Recherche avancée       Liste groupes



      
POP COUNTRY  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



Shania TWAIN - Come On Over (1997)
Par MARCO STIVELL le 2 Mai 2015          Consultée 1099 fois

Sur le grand podium des meilleurs ventes de disques tous genres confondus, quelques marches derrière AC/DC, PINK FLOYD et MEAT LOAF, juste en-dessous de FLEETWOOD MAC et leur Rumours, devant LED ZEPPELIN, on trouve le troisième album d'Eilleen Lange/Shania TWAIN : Come on Over, le seul du Top 10 à ne pas avoir encore franchi la barre des 40 millions. Le record mondial pour une artiste féminine et la dernière plus grosse vente de disque en date, voilà presque 20 ans, déjà ! Un miracle pour la petite Canadienne au parcours si bouleversant et qui n'en espérait pas tant, elle qui reste si simple...

Un miracle également pour le gamin de 11 ans qui, en cette année 1999, se trouve devant son téléviseur un samedi soir. Une émission de variété plus ou moins oubliable, mais voilà qu'en plein milieu, une brune magnifique s'avance en combinaison cuissardes-robe courte, et chante un morceau pop-rock non moins redoutable !... Premier émoi d'adolescent... « Man! I Feel Like a Woman! », ce shuffle blues torride avec son riff de cuivres-synthé, cette voix chaude, ce premier contact avec la belle Shania TWAIN devait déboucher sur l'achat de l'album et bien d'autres choses.

Une attirance « physique » autant qu'artistique, et ce déclic a permis de conjuguer une passion musicale au féminin alors que seul le masculin ressortait auparavant... De l'eau a coulé sous les ponts, il y a eu d'autres amoureuses en chanson, mais Come on Over reste ce qu'il est : un grand disque de pop music, bourré de tubes, avec le bon ton d'y inclure des violons, des mandolines et de rire au nez de tous ceux qui disent que la country c'est nul, que les Américains n'ont aucun goût. Robert « Mutt » Lange et sa dulcinée nous offrent ici la plus belle preuve de leur relation amoureuse et de leur collaboration artistique, puisque l'une ne va pas sans l'autre.

Shania n'a pourtant pas terminé la tournée de promotion harassante de son deuxième album, et le mot « repos » n'est pas à l'ordre du jour. Passionnée de chevaux, elle s'enfuit régulièrement sur le dos de son destrier à travers les hectares de sa nouvelle propriété de l'état de New York (juste à côté de la frontière canadienne !), mais elle doit rejoindre vite le foyer pour travailler avec Mutt qui a passé la journée à bidouiller. On met les micros, 1, 2, 3, 4... Une nappe d'orgue Hammond s'élève dans le soleil couchant, une pedal-steel guitare gémit tendrement, et, faisant taire les critiques sur leur différence d'âge, les voix des amoureux se rejoignent pour le refrain de cette sublime, merveilleuse ballade idyllique qu'est « You're Still the One ».

Dans le genre, on fait difficilement aussi beau. En outre, c'est l'une des trois seules ballades pour un opus de 16 titres (à l'inverse du précédent, The Woman in Me, qui misait davantage sur ce style). « From This Moment On », autre déclaration enflammée dont le slow binôme femme-homme sur fond de piano-cordes sonne très années 80/90, atteint un point culminant aux deux-tiers de sa durée : ce « my dreams came true because of you » en chœur, qui peut y résister ? C'est encore plus fort quand on sait que durant les concerts de Shania entre 1998 et 2000, dans la chaleur des grands stades, de nombreux couples se sont demandé en mariage à ce moment musical précis...

Le reste de Come on Over est partagé entre des tempos plus ou moins enlevés, parmi les derniers témoignages de cette « feel good music » qui caractérise la pop à succès des années 90, un véritable concentré de bonne humeur. La chanson-titre est un hommage éclatant à MUNGO JERRY et leur « In the Summertime », avec un peu plus d'accordéon et de piano-synthés qui groovent. Dans des tons crépusculaires, l'envoûtant « I Won't Leave You Lonely » est encore un moment de grâce, la chanteuse y met autant de sensualité que sur « Still the One », des mots doux français et espagnols... Quelle chanteuse, bien trop sous-estimée !

Beaucoup de titres semblent s'enchaîner et ne former qu'un seul gros tube dansant, sur deux tiers des 60 minutes de bonheur offertes. Les guitares baryton et slide côtoient les gangs de violons pour des morceaux endiablés et tous aussi excellents les uns que les autres, mention spéciale à « Rock This Country » et « Don't Be Stupid (You Know I Love You) ». En dépit d'une certaine légèreté, les textes peuvent marquer autant que leurs mélodies, comme sur « Black Eyes, Blue Tears », dédiée aux femmes battues (en évoquant sa mère, Shania sait bien de quoi elle parle). « Man! I Feel Like a Woman! » symbolise les efforts colossaux d'une jeune femme qui a dû sortir de sa réserve et sa pudeur, et musicalement, la symbiose entre son chant et les arrangements de Mutt, uniques.

Il faut d'ailleurs savoir que Come on Over a connu deux traitements : la version pop-country originale sortie aux USA et au Canada en 1997, qui sera ensuite presque totalement remixé par Mutt avec un son plus « clinquant » pour l'édition internationale en 1999. C'est la fameuse version que l'on trouve en France et partout ailleurs, celle qui favorise le succès colossal, même si en tant que fan, les deux sont recommandées : l'ordre des chansons n'est pas du tout le même (commencer par « Still the One », c'est quand même la classe !) et la musique diffère parfois grandement.

Certains titres y ont beaucoup gagné comme « Honey, I'm Home », à l'origine un peu trop proche de « Any Man of Mine » sur The Woman in Me, et bien sûr « That Don't Impress Me Much » qui méritait bien ce revêtement « eurodance » très seyant et qui lui permet de mieux se démarquer. Mutt Lange a été bien inspiré de modifier ce riff de pedal-steel guitare, instrument inattendu dans le genre et que l'on ne reconnaît guère en écoutant la version de 1999 ! Shania, quant à elle, confirme avec ce titre qu'elle n'aime décidément pas les mecs qui se la racontent et apparaît rouquine éphémère dans le clip, féline en tenue léopard (*avale sa salive*)...

Une telle passion pour Shania TWAIN et pour Come on Over ne souffre pas les jugements négatifs à l'emporte pièce, pas plus que la réduction de l'artiste à des expressions masculines primaires. On aime ou pas sa musique, mais Shania vaut beaucoup plus que ce qu'on dit d'elle souvent, les fans ne peuvent se méprendre en connaissant leur idole, son parcours, son attitude. Shania est lumineuse et Come on Over nous le raconte en musique, un coup d'éclat dont elle-même, ce cher Mutt -un nouveau best-seller pour lui !- et des chansons solides -un véritable best-of !- demeurent les éléments-clés.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


POLARSUN
The Magic Of Crashing Lights (2006)
Plus abouti que le précédent




Joe JACKSON
Night Music (1994)
Classique contemporain, his finest


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Shania Twain (chant, choeurs, composition)
- Robert John 'mutt' Lange (composition, choeurs, claviers...)
- Olle Romo (programmations)
- Paul Leim (batterie)
- Joe Chemay (basses)
- Bill Watson (guitares)
- Dann Huff (guitares, basse, sitar électrique)
- Brent Mason (guitares électriques)
- Michael O'martian (piano)
- John Hobbs (pianos, orgue)
- John Jarvis (pianos)
- Arthur Stead (orgue, synthétiseurs, piano)
- Paul Franklin (pedal-steel guitare)
- Bruce Bouton (pedal-steel guitare, lap steel)
- John Hughey (pedal-steel guitare)
- Eric Silver (mandoline)
- Joey Miskulin (accordéon)
- Larry Franklin (fiddle)
- Rob Hajacos (fiddle)
- Stuart Duncan (fiddle)
- Joe Spivey (fiddle)
- Glen Duncan (fiddle)
- Aubrey Haynie (fiddle)
- Larry Byrom (slide guitare)
- Carl Marsh, David Hamilton (cordes, arrangements)
- Bryan White (chant sur 'from this moment on')


- version Originale (1997)
1. Man! I Feel Like A Woman!
2. I'm Holdin' On To Love (to Save My Life)
3. Love Gets Me Every Time
4. Don't Be Stupid (you Know I Love You)
5. From This Moment On
6. Come On Over
7. When
8. Whatever You Do! Don't!
9. If You Wanna Touch Her, Ask!
10. You're Still The One
11. Honey, I'm Home
12. That Don't Impress Me Much
13. Black Eyes, Blue Tears
14. I Won't Leave You Lonely
15. Rock This Country!
16. You've Got A Way

- version Internationale (1999)
1. You're Still The One
2. When
3. From This Moment On
4. Black Eyes, Blue Tears
5. I Won't Leave You Lonely
6. I'm Holdin' On To Love (to Save My Life)
7. Come On Over
8. You've Got A Way
9. Whatever You Do! Don't!
10. Man! I Feel Like A Woman!
11. Love Gets Me Every Time
12. Don't Be Stupid (you Know I Love You)
13. That Don't Impress Me Much (uk Dance Mix)
14. Honey, I'm Home
15. If You Wanna Touch Her, Ask!
16. Rock This Country!



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod