Recherche avancée       Liste groupes




Demandes non satisfaites :  1 ...<<...<... 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ...>...>>... 85
Le délai entre votre enregistrement et la publication peut être assez long. Patience !
Seules les propositions d'albums parus il y a plus de six mois sont validées.
Toute proposition d'album paru il y a moins de six mois est mise en attente puis réétudiée une fois le délai écoulé.


Demandes satisfaites : 41 % (2147 demandes dont 884 qui ont abouti à une chronique)
Ce pourcentage ne tient pas compte des demandes pour lesquelles la chronique était déjà en cours d'écriture.



Le 09 Septembre 2023
Par LE MOUNGEPEDOUN
Chroniqueur souhaité
ERWIN

The ALMIGHTY - POWERTRIPPIN' - 1993

Vraiment puissant ce groupe, en effet.



Le 05 Août 2023
Par NORTHMATHR
Chroniqueur souhaité
JOVIAL, AIGLE BLANC

Hiroshi YOSHIMURA - SOUNDSCAPE 1: SURROUND - 1986

HIROSHI YOSHIMURA est un autre important artiste japonais de musique Ambient qui mérite toute sa place ici.



Le 03 Août 2023
Par THIERRY RAOULT
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

STING - BRING ON THE NIGHT - 1986

Très bon album 1er album live de Sting, un an après son 1er opus solo. A l'époque, c'est la première fois qu'on entend des titres de Police en concert.
Fait étonnant, à part "Love is the seventh wave", il n'y a aucun succès. Il y a même 3 titres de Police non publiés sur album.




Le 31 Juillet 2023
Par I AM THE GROWL
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

The OUTSIDERS - CQ - 1968

Le chaînon manquant entre les BYRDS et SONIC YOUTH venait donc de Hollande, l'autre pays du fromage. Un disque précurseur de chez précurseur, qui démarre lentement avec des morceaux typés psyché sixties comme l'éponyme "CQ" ou le garage "Misfit" puis élargit complètement sa palette. Jetez une oreille à "Doctor", tous les maniérismes du rock indé des années 90 s'y entendent clairement. La production est plus précise et puissante que chez le VELVET UNDERGROUND, la fuzz plus dure et le batteur beaucoup plus souple, presque jazz. Plongez dans "Prison Song", qui raconte une histoire simple en musique, anticipant un peu "Bohemian Rhapsody" dans le concept, et a recours dans sa section centrale à... des blast-beats. Puis régalez-vous d'arpèges folk avec des ballades sublimes comme "I Love You No. 2", où le chant relaxant de Wally Tax fait merveille. Ça sonne comme du passé et du futur, c'est intemporel. Une pièce essentielle dans l'histoire marginale du rock.



Le 18 Juillet 2023
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
UN RéSISTANT

SIMONE BARTEL - LA RéSISTANCE SES CHANTS ET SES POèTES - 1975

Au risque de déplaire je continue sur ma lancée épisodique qui m'a fait choisir en pleine possession des mes sens, ces textes et chansons.

Qui est l'initiateur de ces 2 disques... Pierre Seghers. Seghers qui fut un éditeur éminent dans le monde de la poésie. Ceux de ma génération le connaissent très certainement avec cette collection " Poètes d'aujourd'hui" dont le premier numéro rendait hommage à Paul Éluard.
Ces disques retracent les années tragiques vécues sous la botte nazie et toute cette période est gravée du début à la fin par ces textes et ces chansons que nous nous devons de redécouvrir ou de découvrir.

Des poètes y figurent qui disparurent dans ces camps qu'un programme immonde avait mis sur pied.
Max Jacob et Robert Desnos. D'autres en reviendront meurtris à jamais comme Jean Cayrol. Mais beaucoup, libres, échappant aux mailles du filet nazi seront dans l'action, dans la protestation souterraine... la résistance.

Avant de clore cette demande mes pensées vont pour Marianne Cohn une allemande, éducatrice pour enfants dans une école "Montessori". Ces parents fuyant l'Allemagne Marianne en France deviendra une résistante, après avoir sauvés des centaines d'enfants de la déportation (elle convoyait les enfants vers la suisse) elle sera arrêtée puis massacrée à coups de bottes et de pelles...

Je reviens maintenant vers les textes interprétées. Les poètes Aragon, Desnos, Jacob, Guillevic, Tardieu, Cassou, Éluard et d'autres verront leurs écrits mis en musique ou lus par de grands comédiens, Michel Lonsdale, Laurent Terzieff, Suzanne Flon et François Chaumette à leur voix
il y a aussi celle de Paul Éluard qui récite son célèbre poème "LIBERTÉ"

Musique et chansons ne sont jamais neutres, ce sont des véhicules de sensations, d'idées et de sentiments. À nous de ne pas nous "embarquer" sur de mauvaises voix(es).
La voie de Simone BARTEL rend aux poètes leur âme, voie engagée que celle de Bartel qui interpréta les textes de Léo Ferré, de Serge Gainsbourg, de Boby Lapointe, de Caussimon et de Boris Vian qui appelait les soldats à déserter... Disques à écouter et à méditer.

(Disque Adès 1975) La couverture de ce double est une reproduction du peintre Fernand LÉGER





Le 18/07/2023 par ERWIN

Ce sera pour moi !



Le 18 Juillet 2023
Par STORM
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

GALAXIE 500 - THIS IS OUR MUSIC - 1989

De la Cold Pop fiévreuse intéressante, des titres saisissants, une ambiance intéressante.
Trois Albums en tout mais à chroniquer si possible !




Le 19 Mai 2017
Par SAPERLIPOPETTE!!!
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

SHUB-NEGGURATH - LES MORTS VONT VITE - 1986

Auront nous le plaisir d'avoir une chronique de ce mystérieux et magnifique groupe français? Album à ranger dans la catégorie des inclassables.




Le 17/07/2023 par K-ZEN

Merci Nanar ! J'attends de pouvoir le chopper en physique avant de m'attaquer à celui-ci... Mais ce n'est pas si facile !




Le 10/04/2023 par NANAR

K-Zen ayant chroniqué l'album suivant, je lui laisserai la priorité. Sinon, je peux m'occuper de cet album et des trois autres qui restent!



Le 08 Juillet 2023
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
UN COURAGEUX

Hanns EISLER ET THEODOR ADORNO - WORKS FOR STRING QUARTET - 1996

"Nous ne pouvons pas nourrir les affamés avec notre chant, nous ne pouvons pas donner du charbon pour réchauffer le froid, ni donner un abri aux sans-abri, mais notre musique peut élever les désespérés, dire aux ignorants qui ont volé du pain, un abri, du charbon et un abri, que notre chant peut transformer le fatigué en combattant.

Hanns Eisler

Le compositeur Hanns Eisler est né le 6 juillet 1898. Le Théâtre musical Weber-Herzog fête son 125e anniversaire avec la Regenbogenfabrik Berlin.

On cite, on écoute et apprécie Kurt Weill mais on oublie Eisler qui lui aussi travailla avec B.Brecht.
Eisler qui fut un élève de A. Schönberg prit ses distances avec le maître viennois pour construire une musique critique et engagée contre le pouvoir nazi allemand.
Lui aussi comme tant d'autres s'exilera le temps que la tempête se calme sur l'Europe aux États Unis.

Plus tard il sera un musicien dit communiste. "Ce n'est qu'a la fin du conflit EST-OUEST qu'on put aborder , délivrée de tabous et préjugés, la richesse de l'oeuvre."

Aujourd'hui que le front EST-OUEST est à nouveau à l'ordre du jour Eisler va t-il disparaître pour "vision de société non conforme" ?

Pour ceux qui aime lire, vous pouvez consulter son ouvrage "Musique et société"




Le 08 Juillet 2023
Par NICOLAS RELIGIEUX
Chroniqueur souhaité
SEIJITSU

SUEDE - THE BLUE HOUR - 2018

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin toi qui as fait les critiques des albums précédents, il y a aussi du bon après.



Le 19 Octobre 2021
Par LE MERLE MOQUEUR
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

STEVE REICH - CITY LIFE - 2002

STEVE REICH

aujourd’hui n’est pas le seul compositeur à traquer de l’oreille, avec une panoplie d’appareils sophistiqués, des bruits que beaucoup d’entre nous considèrent comme des nuisances. Les sources de nuisances sonores qui nous assaillent quotidiennement sont innombrables. Je me garde d’en dresser un tableau qui sera incomplet et subjectif.
L’origine de la traque aux sons n’est pas toute nouvelle. Rendons aux futuristes italiens ce regard tourné vers l’avenir qui a structuré notre monde musical contemporain avec des musiciens comme STEVE REICH et d’autres comme LUC FERRARI.

Un retour en arrière s’impose. Le bruit, c’est ce que le peintre futuriste LUIGI RUSSOLO nommera le Son-Bruit. Nous sommes en 1913 quand paraît le MANIFESTE FUTURISTE : « L’ART DU BRUIT » dans lequel LUIGI RUSSOLO, peintre mais aussi compositeur, considère que la musique doit s’emparer des bruits nouveaux que le monde industriel nous procure pour la révolutionner. « Le bruit des machines, comme celui des portes à coulisses des magasins, des scies métalliques », ect.
LUIGI RUSSOLO écrit :
«  BEETHOVEN et WAGNER ont délicieusement secoué notre cœur durant bien des années. Nous en sommes rassasiés. C’EST POURQUOI NOUS PRENONS INFINIMENT PLUS DE PLAISIR À COMBINER IDÉALEMENT DES BRUITS DE TRAMWAYS, D’AUTOS, DE VOITURES ET DE FOULES CRIARDES QU’À ÉCOUTER ENCORE, PAR EXEMPLE, L’HÉROIQUE OU LA PASTORALE »

Voilà qui éclaire les recherches de musiciens comme STEVE REICH ou LUC FERRARI.
LUIGI RUSSOLO ira plus loin, il prendra conscience de la nécessité à inventer des « instruments » nouveaux avec des mécanismes spéciaux, de l’obligation de surmonter les difficultés techniques pour enrichir la musique de sons inédits… Les BRUITEURS seront mis en service, des machines-instruments…

Je reviens maintenant vers STEVE REICH et cette pièce CITY LIFE que j’apprécie hautement. Son origine est à la base d'une multitude de bruits que nous considérons comme des nuisances sonores. REICH va les "archiver" et les travailler comme des sons.
Avec cette œuvre nous sommes loin d’un MESSIAEN qui ornithologue campagnard matinal et vespéral captait et transcrivait le chant des oiseaux. Mais c'est une démarche similaire, car ces compositeurs sont en extérieur au contact des bruits et des sons ou des chants qu'ils enregistrent tel les peintres impressionnistes qui s’employaient à saisir la lumière sur leurs toiles.
Aujourd’hui les musiciens ont à leur disposition des studios remplis jusqu’au plafond d’un matériel à transformer, fabriquer, distorde et déchirer les sons-bruits enregistrés jusqu'à les rendre méconnaissables et STEVE REICH s’y emploie avec talent.

Avec CITY LIFE !

STEVE REICH nous plonge à froid dans une mégalopole fortement urbanisée. New York n’est pas, dans le cliché que nous en faisons, que buildings aux façades de verre étincelant sous un soleil d’été à vous couper le souffle. Mais une métropole aux bruits les plus divers et variés pullulant à travers ces artères que sont ses rues et avenues.
Ces bruits sont d’abord enregistrés par REICH ou des tiers (police, pompier…) et sont par la suite incorporés dans un appareil qui les capte de façon numérique, ce qui permet dans un deuxième temps, avec des traitements pointus de les transformer en une tonalité voulue /recherchée. Étant enregistrés numériquement le compositeur ou l’instrumentaliste peut lors d’un concert grâce à un synthétiseur numérique à clavier les reproduire avec toutes sortes de variations et de modulations et créer ainsi un parcours musical plus souple qu’avec une bande magnétique. STEVE REICH a composé cette oeuvre pour « deux flûtes, deux hautbois, deux clarinettes, deux pianos, deux synthétiseurs numériques, trois (ou quatre) percussions et un quatuor à cordes. »
Avec tous ces bruits transformés en sons musicaux REICH nous laisse entendre que la ville peut-être une source de stress qui isolera l’individu qui en est accablé. Durant le déroulement de CITY LIFE en plusieurs « paragraphes » le tableau sonore s’assombrit « klaxons, claquements de porte, coups de frein, signaux sonores de métro, coups de marteau, alarmes de voiture, battements de cœur, sirènes de pompier ou de police et bribes de conversation (Check it out et It’s been a honeymoon) » Ainsi cette œuvre n’est pas uniquement événement musical, mais nous interroge sur l’aspect social de la ville ouverte à toutes les éventualités. Qu’elles soient synonymes de bien être ou de désagrément...Dans CITY LIFE, STEVE REICH semble nous interroger sur ce qu’est la ville aujourd’hui, lieu de quiétude ou d’angoisse.

Ne nous leurrons pas, si nous savourons cette composition avec le MODERN ENSEMBLE, soyons conscient… ce n’est pas une page optimiste que

CITY LIFE





Le 08/07/2023 par NANAR

Je prends!!!



Le 23 Juin 2023
Par CSAMSA
Chroniqueur souhaité
Peu importe

NITS - TING - 1992

Au moins un album pour ce groupe exemplaire à la longue et riche carrière. Mais le live URK (1989) pourrait suivre dans la foulée.



Le 23 Juin 2023
Par CSAMSA
Chroniqueur souhaité
Peu importe

PAUL MCCARTNEY - FLAMING PIE - 1997

Pour ce génie du siècle dont la riche carrière solo regorge de pépites, à commencer par ce Flaming Pie. Bien d'autres albums pourraient suivre vu le trop petit nombre d'albums présents sur le site (tous les Wings par exemple)



Le 04 Juin 2023
Par THORPEDO
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

Stefano DI BATTISTA - MORRICONE STORIES - 2021

Né à Rome, tout comme le Maestro auquel il rend hommage sur cet album, ce saxophoniste est une pointure de la scène Jazz italienne et même au-delà.
En hommage donc à l'immense Ennio MORRICONE, Stefano DI BATTISTA revisite certaines des plus célèbres musiques de film du célèbre compositeur.
Et c'est une réussite.
L'album qui m'accompagne notamment quand je cuisine... avec un bon verre de vin rouge si possible.
Des bises.
Thorpedo.




Le 04 Juin 2023
Par BEATLENNON34
Chroniqueur souhaité
MARCO STIVELL

WINGS - BACK TO THE EGG - 1979

Je trouve cet album l'un des meilleurs du groupe, vous n'envisagez pas une chronique prochainement !? Merci !



Le 04 Juin 2023
Par I AM THE GROWL
Chroniqueur souhaité
PEU IMPORTE

Hamilton LEITHAUSER - BLACK HOURS - 2014

On peut trouver ici des chroniques de VAMPIRE WEEKEND et de Frank SINATRA, je vous propose donc d'écouter un disque à la croisée de ces deux mondes, partiellement produit par Rostam ex-VAMPIRE WEEKEND. Un disque sobre et souriant comme sa pochette. L'ex-chanteur des WALKMEN (immense groupe des années 2000 qui n'a pas produit un seul mauvais album et est parti en livrant un classique, le magnifique "Heaven", sorte de rock à papa version indé d'une douceur domestique indicible) s'est lancé en solo avec cet album bigarré, entre réminiscences de son ancien groupe, productions modernes à la Rostam ("Alexandra", je t'aime) et donc, très audible, cette grande influence SINATRA qui saute aux oreilles dès le premier morceau "5AM". Ce disque me régale depuis presque dix ans...




Demandes non satisfaites :  1 ...<<...<... 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ...>...>>... 85






1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod