Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Albert King & S.r. Vaughan , Wattstax, Booker T. Jones , Booker T. & The Mg's

Albert KING - Born Under A Bad Sign (1967)
Par COWBOY BEBOP le 22 Mars 2016          Consultée 1118 fois

Les six notes qui ouvrent le deuxième album studio d'Albert KING sont probablement parmi les plus connues des amateurs de blues. Six notes qui ont marqué à jamais la musique populaire, et élevé KING au rang de roi du blues. Un tempo moyen, des influences très soul et rhythm & blues, sans oublier les cuivres flamboyants : le blues du KING transpire le cool par toutes les notes.

Lorsque KING signe chez le label Stax en 1966, il a l'opportunité de jouer avec le groupe de la maison, Booker T. & The MG's. Ces derniers vont lui apporter un accompagnent très souple, entre soul et R&B, offrant un contraste bienvenu avec le style de KING. Et l'alchimie fonctionne à merveille. KING enregistre une dizaine de singles avec eux pendant l'année 1966-67 et c'est une sélection de ces derniers, complétée par quelques titres enregistrés spécialement pour l'album (dont quelques reprises de classiques du blues du Delta comme « Crosscut Saw ») qui compose Born Under A Bad Sign. Le disque rassemble donc le meilleur du KING de l'époque.

Guitariste exceptionnel, Albert KING est néanmoins, comme beaucoup d'autres bluesmen de son époque, avant tout un chanteur. Et un chanteur remarquable, d'ailleurs. Sa voix suave et légèrement susurrante convient parfaitement à ses textes, parsemé de sous-entendus à peine déguisés et de lamentations typiques du blues sur l'infortune de leur interprète. Il se transforme même en crooner sur « The Very Thought Of You » et « I Almost Lost My Mind », ballades qui tiennent plus de la soul que du blues.

La section rythmique, assez sobre, laisse de la place à la guitare soliste pour développer ses ornements. Le jeu assez particulier d'Albert KING, plutôt sec et tranchant, privilégie les phrasés courts et rapides. La guitare est alors plus vue comme un contrepoint au chant que comme un instrument soliste à part entière, et souvent dans ses couplets le bluesman va alterner une ou deux phrases de texte avec quelques mesures de solo. Le jeu énergique de KING influencera des pointures du blues et du rock comme Stevie Ray VAUGHAN ou Eric CLAPTON, pour ne citer qu'eux.

Born Under A Bad Sign eu une impact considérable et durable sur le monde du blues, et par extension celui du rock, qui en découle. C'est bien simple : en onze chansons, Albert KING vient d'inventer le blues moderne. L'album est ce que l'on a coutume d'appeler « un incontournable du genre ». On peut tout à fait ne pas aimer la musique du KING, mais au vu du nombre de classiques présents sur cette galette d'à peine plus de trente minutes, il est difficile de lui contester ce titre. Quand on joue du blues, être né sous une mauvaise étoile peut parfois s'avérer un bon présage...

A lire aussi en BLUES par COWBOY BEBOP :


BROTHER DEGE
Folk Songs Of The American Longhair (2010)
Born on the Bayou




Sonny LANDRETH
South Of I-10 (1995)
Voyage en Louisiane


Marquez et partagez





 
   COWBOY BEBOP

 
  N/A



- Albert King (chant, guitare lead)
- Steve Cropper (guitare rythmique)
- Booker T. Jones (piano, orgue)
- Isaac Hayes (piano)
- Donald Dunn (basse)
- Al Jackson, Jr. (batterie)
- Wayne Jackson (trompette)
- Andrew Love (saxophone ténor)
- Joe Arnold (saxophone baryton, flûte)


1. Born Under A Bad Sign
2. Crosscut Saw
3. Kansas City
4. Oh, Pretty Woman
5. Down Don't Bother Me
6. The Hunter
7. I Almost Lost My Mind
8. Personal Manager
9. Laundromat Blues
10. As The Years Go Passing By
11. The Very Thought Of You



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod