Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Otis Redding , James Brown , Aretha Franklin , Al Green
- Style + Membre : Booker T. & The Mg's

Wilson PICKETT - The Midnight Mover (1968)
Par LE KINGBEE le 15 Avril 2020          Consultée 417 fois

Nous sommes en 1968, une année faste pour Wilson PICKETT qui enregistre coup sur coup deux disques. Le chanteur poursuit sa collaboration avec Bobby WOMACK, déjà présent dans l’album précédent avec quatre compositions. Ce disque provient de trois sessions : la première du 4 janvier avec « Deborah » et « Down By The Sea », la seconde du 4 mars incorporant six morceaux enregistrés à Memphis, la troisième enfin constituée de « I’m Gonna Cry » et « For Better Or Worse », deux titres de 1964 issus du même 45-tours et figurant sur l’album In The Midnight Hour paru dans les bacs l’année suivante, qu'Atlantic ajoute afin de compléter l'opus. Une façon de faire du neuf avec du vieux. Pour Atlantic, Wilson le Pervers est un électron fou qu’il s’agit de gérer au mieux avant qu’il ne vous pète à la gueule.
Les colères de Wilson sont fréquentes, les ISLEY BROTHERS ont échangé des coups de feu avec le chanteur, heureusement sans conséquences. Pour Atlantic, il s’agit de sortir un 6ème disque pendant que le fer est encore chaud ; le label ne veut pas prendre le risque d’attendre que Wilson décide de retourner en studio, d’autant plus que notre bonhomme n’arrête pas de se produire sur tout le territoire et même en Europe où sa venue restera dans les annales. La pochette est confiée à l’objectif de Marvin Israel, l’un des designers attitrés de la firme Atlantic.

Si les deux morceaux de la session de janvier sont produits par Nesuhi Ertegun et arrangés par Arif Mardin, un producteur arrangeur touche-à-tout qu’on retrouve aux cotés d’artistes aussi variés que Ringo STARR, Willie NELSON, Donny HATHAWAY ou Phil COLLINS, la seconde session retrouve ses fondamentaux avec une production signée Tom Dowd.
D’entrée de jeu, l'entraînant et légèrement funky « I’m A Midnight Mover » nous invite à quitter notre chaise afin d’effectuer deux pas de danse. Pickett ne livre rien d’exceptionnel, mais juste ce qu’il faut de groove. Wilson a un ego gros comme un camion, il n’y a qu’à l'écouter quand il clame « I'm a midnight mover - All night through -I'm a midnight teaser - Real soul pleaser … » pour s'en convaincre, et j’en passe des meilleures. Le titre se voit repris quelques mois plus tard par Bobby Womack, co-auteur du morceau, dans une version tout aussi palpitante.
Le groove est un thème récurrent de la Soul qu’on retrouve régulièrement au début des sixties. PICKETT nous livre sa définition sur une compo pleine de délicatesse de Bobby et Linda WOMACK (sa belle sœur). Rien à voir avec le titre homonyme des FIVE KEYS qui plongeait l’auditeur dans un R&B des fifties. De la douceur, on en retrouve sur l’excellent « Remember, I Been Good To You », titre que reprendront le groupe de Pub Rock The INMATES en hommage au chanteur. La cadence s’accélère avec « I Found A True Love », coécrit par Womack et le guitariste Reggie YOUNG bien connu des studios de Muscle Shoals. Les premières mesures de « Trust Me », une somptueuse ballade Deep Soul, nous renvoient à un intemporel bien ciselé. Si Jackie DeShannon reprend cette déclaration d’amour l’année suivante dans une interprétation des plus flasques, c’est Janis JOPLIN qui le transforme en hit deux ans plus tard dans son album posthume « Pearl ». « Down By The Sea », enregistré en compagnie de King CURTIS, s'enracine dans les fondations d’une vieille église, mais le chanteur prend bien soin d’y incorporer une bonne dose de Soul. On reste par contre désagréablement surpris par « Deborah », titre cumulant l'italien et l'américain et qui tombe rapidement en eau ou en soupe, c’est selon. Il vaudra au chanteur une récompense honorifique lors du San Remo Festival de 1968. Au départ, il s’agissait d’une ballade ampoulée écrite par Paolo CONTE et Vito PALLAVICINI, compositeur connu pour les nombreuses daubes de Toto CUTUGNO, Adriano CELENTANO et Claude FRANCOIS qui adaptera cette guimauve quelques semaines plus tard.
Le chanteur à l'énergie parfois débordante, principalement sur scène, nous délivre des passages hautement dynamiques comme en atteste « Let’s Get An Understanding » dont les premières notes évoquent « Ninety-Nine And A Half (Won’t Do) » autre compo de Womack. Autre pièce bien vitaminée, « I’m Gonna Cry »⃰ avec ses nombreux chœurs donne l’impression qu’un troupeau d’anges veut prendre d’assaut une crypte céleste. Enfin, il n’était pas indispensable de nous refourguer « For Better Or Worse »°, Atlantic ayant en réserve des titres plus marquants que ce dernier en fermeture d'album. Faut-il voir dans ce choix la confirmation de l’expression bien connue « Pour le meilleur ou pour le pire » ?

La collaboration de Bobby WOMACK et Wilson PICKETT se révèle encore une fois largement positive. Bobby ne tardera pas à sortir de l’ombre où Atlantic l’avait étrangement confiné et à engranger un répertoire efficace dans les studios de Chips Moman. Wilson Le Méchant, comme l’appelait parfois Jerry Wexler, s’orientera vers un répertoire plus Rock dès l’album suivant, mais çà, c’est une autre histoire. Sans le titre chanté en italo-américain et les deux chansons piochées dans le single, ce disque pouvait prétendre à un demi-point supplémentaire. La line-up n’est ici que suggestive, on ignore qui jouait véritablement sur certains titres.

⃰ Il s’agit d’un titre homonyme à celui enregistré par Barrett STRONG pour la Motown.
°Même remarque, il s’agit d’un homonyme composé par le tandem Pam Sawyer/Joe Hinton et dont Diana ROSS fera plusieurs soupes bien fadasses, tant avec ses SUPREMES qu’avec les TEMPTATIONS.

A lire aussi en SOUL par LE KINGBEE :


The JEWELL GOSPEL TRIO
Many Little Angels In The Band (2020)
Gospel girl group 50's




Ella WASHINGTON
Ella Washington (1969)
Un bon crû de southern soul sixties


Marquez et partagez





 
   LE KINGBEE

 
  N/A



- Wison Pickett (chant)
- Bobby Womack (guitare 1-2-3-6-8-9)
- Carol Lynch (guitare 5-7)
- Ronald Miller (guitare 5-7)
- Cornell Dupree (guitare 4-10)
- Wally Richardson (guitare 4-10)
- Jerry Jemmott (basse 5-7)
- Jimmy Lewis (basse 4-10)
- Bernard Purdie (batterie 5-7)
- Panama Francis (batterie 4-10)
- Paul Griffin (piano 4-10)
- Arif Mardin (piano, orgue 5-7)
- King Curtis (saxophone 5-7)
- Joe Grimaldi (saxophone 4-5-7-10)
- Haywood Henry (saxophone 4-10)
- Joe Newman (trompette 5-7)
- Melvin Lastie (trompette 5-7)
- Jack Cortner (trompette 4-10)
- Ernie Royal (trompette 4-10)
- Clark Terry (trompette 4-10)
- Tony Studd (trombone 4-10)
- Cissy Houston (choeurs 4-10)


1. I'm A Midnight Mover
2. It's A Groove
3. Remember, I Been Good To You
4. I'm Gonna Cry
5. Deborah
6. I Found A True Love
7. Down By The Sea
8. Trust Me
9. Let's Get An Understanding
10. For Better Or Worse



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod