Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Joe Jackson (2159)
 The Joe Jackson Archive (1454)

Joe JACKSON - I'm The Man (1979)
Par MARCO STIVELL le 17 Février 2012          Consultée 2473 fois

A l'écoute de I'm the Man, on se dit deux choses importantes. D'abord, que Joe JACKSON était alors bien décidé à reproduire joyeusement l'effet Look Sharp ! avec ses fidèles musiciens en 1979. La deuxième, c'est : il est vraiment fort ce type...

C'est vrai quoi, ce multi-instrumentiste asthmatique avait plus d'un tour dans son sac pour nous ressortir la formule rock de son premier album, de préférence punk mais toujours diversifié. C'est le prolongement du premier album à plus d'un titre : même base, mêmes musiciens, même réussite. On ne les mentionnera d'ailleurs jamais assez ces musiciens, Joe bien sûr, puis le batteur tranchant David Houghton, le survolté Gary Sanford à la guitare et (surtout, d'un point de vue personnel) le tueur Graham Maby qui n'a pas son pareil pour plomber (dans le sens "poids") les morceaux d'une lourdeur savante, très musicale.

Les chansons ensuite, se révèlent en dépit d'un habillage presque similaire, toutes efficaces, pour ne pas dire passionnantes. Le trio d'accompagnateurs nous terrasse partout, même sur les chansons calmes, et c'est Joe qui va venir rajouter un peu de créativité avec des instruments comme le piano, l'harmonica ou le mélodica, tous inédits en général dans ce punk dont l'influence domine ici. Sur "On Your Radio" comme sur "Get That Girl", ce qui fait la force de ces chansons, ce sont aussi les choeurs, impeccrablement réalisés par Maby et Houghton. Bref, tout fonctionne.

Si les chansons punk ("Friday", "On Your Radio", "I'm the Man" avec son solo de guitare-mandoline, "Get That Girl" et "Don't Wanna Be Like That", cette dernière ayant aussi son côté twist) seront toutes appréciables pour leur caractère enjoué, parfois rigolo ou enfantin, on peut s'attarder également sur ce qui reste. "Kinda Kute" se présente comme un tube en barres et est doté d'un solo de piano très bluesy. Pour le reste, le mélodica est à l'avenant comme sur "Geraldine and John" et "The Band Wore Blue Shirts". Tiens, parlons-en de ceux-là. "Geraldine and John" est le prolongement de "Fools in Love" sur Look Sharp !, encore une formule reggae captivante, notamment grâce à la basse. L'autre chanson est presque heavy, étirée sans être ennuyeuse, et comporte aussi cette intro très significative. Il y a une séquence où le groupe joue un jazz, vite mis au placard par la rythmique et le mélodica. Il faut y voir là une manière de Joe à dire "Sur mes albums, c'est la musique simple qui devient riche, et non l'inverse."

Avec "It's Different for Girls", on rentre dans la new-wave. Le chant est plus doucereux sur les couplets, plus caractériel sur les refrains, un saisissant contraste. Cette chanson a donné lieu à diverses interprétations : l'homme voulant le sexe et la femme l'amour... ou l'inverse ! Autant dire que Joe traite avec philosophie la différence des sexes, et c'est un peu ce qu'il continuera de faire durant le restant de sa carrière.

Entre inspiration, fraîcheur et richesse, ce deuxième album vaut bien la même note que son prédecesseur.

A lire aussi en ROCK par MARCO STIVELL :


EMERSON, LAKE & PALMER
Black Moon (1992)
AOR, pop et prog




BLUEHORSES
Thirteen Fires (2007)
Vous avez aimé Eluveitie ? Vous adorerez Bluehorse


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Joe Jackson (chant, harmonica, piano, melod)
- Graham Maby (basse, chant)
- Gary Sanford (guitare)
- Dave Houghton (batterie)


1. On Your Radio
2. Geraldine And John
3. Kinda Kute
4. It's Different For Girls
5. I'm The Man
6. Band Wore Blue Shirts
7. Don't Wanna Be Like That
8. Amateur Hour
9. Get That Girl
10. Friday
11. Come On (bonus Live)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod