Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK INSTRUMENTAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1986 Not Of This Earth
1987 Surfing With The Alie...
1988 Dreaming #11
1989 Flying In A Blue Drea...
1992 The Extremist
1993 Time Machine
1995 Joe Satriani
1998 Crystal Planet
2001 Live In San Francisco
2002 Strange Beautiful Mus...
  Live In San Francisco
2003 The Electric Joe Satrian...
2006 Super Colossal
  Satriani Live!
2010 Live In Paris: I Just Wa...
 

- Style : Steve Vai , Richie Kotzen , Marty Friedman , Tony Macalpine
- Style + Membre : Chickenfoot

Joe SATRIANI - Shockwave Supernova (2015)
Par TEEMO le 25 Août 2015          Consultée 3955 fois

Combien sont ceux qui crachent sur ces virtuoses de la guitare ? Steve Vai, Joe Satriani, Yngwie Malmsteen et consorts passent tous à la casserole des critiques les plus féroces et acérées. Les arguments principaux : l'aspect technique qui délaisse le feeling au second plan, le côté instrumental, qui ne touche évidemment pas tout le monde, mais aussi le fait que la guitare soit un instrument surexploité provoquant chez certains une overdose instrumentale.
Les adeptes du style voient plutôt la guitare comme la voix du musicien, sa manière de s'exprimer ; comparons cela aux nombreux pianistes de jazz à la tête d'une petite formation. L'intérêt est justement de constater que chaque leader parvient à dévoiler sa personnalité dans toute sa complexité et ses nuances en développant un style qui lui est propre et qui évolue.

Il arrive souvent aux artistes de sortir un album risqué, un ovni qui se démarque du reste de la discographie par une esthétique inhabituelle. Citons par exemple l'album de Steve Vai « Sex And Religion », qui est une collaboration inattendue et fort réussie avec le chanteur Devin Townsend.
A l'inverse, certains opus, sans être mauvais, ne révolutionnent rien et permettent à l'artiste de simplement poursuivre sa carrière  ; « Shockwave Supernova » fait clairement partie de cette deuxième catégorie. Après un « Unstoppable Momentum » chargé à bloc et puissant, Satriani revient (déjà ?) deux ans plus tard avec une nouvelle mouture.

Joe Satriani suit son petit bonhomme de chemin et propose un album très classique. Le New-Yorkais, qui a depuis longtemps fait ses preuves, tombe un peu dans la facilité et dans la banalité. Un sentiment de déjà-vu plane constamment sur l'album ; les riffs, bien qu'énergiques, n'inventent rien. Citons « Keep On Movin' » qui semble recyclé d'on ne sait où. De plus, les structures se résument le plus souvent à l'éternel complet/refrain/pont et finissent par lasser, surtout lorsqu'elles sont exploitées si paresseusement.
« San Francisco Blue » est un blues des plus fades ; le thème est agaçant de simplicité, le refrain est insipide... Parlons aussi de la courte ballade « Butterfly and Zebra » qui ressemble à une chute de studio dont on aurait clairement pu se passer. Pour remuer le couteau dans la plaie, parlons d'« In My Pocket » qui résume à lui seul l'archétype du morceau sans relief qu'est capable d'enregistrer Satriani.

Tout comme Steve Vai, Joe Satriani est connu comme étant un des principaux acteurs modernes ayant repoussé les limites de la guitare. Ces musiciens maîtrisent toutes les techniques liées à l'instrument, et vont jusqu'à en inventer. A cela ils couplent de multiples effets électroniques et sonorités inédites, et mènent une quête perpétuelle de phrasés et de riffs innovants (Steve Vai va jusqu'à puiser dans les gammes utilisées dans la musique des mariages hongrois !). Or, au sein du dernier opus du « guitar hero » aucun de ces trois aspects ne rayonne vraiment, car tout semble avoir été déjà vu et revu : toujours les mêmes gimmicks reconnaissables entre mille, les mêmes « couleurs sonores », les mêmes riffs et structures rock éculés... S'il est difficile aujourd'hui de mettre en œuvre d'autres manières d'utiliser la guitare, la mélodie et l'harmonie restent néanmoins des sources intarissables... sans parler de l'aspect technologique !

Pourtant, nous avons tout de même droit à des titres, voire des morceaux entiers tout à fait louables. Parmi la poignée de compositions à retenir, prenons le titre éponyme avec son riff qui tabasse, ainsi que dans la même trempe « On Peregrine Wings ». « Stars Race Across the Sky » et « Goodbye Supernova » qui clôturent l’œuvre le font de manière très appréciable. L'un est une ballade à l'atmosphère épurée et dotée d'un solo qui, même s'il aurait pu être encore plus étiré, rappelle les plus belles heures de la carrière du guitariste. L'autre est a salué notamment pour ses arrangements très éthérés et planants. « Cataclysmic » fait aussi bonne figure, notamment par son solo incisif, de même que « If There is No Heaven », que l'on croirait sorti de « Strange Beautiful Music », nous convainc par l’énergie qu'il déploie.
En règle générale, il faut souligner la qualité de la production et des enregistrements ainsi que la pureté du son... mais cela n'est-il pas déjà acquis depuis longtemps chez le guitariste ?

Avec « Shockwave Supernova », Satch se repose clairement sur ses lauriers et ne sort jamais des sentiers battus. Comme beaucoup d'artistes qui ont eu un succès triomphant quasi-immédiat, Satriani semble quelques années plus tard avoir usé son style jusqu'à la corde. Parfois, la maturité artistique donne l'occasion au spectateur de découvrir une autre facette de la personnalité. Cependant, ça n'est pas tout à fait le cas ici ! Aucun parti pris, aucune folie, aucun frisson... juste du rock instrumental qui se laisse écouter. Pour finir rappelons que l'album comporte 15 titres... On frôle l'indigestion !

Note réelle : 2,5/5

A lire aussi en ROCK par TEEMO :


STEELY DAN
Can't Buy A Thrill (1972)
Premier album, le talent saute déjà aux yeux !




John ZORN
The Song Project Live At Le Poisson Rouge (2015)
Sûrement le meilleur album pour découvrir Zorn.


Marquez et partagez





 
   TEEMO

 
  N/A



- Joe Satriani (guitare)
- Mike Keneally (guitare, claviers)
- Marco Minnermann (batterie)
- Bryen Beller (basse)


1. Shockwave Supernova
2. Lost In A Memory
3. Crazy Joey
4. In My Pocket
5. On Peregrine Wings
6. Cataclysmic
7. San Francisco Blue
8. Keep On Movin'
9. All Of My Life
10. A Phase I'm Going Through
11. Scarborough Stomp
12. Butterfly And Zebra
13. If There Is No Heaven
14. Stars Race Across The Sky
15. Goodbye Supernova



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod