Recherche avancée       Liste groupes




Demandes non satisfaites :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 82
Le délai entre votre enregistrement et la publication peut être assez long. Patience !
Seules les propositions d'albums parus il y a plus de six mois sont validées.
Toute proposition d'album paru il y a moins de six mois est mise en attente puis réétudiée une fois le délai écoulé.


Demandes satisfaites : 41 % (2055 demandes dont 834 qui ont abouti à une chronique)
Ce pourcentage ne tient pas compte des demandes pour lesquelles la chronique était déjà en cours d'écriture.



Le 08 Mars 2011
Par VOTANOUILLE
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

Chick COREA - LEPRECHAUN - 1975

En parallèle avec son groupe Return To Forever, dont Friends (avec la fameuse pochette des Schtroumpf), ou My Spanish Heart, ici Leprechaun est le premier de cette série de bijoux du jazz rock (que perso je trouve beaucoup plus soigné, et mieux dosé que les albums avec le groupe RTF).




Le 05/11/2022 par ELK

Je prends !



Le 01 Février 2011
Par STARSHOOTER 35
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

Joe BONAMASSA - THE BALLAD OF JOHN HENRY - 2009

Actuellement, je pense qu'il est difficile de voir émerger des guitaristes aussi talentueux que cet homme dans le paysage blues. L'album "The Ballad Of John Henry" témoigne bien du grand potentiel de ce virtuose de la Gibson Les Paul... Dès lors, j'espère qu'une chronique sur FP lui sera consacrée un jour. Voilà, merci d'avance ! ;)




Le 05/11/2022 par ELK

Je m’en occupe un de ces 4



Le 25 Janvier 2009
Par KEV
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

Pat METHENY - IMAGINARY DAY - 1997

A quand les chroniques de cet artiste unique ?

Ce disque est l'un des seuls que je connaisse du bonhomme et il me motive franchement à découvrir le reste de sa (vaste) discographie !

Un très bon album de Jazz/World Music.





Le 05/11/2022 par ELK

Il est dans ma liste du PMG, son tour vient bientôt




Le 21/11/2013 par KORAMA

Je veux bien essayer de faire quelque chose là dessus, j'adore ce skeud



Le 02 Novembre 2022
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
UN CURIEUX

KLAUS HUBER - TENEBRAE. KAMMERKONZERT INTARSI. PROTUBERANZEN. - 2004

Il est mort à 92 ans, âge pratiquement canonique si nous nous référons aux bandes dessinées d’Uderzo et de Goscinny dans lesquelles Agecanonix atteint l’âge vénérable de 93 ans. Ce musicien est t-il conforme aux règles de l’église ?

Si nous parcourons l’ensemble de ses compositions, nous nous apercevons très vite qu’il est un croyant dont l’œuvre tombe sous l’appellation souvent désuète…- avant-gardiste. Désuète pas véritablement, car lorsque nous le côtoyons, si sa musique est différente d’un OLIVIER MESSIAEN, d’un KRZYSTOF PENDERECKI ou d’un ARVO PÄRT l’origine d’une partie de ses sources est la même que celle des trois compositeurs que je viens de d’évoquer. Tous ont flirté avec la musique sérielle, mais tous ont aussi encré leurs partitions musicales dans la chrétienté… Musique de credo ? Musique d’église ? Il me faudrait ajouter dans ma liste à mille lieues/lieux d’être complète un musicien qui avec son requiem émeut l’incroyant que je suis MAURICE DURUFLÉ.

Ce musicien, je l’ai nommé lors de mon commentaire sur le Quatuor à cordes n°8, de DIMITRI CHOSTAKOVITCH, il s’agit de KLAUS HUBER.

KLAUS HUBER, suisse, chrétien engagé qui va créer un oratorio politique : « Humiliés – Asservis –Abandonnés – Méprisés » à base de textes provenant de bidonvilles, de prisons et d’écrits d’ERNESTO CARDENAL, un sandiniste prêtre, poète et politicien qui deviendra ministre de la culture au Nicaragua. Je vous l’ai dit KLAUS HUBER est engagé.

Son humaniste et sa chrétienté nous allons les retrouver avec cette œuvre : «  L'âme doit s'élever de l'animal de selle » création qui reprend des extraits du poète palestinien Mahmoud DARWISH qui était en Allemagne à l'invitation du Festival de Berlin en 2002. Création qui s’ouvre sur une réalité que le poète transcrit avec cette phrase : « Couvre mon amant, car mes vêtements sont imbibés de son
sang. » (lire Etat de siège ou le poète était reclus à Ramallah en 2002)

La liste des œuvres de KLAUS HUBER ouvertes sur la réalité contemporaine ou sur les tragédies passées est longue. Ainsi pour moi et c’est très subjectif TENEBRAE est un itinéraire musical que j’associe à la suite du bombardement de Dresde en 1945.

Si HUBER est un humaniste engagé socialement il est aussi un compositeur clairvoyant que le New Magazine for Music No. 2/2003 a bien analysé : « Pour lui, composer est une question de prise constante de nouvelles décisions concrètes, ses critères sont l'écoute et la logique musicale du moment, bien qu'enchâssée dans un contexte supérieur. Il oppose les normes abstraites de la musique dodécaphonique tempérée et les schémas de pensée et de perception qui en résultent à une nouvelle liberté de composition. Bien sûr, cela signifie aussi que la responsabilité du compositeur s'est accrue. »

L’œuvre musicale est immense en qualité mais elle n’est pas seule, elle est accompagnée
par des réflexions et des écrits dans lesquels il fait référence au compositeur BERND ALOIS ZIMMERMANN qui a inventé la forme sphérique du temps dans ses compositions ou alors il
nous incite à découvrir JACQUES DERRIDA avec des passages de « Quod est Pax ».

Bagage de musique postsérielle avec de la musique médiévale européenne qui chevauche de la musique arabe et musulmane le tout dans des replis d’un espace-temps toujours en mouvement,
voilà la richesse de cœur et d’âme de KLAUS HUBER qui mérite d’être redécouvert. Son intérêt pour l’autre est infini comme il devrait l’être pour nous, pour lui.

P.S : Je vous propose : Tenebrae / Kammerkonzert Intarsi / Protuberanzen / James Joyce Chamber Music, par l’orchestre Philharmonique du Luxembourg sous la direction Arturo Tamayo 2004. (OPL/Timpani records)






Le 02 Novembre 2022
Par BAKER
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

VILLA FANTOME - VILLA FANTôME - 2022

Deux ex de la Ruda Salska qui reviennent avec un album qui m'a sacrément surpris. Il y a tout le meilleur de la Ruda (cuivres déments, petits passages ska) mais avec la force du heavy mélodique des années 2020. Moi qui ne suis pas particulièrement fan ni de la Ruda ni surtout de leurs copains (les Manu Chao et compagnie), cet album m'a carrément botté.



Le 25 Octobre 2022
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
UN COLTRANIEN

John COLTRANE - KULU SÉ MAMA - 1967

BIS avec rajout

Le disque est sorti sous le label Impulse en 1966. En CD il n'est pas trouvable, dit-on, mais il me semble que depuis 2009 on peut se le procurer

Un morceau de 18 minutes envoutant... KULU SÉ MAMA.

La composition est de JUNO LEWIS (1932-2002) ou (1931-2002) né à la Nouvelle Orléans que l'on retrouva dans les années 50 jouant dans les clubs et hôtels à Hollywood. C’est époque où il joue plutôt du jazz caribéen. Dans le milieu des années soixante JOHN COLTRANE l'invitera et ainsi naitra ce morceau KULU SÉ MAMA dédiée à sa mère biologique et peut-être à la divinité LEMANJA, qui d’Afrique aura fait le voyage vers l’enfer avec les esclaves africains noirs. Divinité aquatique que le clergé aura associée aux saints catholiques. Ainsi cette LEMANJA se retrouve assimilée à la Sainte Vierge.
KULU SÉ MAMA est un long poème autobiographique où l'on peut apercevoir entres les incantations sonores les silhouettes des ancêtres. LEWIS le chantera en créole en s'accompagnant avec les percussions, de tambours à eau
Nous sommes bien loin des rues new-yorkaises ou de celles de Chicago. C'est un monde qui sent le végétal et l'eau... élément féminin par excellence. Avec nos deux musiciens
il y a, McCOY TYNERM, JIMMY GARRISON, ELVIN JONES, DONALD GARRETT, PHAROAH SANDERS et FRANK BUTLER.

Laissez vous emporter par cette musique qui nous ramène... aux sources que l’on croyait perdues mais qui jaillissent en abondance.

P:S : Dernier album sorti du vivant de COLTRANE. après le reste est histoire, légendes et regrets.




Le 25 Octobre 2022
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
DERWIJES

Ambrose AKINMUSIRE - A RIFT IN DECORUM - 2017

Lundi 24 octobre, saison des champignons. Oui la récolte en cèpes est bonne, mais la marche avec le visage penché sur les feuilles mortes ... Après cette balade qui se transformera en un met culinaire à
ma façon...

il y aura du jazz. Un trompettiste !

AMBROSE AKINMUSIRE ! Si ces parents sont nigériens lui voit le jour en Californie et ne sera donc pas
dans la mouvance de l'afrobeat créé par FELA ANIKULAPO KUTI musicien et militant politique qui
commença par la trompette avant de toucher du saxophone et d'être "chef d'orchestre".

Mais après cette digression qui n'est pas une courte pièce de musique mais un changement de sujet, je reviens vers AMBROSE AKINMUSIRE qui lui aussi est engagé.

Très tôt il jouera avec les saxophonistes JOE HENDERSON, STEVE COLEMAN et le batteur BILLY HIGGINS. Donc musicalement du beau monde. Il étudiera au "Thelonious Monk Institude of Jazz Performance" avec TERENCE BLANCHARD (trompettiste qui fit partie des Jazz Messengers.) et rencontrera dans ce cadre HERBIE HANCOCK et WAYNE SHORTER.

À huit ans trompettiste en herbe il assista à un concert de "THE ART ENSEMBLE OF CHICAGO", il avait gagné des billets suite à un concours radio. La vie est ainsi "fête" aurait-il pu dire. Mais il vient d'un quartier sombre où tout n'est pas toujours fête et de ces anciens camarades de rues il dira que certains ont disparus suite à des consommations de drogues alors que d'autres sont devenus dealers.

Aujourd'hui ce musicien chez BLUE NOTE RECORDS a sorti plusieurs albums d'une qualité musicale évidente qui tous ont conquis les professionnels, les critiques et surtout les publics qu'ils soient américains ou européens.

Président de l’Académie du jazz, François Lacharme dit "Il faut saluer sa volonté calme et farouche d’aller au bout de lui-même, armé d’un son de braise toujours prête à s’enflammer. Tout cela fait
de ce trompettiste un musicien essentiel du jazz contemporain."

Comme ARCHIE SHEPP il est un intellectuel, un penseur qui ne dénie aucunement une grande humanité et sensibilité musicales. Avant un concert il confiera à un de ses interlocuteurs "Toute décision et toute action sont politiques"

Et maintenant un papier collé :

"Dans son disque "he Imagined Savior Is Far Easier 
To Paint", des pièces sont dédiées aux grands brûlés de la misère sociale. As We Fight (« Tandis que nous luttons ») cite les personnes afro-américaines victimes, au fil des décennies, de bavures policières – Trayvon Martin, Ousmane Zongo, Amadou Diallo… Pas de parlotte, mais une litanie de noms qui défilent, telle une procession, sur une marche funèbre. Le tempo se contracte, se dilate, se densifie, on sent sourdre la colère, le suspense se déploie, la trompette dispense des jets de lumière. Et l’émotion nous étreint la gorge, sans pathos, mais avec une poignante dignité."

Un magnifique trompettiste engagé ces albums le prouvent. Pour le MERLE une révélation.




Le 19 Octobre 2022
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
IN-CROYANT

BACH GOUNOD MOZART SCHUBERT - AVE MARIA - 1988

Octobre 2022, pour l’essence les sens des mélomanes du klaxon sont sens dessus-dessous. Croyez vous que nous soyons adorateurs inconditionnels de CITY LIVE de STEVE REICH ? Non, pas tous.
Nous sommes en manque et c’est grave. Mais « Dans une souffrance aiguë, un cri de prière peut
jaillir de n’importe quelles lèvres humaines. » Un cri, un chant ou une mélodie…

Une mélodie ? Choisissons Charles GOUNOD avec son AVE MARIA qui est une improvisation du premier prélude du premier livre du Clavier bien tempéré du cantor de Leipzig. CHARLES la publiera sous le nom de « Méditation sur le premier Prélude de Piano de S.BACH »

Pourquoi GOUNOD aujourd’hui, tout simplement parce qu’il a quitté ce bas monde un
18 octobre. L’ AVE MARIA composition presque obligée pour des funérailles ou des mariages, ce
qui est du pareil au même sachant que les mariages sont aussi des enterrements de vie de garçon.

Cette AVE MARIA concoctée à toutes les sauces, aujourd’hui, est-elle de BACH ou de GOUNOD ?

Question que nous pouvons éluder, sachant qu’en 1852 personne ne chantait ce morceau comme de l’AVE MARIA. Cette improvisation de GOUNOD au piano sera reprise par JACQUES LÉOPOLD HEUGEL qui l’adaptera pour violon et piano. Il faudra attendre 1859 date à laquelle le futur beau père de GOUNOD, PIERRE ZIMMERMAN la complètera pour la voix (texte latin) avec la prière « Je vous salue Marie »
Donc cette AVE MARIA est une co-production BACH-GOUNOD-HEUGEL-ZIMMERMAN….
j’abuse et m’amuse…

CHARLES GOUNOD admirait J.S.BACH et il a dit à peu près ceci :Si toute la musique périssait au milieu d’un déluge et que seule celle de Bach fut sauvée, alors vous auriez encore tous les éléments de l’art musical

P.S. : Une interprétation de Yo-Yo Ma et Bobby McFerrin a été utilisée comme thème principal du film suédois The Square, lauréat de la Palme d'or 2017 . On ne crachera pas nous plus sur l'AVE MARIA de SCHUBERT.




Le 19 Octobre 2022
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

FLORENT SCHMITT - MUSIQUES POUR PIANO - 2006

Un peu de géographie avant de parler musique et musicien. BLÂMONT !

Aujourd’hui un village « sinistré » de Meurthe et Moselle traversé par la nationale 4 où il n’y a pas encore si longtemps des poids lourds vrombissaient nuits et jours faisant trembler de peur les fenêtres des maisons délabrées de ce bled ravitaillé par deux boulangeries et un PMU dont la salle est ou était ornée de peintures et d’objets d’Afrique équatoriale. Le riche passé de Blâmont est tombé aux oubliettes d’un château bombardé pendant la seconde guerre mondiale.

LA MUSIQUE ? Patience j’y arrive… mais laissez moi encore vous dire que ce village où on ne voit jamais trois pelés et un tondu, bien qu’ils existent, n’était pas un exemple à suivre au niveau fonctionnement municipal.

Blâmont, désindustrialisé, que j’ai traversé maintes fois vit la naissance d’un compositeur, qui à 30 ans reçu le Prix de ROME. Il s'agit de FLORENT SCHMITT, ami d’ERIC SATIE et comme le compositeur des fameuses 3 tartes à la crème que j’adore, les GYMNOPÉDIES, ce musicien surnommé, le SANGLIER DES ARDENNES n’était pas avare de titres bizarres comme
« La fête nationale des souris », « la Cigogne lasse », « Suite en rocaille » ou bien encore « Sonate libre en deux parties enchaînées »

SCHMITT, qui eut pour professeur JULES MASSENET et qui demeure aujourd’hui dans l’ombre des RAVEL, DEBUSSY ET FAURÉ a tout de même marqué la musique française de son empreinte durant le début du 20 e siècle. Elle englobe tous les genres à part l’opéra. Sous une apparence rude
se cachait un musicien bienveillant qui se souciait peu des modes et de sa renommée, ce qui explique qu’il soit relativement méconnu.

Politiquement les polémiques vont bon train. Il est vrai que claironner lors d’un concert de Kurt Weill : « Vive Hitler » a de quoi refroidir ses admirateurs. Après la guerre ses œuvres ne furent pas jouées et éditées pour une durée d’une année. Punition. Quand on se fait parachuter en 1941 comme coprésident d’honneur de la section musicale du GROUPE COLLABORATION il ne faut pas s’attendre à des tapes chaleureuses sur l’épaule après le conflit.
SCHMITT aura tout de même défendu avec sa signature sur des pétitions des musiciens comme PAUL DUKAS ou le pianiste juif AEXANDRE TANSMAN… mais Il reste pour beaucoup peu fréquentable, encore de nos jour et toujours sujet à question.

Ce vous propose malgré tout des "MUSIQUES POUR PIANO" avec une interprétation de Alain Raës. On entendra des musiques fluides avec des procédés de l’impressionniste musical, des pièces claires avec des pointes d’humour et du classicisme faisant bon ménage avec du romantisme où on devine son admiration pour CHOPIN. Mais il est aussi présent avec des pièces complexes dans lesquelles des rythmes audacieux viennent nous surprendre, œuvres qui par leur modernité harmonique et rythmique
auront influencé MESSIAEN et STRAVINSKY

"L’heure de la reconnaissance pour Florent Schmitt, créateur parmi les plus originaux du siècle dernier, sonnera-t-elle ?"

Écoutons ce sanglier franc du collier...




Le 19 Octobre 2022
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
UN FAN DU ROI ET JAZZ

CRIMSON JAZZ TRIO - KING CRIMSON SONGBOOK VOLUME I - 2005

Il nous a quitté, il fut un membre de KING CRIMSON, batteur de l'album ISLANDS.
IAN WALLACE. Ici il réuni deux comparses avant son définitif voyage.

JODY NARDONE, pianiste qui peut allier la douceur qui côtoie le presque silence aérien d'un BILL EVANS aux "envolées percutantes" d'un McCOY TYNER. C'est un musicien de studio de la région de Nashville
non dédaigner de ses nombreux collègues.

TIM LANDERS, bassiste qui flirta avec le jazz fusion dont la carrière musicale est bien remplie, de cette période fusion retenons qu'il a joué avec AL DI MEOLA (Ah mes trois étoiles. Sévère mais je le reste),
BILLY COBHAM, GIL EVANS et MICHAEL BRECKER. Saxophoniste aujourd'hui disparu . Je suis impressionné de voir avec qui ce regretté musicien a travaillé. La liste est longue pour ne pas dire infinie et de qualité.

Pourquoi ce trio ? Il y a eu une tournée du 21st Century Schizoid Band (anciens membres de
King Crimson) et l'idée de "jazzer" les succès du KING se révéla évidente pour IAN WALLACE.

Je n'aurais pas imaginé qu'ils puissent adapter des morceaux comme "Red" ou "Starless" mais ils les ont réalisés avec brio. Cela met en évidence la qualité et le talent de ces trois musiciens. "Ladies of the Road" ne va pas dans le décors, tient bien la route, vais-je ajouter pour "calembourdiser" ce commentaire (rien à voir avec BOURDIEU). Avec ce trio on découvre que WALLACE est un batteur
qui fut peut-être sous estimé, il est vrai que son passage avec le KING CRIMSON fut bref.

Oui je sais c'est un jazz conventionnel mais agréable d'écoute. C'est, si je peux me le permettre, du très bon jazz(piano) bar. Pas toujours évident de reconnaître certains morceaux mais après plusieurs
écoutes, on se dit comme ce vieux commissaire de mon enfance...
"bon sang, mais c'est... bien sûr" !

p.s : Le Volume 2 (2009) vaut naturellement aussi "la peine" d'être écouté et apprécié.




Le 10 Octobre 2022
Par SAPERLIPOPETTE!!!
Chroniqueur souhaité
TARTE

Arvo PART - TABULA RASA - 1984

Oeuvre d'une étrange beauté, difficile pour les non initiés mais tellement merveilleuse si on insiste et qu'on entre dans l'oeuvre spirituelle de ce compositeur tellement à part dans ce monde musical.

Le disque comprend "Fratres" avec Gidon Kremer au violon et Keith Jarrett (eh oui) au piano, enregistré en 1983 à Bâle. "Cantus in memory of Benjamin Britten" enregistré à Stuttgart en 1984, "Fratres" par le philharmonique de
Berlin en 1984 et le "Tabula Rasa" à Bonn en 1977.

Tarte a déjà chroniqué deux oeuvres du compositeur estonien, j'espère que celle-ci lui donnera également envie de s'y plonger.





Le 17/10/2022 par TARTE

Ton appel a été entendu, ça me donnera l'occasion de me replonger dans l'œuvre de Pärt. Toutefois, je ne m'engagerai pas sur un délai :) Bien à toi.



Le 10 Octobre 2022
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
UN PASSIONNé

Claude DEBUSSY - CHILDREN'S CORNER, ESTAMPES, SUITE BERGAMASQUE,POUR LE PIANO - 1971

PLACE AUX INTERPRÈTES

SAMSON FRANÇOIS

Avec cette interprétation de CLAUDE DEBUSSY on entend et on comprend vite qu’un individualiste travaille ici les touches…

SAMSON FRANÇOIS comme beaucoup d’autres pianistes enfonce ses doigts très tôt sur les barres blanches et noires de cet instrument à cordes frappées par des marteaux. Si je mentionne dans ce commentaire de quelle famille vient le piano, c’est qu’avec DEBUSSY, qui a poussé la tonalité dans ses derniers retranchements, on est loin de s’imaginer la frappe des marteaux à l’écoute de ses œuvres pour piano, mais avec SAMSON FRANÇOIS, la magie est là. Nous découvrons un autre DEBUSSY.

Son père étant diplomate, Samson FRANÇOIS né en 1924 en Allemagne sera un « nomade » qui prendra ses premiers cours en Italie avec Pietro Mascagni. (Un italien qui au début de sa carrière fut directeur d’une troupe d’opérette, puis devint professeur de musique et chef d’orchestre. Il prononcera l’éloge funèbre de PUCCINI mais deviendra aussi un proche de Mussolini. Ironie de l’histoire, MAHLER appréciait les œuvres de Mascagni.)
Revenons à FRANÇOIS. Il étudiera à Belgrade et aura comme tous les pianistes d’exception des premiers prix. Enfin il passera par Nice, puis s’établira à Paris. De grands noms l’accompagneront dans ses études au conservatoire. NADIA BOULANGER lui enseignera l’harmonie. ALFRED CORTOT, célèbre pianiste, qui l’avait incité à monter à Paris, dira de lui qu’il était revêche aux conseils qu’il lui insufflait et indomptable.
Insoumis il le restera toute sa vie. Certains de ces admirateurs et admiratrices diront de cet individualiste qu’il était le GLENN GOULD français, mais qu’il était, et de loin, plus beau que le canadien. Je ne risquerai pas à ce genre de discours. FRANÇOIS trouvait, par exemple BEETHOVEN barbant et BRAHMS écœurant. Glenn Gould ne partageait pas cette opinion. Passionné de JAZZ, FRANÇOIS martelait qu’il fallait que son jeu donne une impression d’imprévisibilité semblable à celle qui surgit dans le JAZZ. (J’ai ce sentiment en écoutant « Doctor Gradus ad parnassum »)
Ce talentueux pianiste qui aura enthousiasmé un public mondial sera frappé
d’une crise cardiaque en plein concert en 1968 et mourra en 1970 d’un infarctus
avant d’avoir pu enregistrer l’intégrale des œuvres pour piano de DEBUSSY.
Sa vie, menée « tambour battant » drogues, alcools, aura été courte, mais pour lui extrêmement riche. Il disait à peu ceci : «  je vis mille vies »

Aujourd’hui 52 ans après sa disparition ses interprétations de RAVEL et DEBUSSY demeurent des références incontournables pour beaucoup de mélomanes. .
Son jeu ne « calque » pas les partitions, il se veut libre dans l’interprétation, ce qui
fera grincer les dents de ses détracteurs mais électrisera ses partisans.

Écoutons le dans Children’s corner, Estampes, Suite bergamasque et pour piano
disque enregistré à Paris en 1968. En CD EMI 1121362




Le 04 Octobre 2022
Par IEN
Chroniqueur souhaité
SEIJITSU

SUEDE - AUTOFICTION - 2022

Le dernier Suede est une véritable bombe pleine d'énergie.



Le 04 Octobre 2022
Par LE MOUNGEPEDOUN
Chroniqueur souhaité
ERWIN

DAVID LEE ROTH - SKYSCRAPER - 1988

Un des joyaux de la fin des 80's qui rappellera des souvenirs aux quinquas que nous sommes.



Le 16 Septembre 2022
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

Pat METHENY - ORCHESTRION - 2010

PAT PATHENY

Il faudrait parler de sa prestation avec sa machine monstre qu'est l'ORCHESTRION.

Seul sur scène sa machine à instruments nous dévoile un monde sonore impressionnant.
Fanfare énorme où pointent violon, piano, batterie, basse. Il modernise si je puis dire
les orgues de barbarie, les pianos à cylindre avec son Orchestrion. C'est une équipe de
bricoleurs passionnés qui ont mis au monde ce monstre uniquement pour le guitariste.
Avec cette machine Pat s'invente et se découvre des silhouettes musicales insoupçonnées
qu'il prend plaisir à explorer. Il devient somnambule dans une galerie de glaces sonore.
C'est un artifice de cordes, cymbales et tambours qu'il nous offre. Un musicien numérique
proche du roi Midas dont les talents de musicien alimente le mythe.

Mais je vous rassure tout de suite il n'a pas à départager le joueur de flûte et le joueur de
la lyre, ainsi PAT METHENY n'a pas des oreilles d'âne, bien au contraire il a l'oreille absolue.





Le 02/10/2022 par ELK

Salut, album et concept très intéressants. Il est bien sur ma




Le 02/10/2022 par ELK

Salut, album et concept très intéressants. Il est bien sur ma liste !




Demandes non satisfaites :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 82






1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod