Recherche avancée       Liste groupes



      
POST PUNK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Kitchens Of Distinction, U2, The Smiths , The Comsat Angels

The CHAMELEONS - Script Of The Bridge (1983)
Par WATCHMAN le 8 Avril 2016          Consultée 1563 fois

Comment ?! Encore aucune chronique pour ce chef-d’œuvre sur Forces Parallèles. Diantre ! Il fallait vraiment qu’à la rédaction nous comblions ce manque concernant cette formation trop méconnue, mais ô combien importante. Formé en 1981 à Middleton, dans le comté du Grand Manchester, THE CHAMELEONS est l’un des dignes représentants britanniques du mouvement post punk et Script Of The Bridge, qui déboule deux ans plus tard en 1983, leur premier album. À cette époque la scène rock de la Perfide Albion est alors aussi effervescente qu’en pleine mutation, avec la new wave qui envahit les ondes et trust les charts. C’est en effet l’année où NEW ORDER sort le plutôt bon Low-Life, que DEPECHE MODE achève sa période expérimentale avec Construction Time Again et que THE CURE se remet (difficilement) du succès de Pornography.

Suivant la voie des JOY DIVISION, The FALL, WIRE ou encore BAUHAUS, le groupe du chanteur et bassiste Mark Burgess propose un punk rock introverti et mélancolique, qui s’appuie sur des mélodies de guitares très élaborées ainsi que sur un certain goût pour l’expérimentation. J’ai d’ailleurs toujours trouvé que le son des guitares sur cet album avait quelque chose d’unique, de magique. D’arpèges tristes sur “Less Than Human” ou “Here Today” à des rythmes faussement dansants comme “As High As You Can Go”, en passant par quelques expérimentations bien senties (“Monkeyland”, “Pleasure And Pain”), le groupe nous démontre en l’espace d’un seul opus qu’il maîtrise déjà une grande palette d’émotions. Celles-ci étant portées par la voix parfaite d’un Mark Burgess jouant aussi bien les dandys éplorés que les contestataires, mais avec toutefois cette retenue autant empreinte d’élégance que de frustration domptée. En clôture du disque, les membres se permettent même d’atteindre des sommets mélodiques avec “Paper Tigers” (sans doute ma favorite) et “View From A Hill”, qui elle me fiche à chaque fois des frissons grâce à son ambiance aérienne, teintée d’un désespoir latent.

Pour un premier essai c’est donc un coup de maître, que nous assène là ce quatuor venu du nord brumeux de l’Angleterre. Plus rythmé que le cold rock de THE CURE et moins sombre que le goth rock des BAUHAUS et autre CHRISTIAN DEATH, le post punk mélodique initié sur cette galette par The CHAMELEONS influencera notamment directement des formations comme FIELDS OF THE NEPHILIM, ou bien encore les Hollandais de CLAN OF XYMOX.

A lire aussi en NEW-WAVE par WATCHMAN :


DIVINE SHADE
From The Sky (2014)
Le royaume des cieux




LYNCELIA
Forsaken Innocence (2016)
Love me tender...


Marquez et partagez





 
   WATCHMAN

 
  N/A



- Mark Burgess (chant et basse)
- Reg Smithies (guitare)
- Dave Fielding (guitare)
- John Lever (batterie)


1. Don't Fall
2. Here Today
3. Monkeyland
4. Second Skin
5. Up The Down Escalator
6. Less Than Human
7. Pleasure And Pain
8. Thursday's Child
9. As High As You Can Go
10. A Person Isn't Safe Anywhere These Days
11. Paper Tigers
12. View From A Hill



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod