Recherche avancée       Liste groupes



      
ALTERNATIF  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (3 / 11)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1984 Red Hot Chili Peppers
1985 Freaky Styley
1987 The Uplift Mofo Party...
1989 Mother's Milk
1991 Blood Sugar Sex Magik
1995 One Hot Minute
1999 Californication
2001 Off The Map
2002 By The Way
2006 Stadium Arcadium
2011 I'm With You
2016 The Getaway
 

- Membre : Chickenfoot, Satellite Party, Dave Navarro , Deconstruction, Jane's Addiction, Glenn Hughes , John Frusciante , Atoms For Peace, Rem, Pearl Jam

RED HOT CHILI PEPPERS - Blood Sugar Sex Magik (1991)
Par NESTOR le 18 Novembre 2021          Consultée 618 fois

Au début des années 90, les RED HOT CHILI PEPPERS ont déjà à leur actif quatre albums et une carrière très riche qui les a vus marier le Funk, le Punk et le Rock. Durant cette première période de leur carrière, ils ont également flirté avec les excès en tous genres (ce qui a coûté la vie de leur premier guitariste, Hillel Slovak), et ont obtenu non seulement une réussite artistique indéniable mais aussi un début de succès commercial. Et c’est en signant chez Warner que la chance va leur sourire. Tout d’abord sous la forme d’un gros barbu au look de Hippie : Rick Rubin (dont on peut d’ailleurs entendre la voix en intro de "Suck My Kiss"). Ce dernier a déjà contribué au succès d’artistes rap (Run DMC, BEASTIE BOYS) et d’artistes très Heavy (SLAYER, DANZIG). Son parcours se situe donc en plein coeur de la croisée des chemins des R.H.C.P. S’il est difficile d’affirmer avec certitude que son apport fut déterminant dans la transformation de ce groupe prometteur en un phénomène énorme, il y a fort à parier qu’il fut l’un des éléments ayant permis aux R.H.C.P. de canaliser leur énergie et de se concentrer sur des aspects purement artistiques. De plus, il a doté cet album d’un son assez époustouflant, qui mêle puissance et clarté.
Surfant sur une période de créativité artistique assez rare, le groupe enregistre, en moins de deux mois, pas moins de vingt-cinq titres, dont seulement dix-sept finissent sur le très dense Blood Sugar Sex Magik (Parmi les titres écartés, nous pouvons citer l’instrumental "Fela's Cock", "Sikamikanico" qui sera utilisé sur la B.O de "Wayne's World", une reprise du "Search & Destroy" des STOOGES, ainsi que "Soul To Squeeze" qui sortira par la suite en single, sur la B.O de Coneheads et sur le Best of Greatest Hits).
Outre un léger gommage de l’orientation très métal propre au précédent album, le principal changement tient ici au fait que le groupe délaisse un peu le principe de la fusion musicale pour préférer la coexistence de titres explorant chacun des univers musicaux différents. On passe ainsi des très funky "Apache Rose Peacock", "Funky Monks", "Blood Sugar Sex Magik" ou "If You Have To Ask", à des titres bien plus Rock à l’instar de "Suck My Kiss" et de "My Lovely Man", puis à des balades très réussies comme "Under The Bridge" et "I Could Have Lied". Ainsi, que des morceaux plus orientés Rap comme cela est le cas avec "Give It Away". Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette hétérogénéité a bon goût.
En effet, l’album ne connaît pas de temps morts et regorge d’idées et de trouvailles. Celles-ci étant servies et mises en forme par des artistes d’exceptions. Blood Sugar Sex Magik, c’est la fougue et la puissance de Mother’s Milk, avec une bonne dose de maturité et surtout une fluidité sans égale. La basse se fait moins omniprésente et agressive, les guitares moins démonstratives. Et loin de nuire à l’efficacité du résultat, cette (relative) sobriété rend les morceaux plus percutants et immédiats. Un équilibre quasi parfait entre la folie incontrôlée de leur début et une musique plus formatée pour un plus large public.
Cet album est de ce fait le point de rupture artistique des RED HOT CHILI PEPPERS, leur sommet créatif et commercial. Le moment où ils basculent d’un style impétueux et extravagant à un style plus maîtrisé et grand public. Attention, si cet état de grâce ne durera qu’un album, cela ne veut pas pour autant dire que le reste de la discographie du groupe est à rejeter. De fait, si le groupe est un peu moins percutant en termes d'originalité, il gagne en charme en pondant des titres plus envoûtants, plus enivrants ("Under The Bridge", "Sir Psycho Sexy", "Breaking The Girl"). La rythmique, jusqu’alors l’épine dorsale et le moteur des Chilis, se place désormais plus en retrait et se met au service de la mélodie. Fléa, tout époustouflant qu’il est, est d'ailleurs moins omniprésent sur cet album.
Sans surprise, l’album, qui se termine sous forme de clin d’œil par une reprise customisée façon 'piment dans le fondement' du "They’re Red Hot" de Robert JOHNSON, rencontre un succès énorme, tant commercial (notamment avec les singles à succès "Breaking The Girl", "Under The Bridge" et "Give It Away"), qu’artistique (il apparaît régulièrement dans les classements des meilleurs albums des magasines musicaux).
Une réussite totale à écouter sans tarder.

A lire aussi en ALTERNATIF par NESTOR :


A PERFECT CIRCLE
Eat The Elephant (2018)
Un apc apaisé, mélodieux et doux




SKUNK ANANSIE
Wonderlustre (2010)
Le retour des skunk en grande forme


Marquez et partagez





 
   PLAUDE

 
   NESTOR

 
   (2 chroniques)



- Chad Smith (batterie)
- Flea (basse)
- John Frusciante (guitare)
- Anthony Kiedis (chant)


1. Power Of Equality
2. If You Have To Ask
3. Breaking The Girl
4. Funky Monks
5. Suck My Kiss
6. I Could Have Lied
7. Mellowship Slinky In B-major
8. The Righteous & The Wicked
9. Give It Away
10. Blood Sugar Sex Magik
11. Under The Bridge
12. Naked In The Rain
13. Apache Rose Peacock
14. The Greeting Song
15. My Lovely Man
16. Sir Psycho Sexy
17. They're Red Hot



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod