sur le cake, c’est l’immense Allen TOUSSAINT qui officie à la baguette…
Vous remarquerez en outre la couverture, digne d’un tabloïd anglais de la pire espèce. Rob y court en compagnie d’une jolie femme, et vous constaterez que notre homme est un champion de la séduction, les femmes seront omniprésentes dans sa vie comme dans sa discographie.

Et c’est avec les sublimes morceaux de Toussait que se joue le destin de l’artiste. Les papes de la soul dans la place, débutons sans plus attendre par le titre éponyme « Sneakin Sally through the alley », chanson qui trotte dans ma caboche de manière quotidienne depuis des années, c’est du funk déjà énorme de vibe. J’adore ce titre qui remue les tripes comme il se doit. Quelle entrée en matière ! Mais c’est avec « From a whisper to a scream » que Palmer signe son premier grand classique à mon sens. Sa voix s’y pose comme une nacelle alunie, avec une douceur innocente, et une force latente sourde et inéluctable… Quelle performance ! C’est méga beau, la découverte du talent… Et talent nous avons ! Et pour tous les gratteux, empoignez donc votre chérie en cet instant et lancez vous sur cette petite rythmique impertinente, c’est le pied.

Le single de l’album est « Sailing shoes », écrit par Lowell Georges, titre funky nonchalant et profondément smooth, où jamais la voix de Rob ne faiblit. Voila qui lui vaudra pour toujours les amours de la gent féminine. Cette musique est faite pour danser, onduler, faire l’amour…En toute simplicité.
« Get outside » ou « Through it all there’s you » proposent des thèmes très blacks agrémentés d’une basse rondouillarde et d’un chant pas white du tout… Une méchante attitude pour un mec issu de l’aristocratie…Mais finalement ça semble facile. Tout comme l’est la petite ode « Hey Julia ». Enfin, la mignonne « Blackmail » achève ce premier trip en terre soul.

C’est la patrie de l’oncle Sam qui va accepter le jeune anglais, pas étonnant avec une telle carte de visite me direz-vous ! L’album monte bien dans les charts, aux alentours de la centième place, pas mal pour un premier essai.
Élégant et sophistiqué, comme le virent les médias anglais dès cette juvénile époque du grand départ… La Classe avec un grand C.

A lire aussi en SOUL par ERWIN :


Barry WHITE
Can't Get Enough (1974)
Le smooth ultime




Bill WITHERS
Still Bill (1972)
Au sommet


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Sailing Shoes
2. Hey Julia
3. Sneakin Sally Through The Alley
4. Get Outside
5. Blackmail
6. How Much Fun
7. From A Whisper To A Scream
8. Through It All There’s You



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod