Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-COUNTRY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Shania TWAIN - The Woman In Me (1995)
Par MARCO STIVELL le 15 Mars 2015          Consultée 757 fois

Il fallait s'y attendre, le premier album de Shania TWAIN est loin d'être un succès populaire. La jeune femme fait alors le tour des Etats-Unis en jouant dans des bars, des clubs où elle est contrainte de chanter sans musiciens, faute de moyens, sauf celui d'une bande sonore, ce qu'elle vivra comme une humiliation totale. Néanmoins, elle croit en son rêve, et elle a raison. Le salut ne tardera d'ailleurs pas à venir, se présentant sous la forme d'un homme à la longue crinière blonde...

Robert John « Mutt » Lange n'est pas un inconnu dans le monde de la musique, loin s'en faut : on lui doit sa collaboration avec AC/DC au moment de l'album Back in Black en 1980, ainsi que le lancement de Def Leppard en compagnie de qui il produira d'autres best-sellers. Tout cela sonne certes très hard-rock, mais il se trouve que « Mutt » Lange est un grand fan de country, qu'il a justement beaucoup aimé le premier album de Shania, et qu'à l'époque, il est célibataire. Un jour pendant sa tournée, la chanteuse reçoit une lettre avec une demande de dédicace...

La suite ressemble à un conte de fées. Shania et Mutt se rencontrent et, malgré (ou grâce à) leur différence d'âge, tombent amoureux l'un de l'autre, se marient même, et débutent une collaboration musicale pour le moins fructueuse. Il faut aussi souligner le bon concours de la maison de disques, qui malgré le faux départ de Shania, leur laisse une liberté non-négligeable, certes due au seul nom de Robert Lange. Loin de Nashville, l'écriture du deuxième album de la chanteuse se fait entre la maison de Mutt, à Londres, et son pied-à-terre à Ibiza. Les meilleurs musiciens country sont conviés, certains ayant déjà figuré sur le premier album.

Rien n'a été laissé au hasard pour ce second effort de Shania, appelé The Woman in Me, et qui concentre toute la période écoulée entre fin 93 et fin 94. Rien, vraiment, pas même les superbes photographies prises par le couple Derek, John et Bo, au palmarès de célébrités déjà pour le moins important. La chanteuse parle de ces sessions intensives avec émotion, particulièrement en ce qui concerne la photo où elle se baigne dans une eau glaciale et où elle porte un chapeau.

Si on pouvait reprocher au premier album d'être parfois un peu trop sucré, il faut savoir que celui-ci contient encore plus de ballades ! Elles sont juste meilleures, à l'image de la chanson-titre : c'est la passion de « Mutt » Lange pour la musique country qui s'exprime d'un côté, et qui répond musicalement à l'amour de Shania pour son mari. Ce disque est ainsi plus féminin, plus sentimental, et Mutt relève le tout par des arrangements somptueux qui épousent la sensualité de Shania, notamment les pedal-steel guitares de John Hughey et Paul Franklin (ex-membre de Dire Straits).

On ne doit pas laisser passer cette chance, alors on donne tout, mais c'est beaucoup d'attente pour quelque chose qui après coup, est naturel dès le départ. Il faut compter sur le savoir-faire de Mutt, et l'alchimie qui résulte de sa collaboration avec Shania : cela ne pouvait que marcher, cela DEVAIT marcher. Résultat des courses, The Woman in Me se vendra par millions de copies (x20 en l'an 2000) des deux côtés des Grands Lacs, Shania effectuera une très longue tournée de promotion aux USA et dans sa mère patrie, le Canada, tandis que des singles continueront de fleurir...

À propos de single, Polygram et Mercury choisissent de sortir, le 2 janvier 1995, « Whose Bed Have Your Boots Been Under? », morceau 100% country aux paroles et à l'esprit fun, susceptible de plaire au public américain, et ça n'a pas raté. Toutefois, Shania déplore ce premier choix, et clame que c'est le deuxième paru trois mois et demi plus tard, « Any Man of Mine », qui aurait dû passer en tête. Il est vrai que loin de l'ambiance slows, on rencontre un titre convivial, partagé entre des couplets martiaux et des refrains dansants, avec l'efficacité qui convient, des détails qui ressortent et des musiciens qui s'amusent. C'est toute la science du tandem Twain/Lange qui éclate ici, avec ce soin particulier à l'arrangement que l'on ne retrouve pas dans la country pure dont Shania, grande fan de rock, ne s'est jamais franchement réclamée.

Le reste des titres est à l'avenant, même s'il est parfois difficile de dissocier les ballades entre elles. Côté rock, on note quelques efforts louables à l'image de « You Win My Love » et « If It Don't Take Two », où Mutt se pose en parfaite réplique vocale masculine à Shania, autre caractéristique du tandem et effets très personnels à la clé. La sexy et drôle « (If You're Not In It For Love) I'm Outta Here! » fustige en beauté les dragueurs et autres mecs « qui se la racontent » -Shania ne vous a jamais aimés, bam !-, à grand renfort de basse groovy (David Hungate, ex-Toto) et de guitare slide nerveuse, de quoi préfigurer idéalement le futur album et coup de maître de 1997. À noter aussi l'effort totalement a-cappella, court mais joli, « God Bless the Child » prouvant que point n'est besoin d'artifices pour une grande interprète...

Les programmeurs country n'y croyaient guère : The Woman in Me est un best-seller, le temps des galères est terminé pour la belle et courageuse jeune femme. Bienvenue dans le star-system, les tournées interminables (seulement en radio et à la télé pour l'instant)... Rendez-vous au Nirvana, dans deux ans !

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


REM
Murmur (1983)
L'imbécile qui a changé d'avis




The CORRS
Borrowed Heaven (2004)
Mon préféré


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Shania Twain (chant, claps)
- Mutt Lange (choeurs, claps, claviers)
- Paul Leim (batterie, percussions)
- David Hungate (basses, contrebasse)
- John Barlow Jarvis (pianos)
- Brent Mason (guitares, basse)
- Brent Rowan (guitares, effets)
- Dann Huff (guitares, basse, effets)
- Larry Byrom (guitares)
- Billy Crain (slide guitare)
- John Hughey (pedal-steel guitare)
- Paul Franklin (pedal-steel guitare, pedabro)
- Glen Duncan, Rob Hajacos, Joe Spivey (fiddle)
- Nick Jeca (claps)
- Terry Mcmillan (percussions, harmonica)
- Hargus 'pig' Robbins (piano)
- Sam Bush (mandoline)


1. Home Ain't Where His Heart Is (anymore)
2. Any Man Of Mine
3. Whose Bed Have Your Boots Been Under?
4. (if You're Not In It For Love) I'm Outta Here!
5. The Woman In Me (needs The Man In You)
6. Is There Life After Love?
7. If It Don't Take Two
8. You Win My Love
9. Raining On Our Love
10. Leaving Is The Only Way Out
11. No One Needs To Know
12. God Bless The Child



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod