Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Robert PALMER - Honey (1994)
Par ERWIN le 25 Juillet 2013          Consultée 651 fois

Après plus de 20 ans d’une fructueuse carrière, après avoir abordé avec bonheur et talent les genres musicaux les plus divers, Robert PALMER, désormais âgé de 45 ans, est persuadé que le meilleur de sa carrière est toujours devant lui. Et nous voici devant sont douzième - déjà ! - opus.
Contre toutes attentes, l’artiste choisit de réinvestir le domaine d’ une pop rock musclée après avoir fait le crooner.

Comme aux premiers jours de sa carrière, c’est avec les singles que nous allons suivre l’évolution de ce disque. Je vais donc commencer par l’opus major de cette livraison 92, la magnifique « You Blow me away » ou l’on retrouve pèle-mêle tous les ingrédients qui ont fait de lui une superstar. Rythme catchy servi par la nonchalance énergique du chant de Bob, une guitare hard incisive sur une idée plutôt pop, le refrain arrache bien comme souvent avec le britannique. Certainement une de ses meilleures chansons mëme si sa carrière dans les charts sera modeste.

Puis nous avons « Know by now », et ses réminiscences new wave, titre fondamentalement mainstream taillé pour les radios. L’ambiance dégagée demeure exemplaire des chansons de Palmer. Cette utilisation des modes mineurs, cette manière chaloupée de créer des refrains facilement mémorisables. Un titre pas révolutionnaire mais sympa.

Le troisième single est « Girl U want », au rythme plus hard rock tu meurs. L‘écart avec la livraison crooning sur Ridin high est gigantesque. La guitare est très agressive, rien d’étonnant quand je vous aurai dit que c’esr Nuno Bettencourt, guitariste d’EXTREME qui tient la six cordes. On trouve d’autres rythmiques metal qui arrachent bien sur « closer to the edgé », ainsi que sur la pachydermique « Big trouble ».

Et puis c’est back to the island avec les deux « Honey A » et « Honey B ». Lles rythmes tribaux des Bahamas ne trompent pas plus que le xylophone. Le rythme dance de « You’re mine » nous ramène à son époque new Wave Un peu de Bossa Nova avec « Honeymoon ».
Il me reste à évoquer le joli slow « Dreams come true » qui clôture le skeud.

Il est clair que le beau Robert a réinvesti son territoire de chasse habituel après quelques années passées à crooner les nanas. C’est donc un album de transition, qui a le mérite de contenir la superbe « You Blow me away ». En terme de musique toutefois, la fusion des différents genre est toujours présente. Un trois étoiles solide.

A lire aussi en POP par ERWIN :


ABBA
Arrival (1976)
Au top




The BEATLES
Beatles For Sale (1964)
Fatigués mais heureux


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Honey A
2. Honey B
3. You’re Mine
4. Know By Now
5. Nobody But You
6. Love Takes Time
7. Honeymoon
8. You Blow Me Away
9. Close To The Age
10. Closer To The Age
11. Girl U Want
12. Wham Bam Boogie
13. Big Trouble
14. Dreams Come True



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod