Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIéTé FRANçAISE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


PIERPOLJAK - Chapeau De Paille (2017)
Par NESTOR le 28 Mars 2018          Consultée 1116 fois

La période allant de 1997 à 2000 constitue pour PIERPOLJAK, celle du succès commercial et populaire. Celle où, grâce aux albums Kingston Karma et Je Fais C’que J’veux, il apparaît alors aux yeux du grand public, comme Le chanteur de Reggae français. Réussite qui trouve son officialisation dans une Victoire de la musique.

Si le succès n’est plus le même, cette étiquette Reggae lui colle toujours à la peau, alors que cela fait plus de 10 ans que PIERPOLJAK ne se cantonne plus à ce style. Et si sa musique reste fortement imprégnée par cet univers, il a depuis longtemps enrichi son registre en y intégrant des éléments provenant du rock, de la variété ou bien d'ambiances créoles. Cette large palette de styles et de sonorités se confirme avec ce Chapeau De Paille dans lequel seuls 3 titres s’inscrivent réellement dans une logique purement reggae : "Marche-Arrêt", "L’œil Du Cyclone" et "Ça Sent Les Vacances". A cela, il convient évidement d'ajouter "Rocksteady" dont le nom parle pour lui.

Pour le reste, ce sont des titres qui fleurent bon le soleil et la nostalgie, mais qui s’apparentent plus à de la variété française et à la pop, tous les deux très fortement chaloupés. Le son est léger et clair, les ritournelles aériennes et chaudes, malgré des rythmiques souvent assez lourdes. Et c’est là que réside une grande part du talent de PIERPOLJAK, ce sens de la dualité, cet art de la schizophrénie. Bien souvent, les rythmiques plombées, typées drum & bass, supportent des guitares, des claviers et des chœurs qui eux nous amènent plutôt vers les cieux. Le même constat peut être fait avec les paroles qui développent des thèmes aux antipodes les uns des autres. Ainsi se côtoient allègrement l’amour et la haine, la nostalgie et le volontarisme, l’individualisme et le dévouement, mais toujours avec un petit charme vénéneux du meilleur effet.

Comme dans son précédent opus, Général Indigo (2015), tout n’est pas génial, et certains titres ont besoin d'un peu de temps pour se laisser apprivoiser. Mais par bonheur, ils restent relativement rares. Et, à l’image de "La Route Chanflo", une sublime reprise du Martiniquais Max RANSAY qui illumine ce disque, ou bien de l’estival "Escale à Mindelo", les pépites sont largement majoritaires dans ce très bon disque. Après les magnifiques albums que sont Je blesserai Personne (2006) et Légendaire Sérénade (2010), puis un Général Indigo (2015) qui, bien qu’un peu plus inégal, n’était pas loin d’atteindre l’excellence, PIERPOLJAK accélère le rythme de ses sorties pour nous offrir ce Chapeau de Paille qui, bien qu'ayant la lourde tâche de suivre une triplette assez magique, trouvera sans peine une place de choix dans la discographie de cet artiste atypique, mais dont l’œuvre ne cesse de s’enrichir.

Et il est vraiment dommage, alors que la qualité de sa récente production discographique n’a vraiment pas à rougir, loin s’en faut, de la comparaison avec ses succès populaires, que le bonhomme ne rencontre plus la même reconnaissance du grand public. Espérons que ses récentes « tracasseries » judiciaires n’entraveront pas ce qui est pour moi l’âge d’or artistique de PIERPOLJAK.

A lire aussi en REGGAE par NESTOR :


Alpha BLONDY
Massada (1992)
Retour en grâce




Tiken Jah FAKOLY
Mangercratie (1996)
Une impressionnante entrée en matière.


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Pierre-mathieu Vilmet (chant)
- Kubix Guitsy (guitares)
- Theo Grasset
- Thomas Brousse (guitares)
- Thomas Loin Lambert


1. Rocksteady
2. Ennemi Public
3. Chapeau De Paille
4. Marche-arrêt
5. Tape Dans Le Mille
6. Escale À Mindelo
7. Natacha
8. Le Mana
9. L'œil Du Cyclone
10. La Route Chanflo
11. Ca Sent Les Vacances



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod