Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK FRANçAIS-BRETON  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Merzhin, Bodh'aktan, Armens, Kalffa, Transpher

SOLDAT LOUIS - Sales Gosses (2006)
Par MARCO STIVELL le 17 Mars 2019          Consultée 111 fois

Depuis près de vingt ans, SOLDAT LOUIS roule sa bosse le long des quais, de bar en bar, bordée après bordée. L'âge et le temps ne changent rien, sinon le degré de production, certainement pas la qualité musicale ! Le titre éponyme, "Sales gosses", est l'un des rares à reprendre la patte des chants de marins, dans la composition en plus des voix ; fortes, les voix ! On s'en délecte comme lors de la première, en 88.

On peut d'ailleurs rapprocher aisément cette quatorzaine sortie en 2006, de l'album Auprès de Ma Bande pour le nombre de chansons et le niveau global, alors que beaucoup de choses les séparent. À commencer par le son, loin du caractère luxuriant du disque irlandais de 1993, plus artisanal et, comme sur Bienvenue à Bord (1999), un léger problème de mixage sur la batterie et les voix, bien visible sur quelques titres à commencer par "Laisse ceux qui raisonnent".

On peut aussi noter peut-être une ou deux chansons un peu moins réussies, mais il y a toujours de quoi se faire plaisir à l'écoute, une fiesta de guitares bien senties par le capitaine Danet, une écriture toujours soignée made in Wicknam (le Soldat se place plus en retrait de ce côté-là qu'auparavant), des voix reconnaissables entre mille, un groupe en pleine forme...

Il est amusant de constater que le changement de sonneur (Christophe Morvan est remplacé par Anthony Masselin) rend la cornemuse moins présente, même s'il y a un mini bagad pour "Le Chemin des Dames", belle évocation épique d'une page sanglante de l'histoire de France. Ceci au profit de cuivres, pour la première fois avec autant de netteté, si on excepte "Encore un rhum", classique de 88. L'idée de la fanfare est d'ailleurs reprise pour "L'adipeux", texte au vitriol sur le genre de gars macho prétentieux que n'aiment pas du tout Danet ni Detressan et à écouter de toute urgence. Un peu comme RENAUD et son "Beauf'" !

Les cuivres, en dehors d'une facture classique sur le blues-rock des "Longues nuits", sont utilisés de façon très intelligente ici. Le saxophone soprano de Bernard Le Dréau notamment, très doux et couplé à la cornemuse sur la jolie "Valse à l'ancienne", chantant sur le reste de cuivres à peine perceptible utilisé pour parler de "Celles d'avant", évoque une touche féminine et nostalgique, calqué sur les paroles de ces chansons. Une fois de plus, l'apport de Paulo Barrière est essentiel aux effets orchestraux, piano soliste ou accompagnant, Mellotron et autres cordes programmées...

Et puisqu'on parle de féminité, merci aux deux choristes d'apporter un peu plus de beauté à une paire de titres, notamment le superbe "Rêve pas trop bonhomme", où même la fin abrupte est bien amenée. Le reste du temps est partagé entre ballades folk et rock sudistes incluant soli de piano, de guitare ou de cornemuse, tous aussi inspirés les uns que les autres. SOLDAT LOUIS nous conte des souvenirs d'enfance, l'attente des vacances ("Partir...", respiration latino avec du banjo), les séjours à la Rochelle et "la cousine qu'était déjà la plus belle"...

Elles valent toutes le détour, avec une mention spéciale pour "C'est quand qu'les c...", sa guitare acoustique qui rend hommage au "Joker" de STEELY DAN, sa manière de parler de la bêtise, critère international, en faisant le tour du globe et en parlant de "risques bien pires que le nucléaire (croiser un de tes congénères quand tu es un peu trop solitaire)"... On ne change pas une équipe qui gagne et quoique resté confidentiel (pourtant distribué par Atlantic !), à l'image des trois ou quatre qui le précèdent, Sales Gosses, c'est du grand SOLDAT LOUIS !

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


Dan AR BRAZ
Acoustic (1981)
Dan goes acoustic




Gabriel YACOUB
:yacoub: (2001)
Toujours aussi bon


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Soldat Louis (chant, guitares, banjo)
- Gary Wicknam (choeurs, guitare acoustique)
- Michel Banuls (choeurs, guitare acoustique)
- Hervé Le Guillou (basse)
- Christophe Sonnic (batterie, percussions)
- Jean-paul Barrière (claviers, arrangements)
- Anthony Masselin (cornemuses écossaise et irlandaise)
- Philippe Matras (guitare)
- Bernard Le Dréau (saxophones)
- Pierrick Poirier, Jean-pierre Le Dréau (cuivres)
- Marie-céline Chrone, Sylvie Aioun (choeurs)
- Nicolas Masselin, Job Steven (cornemuses)
- Florian Droual, Rémy Hergault (cornemuses)
- Josselin Dubois, Nicolas Cariou (caisses claires écossaises)


1. C'est Quand Qu'les C...
2. Laisse Ceux Qui Raisonnent
3. Valse à L'ancienne
4. Highlands
5. Les Vacances à La Rochelle
6. Le Chemin Des Dames
7. À Celles D'avant
8. Les Longues Nuits
9. Partir...
10. Le Mauvais Rêve
11. Sales Gosses
12. Ulrike & Andreas
13. L'adipeux
14. Rêve Pas Trop Bonhomme



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod