Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  TRIBUTE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Merzhin, Bodh'aktan, Armens, Kalffa, Transpher
- Style + Membre : Renaud Detressan

SOLDAT LOUIS - V.i.p. (very Intimes Poteaux) (2010)
Par MARCO STIVELL le 11 Avril 2019          Consultée 169 fois

-Non, je ne peux pas !
-Mais si ! (pas celui du foot, l'autre)
-Non !
-Oh allez, il doit bien y avoir chaussure à ton pied, on parle quand même de SOLDAT LOUIS...

Les phrases se bousculent au moment de découvrir la compilation V.I.P. (Very Intimes Poteaux), distribuée par Coop Breizh. Le groupe propose certaines de ses plus belles chansons en les réorchestrant ou les rejouant simplement, et surtout, en faisant venir des noms très connus de la chanson/variété en Hexagone. Ces potes ont pour rôle de mieux faire rayonner la force de l'écriture et du talent des Nantais, chance qu'ils n'ont pas connue depuis leurs débuts de carrière en trombe.

Seulement voilà, une réticence se pose. Sans remettre en question la sincérité des artistes qui se sont proposés pour la démarche - d'aucuns le feront très bien ! -, le fait de voir Dan AR BRAZ, Hughes AUFRAY, Murray HEAD, et bien sûr RENAUD (soutien de taille, en partie responsable du succès de SOLDAT LOUIS en 1988) venir pousser la chansonnette auprès de nos Nantais seconds préférés (après TRI YANN) apparaît à la fois naturel et sympathique, dans l'idée en tout cas. On est un peu plus inquiet lorsqu il s'agit des deux Francis, LALANNE en particulier mais CABREL aussi.

À l'écoute, en réalité, ce n'est pas ce qui dérange le plus. Ce serait plutôt une tendance folk festive qui peut être très appréciable dans le contexte d'un bar ou d'une fête mais qui, sur disque, a du mal à passer, notamment pour un groupe comme SOLDAT LOUIS. Même sur un tube léger et grivois comme "Du rhum, des femmes", il y a une profondeur certaine, une touche de je-ne-sais-quoi d'exceptionnel, due au talent de Danet/Soldat Louis, Detressan/Wicknam et les autres, que l'on reconnaît aisément après avoir écouté les chansons et les albums qui ont suivi.

Résultat, quand ledit tube inoubliable est repris par le PETER ALEXANDER BAND de façon à paraître méconnaissable, en mode country/bluegrass/square dance, ça ne passe pas, malgré l'harmonica de Christophe Dupeu, ancien musicien de Johnny HALLYDAY. "Bow Lane", l'instrumental de l'album Auprès de Ma Bande (1993), met en avant l'excellent guitariste Denys Lable, accompagnateur de Francis CABREL et tant d'autres grands, sur fond de jig celtique avec violon et tout (pas l'ombre d'une cornemuse ceci dit, de tout le disque !). Une impro sympathique qui dure, même si ce n'est pas essentiel, contrairement à la présence de Lable ailleurs sur le disque, pour de superbes parties slide.

Il faut d'ailleurs mentionner que la formule, ici, veut un SOLDAT LOUIS dispersé, n'intervenant que ponctuellement sur certains morceaux, Serge Danet en tête. Certes, la cohésion avec Hughes AUFRAY, la complémentarité des voix est extrêmement touchante sur la valse des "Bohémiens". Idem pour le splendide et crépusculaire "Distance", chanté par Detressan/Wicknam, un des plus beaux morceaux du disque, sans trop de prise de risques du coup... Mais pourquoi avoir crédité le second du capitaine en invité, à part donc, mis à part une envie de gag ?

La voix rugueuse du Bas-Normand Patrick VERBEKE contraste avec les beaux arpèges de guitare et la slide de "Borgnefesse", peut-être un peu trop à mon goût, contrairement à son apport sur "Savannah" dont la densité est plutôt pas mal restituée en acoustique, quoique l'original reste inégalable. Malgré l'intro très réussie de "Pavillon Noir", la prestation de Michael JONES ne convainc guère plus que cela ; c'est aussi, hélas, l'impression que laisse "T'es mon secret" au ton vocal plus enfantin, et Bleu sait combien j'adore Murray HEAD ! Même ANTOINE, sorti de sa retraite aux îles, ukulélé sous le bras, fait mieux sur "Les p'tites du bout du monde", cite ses "Élucubrations" sans trop énerver.

En parlant de cela, un qui n'est pas trop énervant non plus, nonobstant sa réputation, c'est bien RENAUD, sorti - ou non - de son marasme pour réclamer au taulier "Encore un rhum", choix attendu mais qui trouve son sens plus que jamais, mieux qu'en 1988 lorsque cette chanson l'avait ému, comme tant d'autres. Même musicalement, cela sonne proche de ses disques récents.

Passons vite sur "Highlands" par Dan AR BRAZ et son côté rumba juste mignon (la guitare par contre, miam, deux fois !), "Femmes de légende" que CABREL chante comme son tube "C'est écrit", qui sonnait bien meilleur. Toutefois, en termes de variété puissance dix ou d'effort incongru, ce n'est rien à côté de Jean-Patrick CAPDEVIELLE sur "Valse à l'ancienne" aux claviers emphatiques et, on le disait, LALANNE sur "Bienvenue à bord" ; son seul mérite est de chanter bien.

Clarisse LAVANANT, rare présence féminine du disque et telle la lumière d'un phare, vient porter un "Bobby Sands" merveilleux, la seule reprise aussi bonne (meilleure ?) que l'originale. Outre "Distance", un bon point aussi pour "Frères du port" où les copains de RHUM ET EAU & SPAMS ont, en plus d'une envolée rock jolie, la super idée de mentionner d'autres chansons en guise de final/rappel, comme "T'es mon secret", "Tonton Louis", "Du rhum, des femmes" évidemment. Et tiens, en parlant de cette dernière, puisque rien ne peut s'achever sans elle, Georges BRASSENS envoie son fantôme pour l'interpréter brièvement. C'est une des réussites de l'album, géniale... mais un titre caché !

La sélection de chansons est bonne, la dernière partie seule justifie l'écoute (et puis SOLDAT LOUIS, rien que le nom...), mais la note est celle d'un disque qui ne revient pas souvent sur la platine.

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


MACHIN
Rales Folk (1979)
De joyeux rales




Mark KNOPFLER
Wag The Dog (1998)
Le meilleur disque de Knopfler en solo ?


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Bohémiens (avec Hugues Aufray)
2. Borgnefesse (avec Patrick Verbeke)
3. Les P'tites Du Bout Du Monde (par Antoine)
4. Femmes De Légendes (par Beverly Jo Scott & Francis
5. T'es Mon Secret (par Murray Head)
6. Highlands (par Dan Ar Braz)
7. Encore Un Rhum (par Renaud)
8. Bow Lane (par Denys Lable)
9. Du Rhum, Des Femmes (par Peter Alexander Band)
10. Pavillon Noir (par Michael Jones)
11. Savannah (avec Patrick Verbeke)
12. Bobby Sands (par Clarisse Lavanant)
13. Bienvenue à Bord (par Francis Lalanne)
14. Valse à L'ancienne (par Jean-patrick Capdevielle)
15. Distances (par Renaud Detressan)
16. Frères Du Port (par Rhum Et Eau & Spams)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod