Recherche avancée       Liste groupes



      
DARK SYNTHWAVE  |  E.P

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


2012 Ep I
2013 Ep II
 

- Style : Perturbator
- Style + Membre : Hotline Miami
 

 Bandcamp (164)

CARPENTER BRUT - Ep Ii (2013)
Par COWBOY BEBOP le 17 Avril 2015          Consultée 974 fois

En fouillant dans la boîte de chocolats géante qu'est Bandcamp nous étions tombés, il y a un ou deux ans de cela, sur le deuxième opus du bien nommé CARPENTER BRUT, et quelle claque ! Nous en sommes restés admiratifs devant tant de maîtrise du rythme et de puissance parfaitement contrôlée. L'artiste, qui connaît sa science sur le bout des doigts, exploite toute la palette des synthés acides et vintages pour créer une atmosphère à la fois menaçante et dansante, portée par des rythmes qui vous donnent l'incontrôlable envie de trépigner bêtement sur place. Le style rappelle beaucoup celui de PERTURBATOR, un autre musicien notable qui a certain succès sur Bandcamp, mais alors que ce dernier tisse posément ses ambiances, CARPENTER BRUT va droit au but en dévastant tout sur son passage.

Si son premier opus était fort jouissif, il restait néanmoins perfectible, et il pâlit en comparaison de ce deuxième EP, qui se révèle bien plus perfectionné.

Premièrement, dans la diversité des instruments et des ambiances : chœurs éthérés sur "Roller Mobster" et "Looking For Tracy Tzu", guitare céleste sur "Meet Matt Stryker" ou encore vocoder sur "Obituary", le musicien a étendu la palette de ses sonorités tout en restant dans l'atmosphère sombre qui caractérise la dark synthwave. Le son est très étoffé, de nombreux synthés et effets sonores s'entremêlent en permanence pour nous offrir une riche tapisserie auditive, et les mélodies sont toujours aussi efficaces.

Deuxièmement, au niveau des compositions, plus recherchées et mieux construites - à l'exception de la première piste, au fond plutôt basique, qui sert surtout de porte d'entrée dans le monde ténébreux de l'artiste. Les rythmes sont très variés, que ce soit entre les différentes pistes ou au sein d'un même morceau, mais sans jamais que ces derniers dispersent leur énergie, car les transitions sont toujours impeccables. Par contre, et c'est bien là la seule chose que je pourrais lui reprocher, CARPENTER BRUT ne s'est pas départi de sa mauvaise habitude qui consiste à clore abruptement certains morceaux, nuisant ainsi quelque peut à la fluidité de l'écoute.

Enfin, le mélange entre les deux composantes principales de son style est parfaitement équilibré, comme un yin et un yang qui se complètent dans leur harmonie : d'un côté des atmosphères sombres et planantes, à base de nappes de synthétiseurs old-school ; de l'autre une house surpuissante et résolument moderne.

Le résultat est un album à la fois varié et homogène. Les morceaux, tous plus réussis les uns que les autres, s'enchaînent sans nous laisser le temps de respirer, mais sans nous essouffler pour autant, équilibre délicat à atteindre et qu'il convient de porter au crédit de l'artiste. CARPENTER BRUT s'impose en véritable maître de son art et nous livre un EP encore plus musclé, plus dense, plus varié, bref, encore plus jubilatoire.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par COWBOY BEBOP :


CARPENTER BRUT
Ep I (2012)
Garanti 100% pur John Carpenter




HOTLINE MIAMI
Hotline Miami (2012)
Tuer. mourir. recommencer.


Marquez et partagez





 
   COWBOY BEBOP

 
  N/A



- Carpenter Brut (tout)


1. Roller Mobster
2. Meet Matt Stryker
3. Obituary
4. Looking For Tracy Tzu
5. Sexkiller On The Loose
6. Hang'em All



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod