Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


REDMAN - Mudface (2015)
Par GLADIUS le 12 Octobre 2018          Consultée 72 fois

Le projet Reggie a causé beaucoup de tort à REDMAN qui a voulu innover et nager à contre-courant de ses classiques qu'il maîtrisait fièrement depuis une vingtaine d'années. Il a essayé de changer son fusil d'épaule et cela n'a pas fait mouche pour le public, les chiffres en attestent : si Red Gone Wild accumule des ventes plus que correctes, Reggie divise ce chiffre par 6 aux Etats-Unis. La claque est impressionnante, mais REDMAN, fidèle à son image déjantée, ne s'avoue pas vaincu après cet échec et revient dans les bacs 5 années plus tard pour nous proposer Mudface.

Il est légitime de craindre de nouveau le manque d'inspiration qui avait poussé REDMAN à bâcler le précédent projet et à s'entourer de producteurs proposant des mélodies qui n'étaient pas du tout en symbiose avec le rappeur. Pour cause, seulement 35 minutes, des morceaux très incisifs et courts, et un rappeur pour le moins avare contrairement à son habitude. L'album est introduit par une discussion avec le psychologue du rappeur, qui nous annonce directement la démence dans laquelle il s'apprête à balancer ses morceaux. Il ne nous trompe pas : l'ambiance est effectivement pleine d'énergie et de hargne. Le rappeur nous montre sur quelques productions son essoufflement causé probablement par un manque de volonté à écraser les mélodies, comme on peut le ressentir sur "Wus Really Hood".

Pourtant, le rendu se veut très underground. Il semble que REDMAN veuille retourner sur les traces de ce qui a fait de lui l'icône hip-hop U.S. qu'il est aujourd'hui. Pour preuve, le morceau qui prétend le plus au titre de single, j'ai nommé "Beastin' (MCA)", entièrement écrit et produit par notre artiste du New Jersey et qui renoue sans aucun doute avec les racines du mouvement hip-hop. L'instrumentation est très primaire, sans pour autant souffrir d'un manque de rythme ni de qualité, et ce morceau est une réussite. Un "Gettin' Inside" un peu mou se serait fait oublier assez rapidement dans un de ses anciens albums avec des tracklist à rallonge. Il n'en est rien ici : on sent que l'album souffre de ce genre de morceaux sans grandes intentions. Les pistes que sont "Let it go", "High 2 Come Down" typé reggae ou encore "Dopeman" ne relèvent pas non plus le niveau d'un album qui se veut assez fade, et on les jettera aux oubliettes assez facilement.

Néanmoins, ce projet contient son lot de bonnes idées. "Nigga Like Me" est indéniablement une réussite, grâce à une mélodie très underground que le rappeur sublime avec des rimes gracieusement amenées par un flow bien plus posé que d'habitude. Dans le même genre, nous trouvons "Bars" qui propose une base solide pour que REDMAN y pose son texte dans la plus grande aisance, et ça déroule avec réussite. L'instrumentation est finement sélectionnée sur "Go Hard", tandis que la collaboration sur "Undeniable" est plutôt sympathique et permet de diversifier les voix présentes dans l'album. Quant à "Won't Be Fiendin", c'est le morceau disposant de la mélodie la plus déroutante du projet, mais pour le coup plutôt bien ficelé et convenant à un REDMAN désireux de se diversifier.

Soopaman Luva nous manque, voilà maintenant 2 albums que nous n'avons aucune nouvelle du storytelling qui caractérise les fins d'albums de REDMAN. Mudface est loin d'être une image emblématique de ce que peut faire le rappeur. Nous pouvons même affirmer qu'il a tendance à se reposer sur ses lauriers avec des productions déjà vues et une imagination pas toujours débordante. Les amateurs du rappeur retourneront comme moi à ses anciens projets pour se rappeler combien il était grand, avant ce gros manque d'inspiration qui le handicape depuis deux albums.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


ROCKIN'SQUAT
Confessions D'un Enfant Du Siècle (volume 2) (2009)
Un recueil de tubes




JAY-Z
Vol. 2... Hard Knock Life (1998)
Meilleur de la trilogie


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



Non disponible


1. Dr. Trevis (intro) (feat Josh Gannet)
2. Wus Really Hood
3. Beastin' (mca)
4. Gettin' Inside
5. Muddy Island (skit)
6. Nigga Like Me
7. Dopeman (feat Stressmatic)
8. Let It Go
9. Bars
10. High 2 Come Down
11. Won't Be Fiendin (the Dez Remix)
12. Undeniable (feat Ready Roc Et Runt Dog)
13. Go Hard



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod