Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


BOOBA - D.u.c (2015)
Par GLADIUS le 3 Décembre 2018          Consultée 282 fois

A l'aube de la sortie du septième album solo de BOOBA, faisons un point sur ses acquis. Une totale reconnaissance en France, presque aussi intense sur le continent américain, un rappeur qui s'est échappé de la trappe hardcore dans laquelle il évoluait pour expérimenter toutes les possibilités qu'offrent les productions hip-hop actuelles. Passé maître dans l'art d'apporter en France ce qui fait le buzz aux Etats-Unis, il charme son public de cette manière. L'écoute de Futur était relativement pénible, ce n'est pas le cas de D.U.C qui pose des bases assez solides pour permettre à BOOBA quelques fioritures et expérimentations.

Devenu un habitué des producteurs américains qui affectionnent tout particulièrement les grosses instrumentations basées sur des basses énormes et un synthétiseur omniprésent, c'est avec "La mort leur va si bien" que BOOBA annonce la venue du nouvel album. Ce titre ne déroge pas à la règle, une agressivité nécessaire pour un rappeur qui n'en a toujours pas fini de nous prouver qu'il est le plus puissant dans ce qu'il fait. Si le rendu est plutôt convaincant, ce n'est qu'à la sortie de "3G" que le septième album du rappeur va susciter une vraie attente de la part de ses fans. Morceau faisant la part belle à une prestation rap pur et dur de l'auto-proclamé Duc de Boulogne, "3G" est l'outil nécessaire qui permet de convaincre ses auditeurs sur ses qualités persistantes de rappeur.

Notre BOOBA est maître dans l'art du teasing, mais il a déjà fait quelques erreurs sur ses sorties d'albums, on se souvient du mauvais 0.9 et d'un Futur manquant totalement d'inspiration. D.U.C déroge à cette règle, proposant une flopée de réussites autour desquelles l'album se construit et prend sens. Parmi elles, nous trouvons "Temps Mort 2.0" avec LINO qui nous fait immédiatement retourner vingt années dans le temps, à une époque où les deux rappeurs géraient respectivement LUNATIC et ARSENIK et où personne ne pouvait leur marcher dessus. Tout est géré dans ce morceau au millimètre pour nous faire ressentir nostalgie et présent en même temps, et c'est une grande réussite. Sur le banc des morceaux accrocheurs, nous pouvons mentionner "LVMH", qui a tout d'un tube grâce à une mélodie rythmée faisant la part belle à l'interprétation maîtrisée sur le bout des doigts par un BOOBA étonnant.
Ces deux titres forment à eux seuls une raison quasi indiscutable d'écouter le projet. Les autres bonnes surprises sont nombreuses mais se voient quelque peu en retrait. Nous pouvons souligner la qualité des collaborations dans cet album, que ce soit avec JEREMIH sur "All Set", avec un FUTURE explosif sur "Bellucci" ou avec 40000 GANG, groupe révélé par BOOBA en personne, sur "Les meilleurs". L'ensemble de l'album se voit affublé de bonnes trouvailles, notamment avec "Tony Sosa" explosif et très rentre dedans, "OKLM" qui se voit être un emblème rap du duc de Boulogne.
L'ennui finit néanmoins par pointer le bout de son nez car l'album trop long et dense ne permet aucune pause ou diminution d'intensité. Ceci entraîne donc certaines pertes de rythmes, notamment sur "Loin d'ici" arrangé pour être une réussite pop mais qui s'avère totalement ratée, ou sur "Caracas" qui est l'ombre de "LVMH". Plus loin dans l'album, on trouve "Billets violets", "Ratpis", "Jack Da" et "Mr Kopp" qui constituent la palette non négligeable de morceaux décevants du projet.

Le constat est donc en demi-teinte : si les réussites sont dans le très haut du panier de la carrière du rappeur, les ratés sont nombreux et forcent à dire que l'album dans son ensemble souffre de quelques longueurs. D.U.C contient de vraies pépites écoutables à volonté si on les prend à l'unité. L'ensemble se retrouve avec une note proche de la haute moyenne, malgré de réelles bonnes idées.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


VALD
Agartha (2017)
Talentueux dans sa folie




The NOTORIOUS B.I.G.
Ready To Die (1994)
Biggy is in the place. Mythique.


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



Non disponible


1. D.u.c
2. Tony Sosa
3. Bellucci (feat Future)
4. Loin D'ici
5. Caracas
6. Mon Pays
7. All Set (feat Jeremih)
8. Les Meilleurs (feat 40000 Gang)
9. Mové Lang (feat Bridjahting & Gato)
10. Lvmh
11. G-love (feat Farruko)
12. Billets Violets
13. Ratpis (feat Mavado)
14. Jack Da
15. Mr. Kopp
16. Temps Mort 2.0 (feat Lino)
17. 3g
18. La Mort Leur Va Si Bien
19. Oklm



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod