Recherche avancée       Liste groupes



      
PUB ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Jimmy Barnes

COLD CHISEL - East (1980)
Par ERWIN le 16 Février 2017          Consultée 186 fois

Nous sommes en 1980, COLD CHISEL vient de livrer coup sur coup deux albums gorgés de rock'n'roll, devenant du même coup un des grands espoirs de la scéne rock internationale. La capacité du claviériste Don Walker à composer des hymnes de Hard rock comme de très jolies ritournelles pop a d'ores et déjà marqué les esprits. Avec le teigneux Jimmy Barnes au chant et le smoothy Ian Moss à la six cordes, tout est en place pour faire du burin froid un des leaders de la décennie musicale qui s'amorce.

East est donc un troisième opus pour les piliers de comptoir d'Adelaïde. La pochette ne laissera pas les français indifférents. En effet, cette photo copie le tableau de la mort de Marat par David, en y rajoutant quelques éléments épars symbolisant l'Est, comme le bandeau de kamikaze qu'il ceint - certes à l'envers, nul n'est parfait - Il faut aussi préciser que Walker s'endort tous les soirs avec un magnéto qui lui murmure "Hit single" en boucle. Ca vous situe une démarche. Bien évidemment, nous allons avoir affaire à une démarche beaucoup plus commerciale qu'auparavant.

Alors ça ne rate pas, le single "Choirgirl" embraye quelques mois avant la sortie de East. Moss et Barnes s'y partagent le chant, sur des lyrics traitant de l'IVG - on a vu mieux dans le genre sujet mainstream -. Chanson mignonne mais pas déterminante de mon point de vue. Le single suivant est "Cheap wine", une vraie petite merveille de pop à découvrir pour toutes les générations. Le dernier "My baby", chanté par Moss, est l'oeuvre du discret bassiste Phil Small, et c'est un véritable ravissement, du pop rock de fort belle extraction qu'on peut rapprocher des meilleurs moments du boss SPINGSTEEN.

Certes, on peut déplorer une nette inflexion dans le style pratiqué, mais on retrouve tout de même les rôdeurs du pub sur l'époumonant Rock'n'roll "Rising sun" composé par le hurleur Barnes himself, un standard pas moins. Sinon, nous avons quelques titres AOR super bien gaulés avec "Standing on the outside" et "My turn to cry". Bien sûr, ça déménage un peu moins, mais l'esprit reste au rock, les concessions au mainstream ne gâchent en rien les compos.

Finalement, c'est là où on l'attend le moins que le burin se révèle d'une classe terrible : prenez par exemple l'improbable gospel bluesy qu'est "Four walls" chanté à merveille par le furieux Jimmy, une compo fabuleuse de Walker. On sera encore plus surpris à l'écoute de la contribution du batteur Steve Prestwich sur "Best kept lies", un titre mi reggae mi pop à tendance new wave qui rappelle les meilleurs moments de POLICE en ces mêmes années, à nouveau chanté par Ian Moss. Du même tonneau "Star hotel" est probablement le sommet de cet opus et permet à Barnes d'affirmer toute sa classe.

Alors, c'est vrai, il y a un écart entre le rock hard pratiqué sur les deux premiers albums et ce East si bien achalandé, carrément étudié pour le passage en radio. C'est sûr. Pourtant, le résultat n'a rien de choquant, et il est frappant de constater que même dépourvu de gros son et d'agressivité, COLD CHISEL demeure sûr de son fait et efficace comme pas deux pour oeuvrer dans la qualité. Dont acte.

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


Hubert Felix THIEFAINE
Tout Corps Vivant Branché Sur Le Secteur Etant Appelé à S'ém (1978)
Par delà l'espace, au milieu des petits lapins




Bryan ADAMS
Reckless (1984)
Bryan is number one


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Jimmy Barnes (chant)
- Ian Moss (guitare)
- Don Walker (claviers)
- Phil Small (basse)
- Steve Prestwich (batterie)


1. Standing On The Outside
2. Never Before
3. Choirgirl
4. Rising Sun
5. My Baby
6. Tomorrow
7. Cheap Wine
8. Best Kept Lies
9. Ita
10. Star Hotel
11. Four Walls
12. My Turn To Cry



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod