Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Nine Below Zero, Classic And Troubles, The Inmates , The Purple Helmets
- Membre : Wilko Johnson
 

 Dr Feelgood - Official Website (653)

DR FEELGOOD - Down By The Jetty (1975)
Par MARCO STIVELL le 25 Avril 2011          Consultée 2012 fois

DR FEELGOOD est une formation anglaise de rhythm'n'blues qui voit le jour au début des années 70. Ils empruntent leur nom (mot argotique qui est censé qualifier l'héroïne) à un bluesmen américain du nom de Willie Perryman et qui avait quelques années auparavant un groupe du nom de Dr Feelgood & The Interns. Le combo britannique écume pendant de nombreux mois les pubs du pays avant d'être remarqué, et parvient finalement à décrocher un contrat avec la maison United Artists Records. Down by the Jetty est publié à l'orée de 1975, précédé du 45 T "Roxette" qui est devenu un hit mineur.

"Roxette" résume bien la musique jouée par DR FEELGOOD. Un rhythm'n'blues sans faille, sans peur et sans reproche, propre malgré la guitare incisive, avec un esprit très old-school. Ce disque est paru au milieu des années 70, il aurait pu naître à la fin des années 50-début 60, c'est à s'y méprendre. Le fait que la production soit en mono y est pour beaucoup également. Il y a aussi le côté "minimaliste", qui tient à une instrumentation sans changements. Lee Brilleaux chante en mettant telle ou telle humeur avec sa voix plutôt passe-partout, la rythmique soutient fortement le tout, la guitare se lâche sur à peu près toutes les chansons et on a parfois droit à des soli d'harmonica. Ce que fait DR FEELGOOD ne sort pas des sentiers battus, c'est juste efficace et frais, susceptible de plaire aux amateurs de bon rhythm'n'blues, Blues Brothers et tant d'autres.

Si DR FEELGOOD n'a pas son "Everybody Needs Somebody to Love" que l'histoire retiendra, "Roxette" et "She Does it Right" ont tout pour séduire par leur côté roots rafraîchissant. Sans parler d'un ou deux morceaux plus enlevés, très proches du ska ("I Don't Mind"), chose que l'on ne peut s'empêcher de saluer. Le combo s'argue de quelques reprises tout aussi intéressantes, à savoir l'archi-connu "Boom Boom" de maître John Lee Hooker ainsi que le "Oyeh !" de Johnny Kidd & The Pirates - les mêmes que "Please Don't Touch" et "Shakin' all Over" -, le guitariste Wilko Johnson étant un grand fan de Mick Green, lui-même sixcordiste de ladite formation. Comme si cela ne suffisait pas, DR FEELGOOD a choisi de terminer sa première oeuvre par un medley enregistré live, et qui permet de mesurer sa force dans un tel contexte. "Bonie Maronie" et "Tequila" (respectivement tubes des "early rockers" Larry Williams et The Champs) ont en plus l'avantage de contenir des parties voire soli de saxos flamboyants qui nous font regretter que des instruments de ce type ne soient pas plus utilisés sur Down by the Jetty, histoire d'aérer un peu plus l'orchestration, d'autant plus que la musique s'y prête.

Un petit 3,5 arrondi à 3 pour un album plus que sympathique, donnant envie de creuser un peu plus le genre. Sans être original pour un sou, il est intéressant de voir des groupes de ce calibre tenter de perpétuer cette musique, à une époque où le rock progressif vit ses dernière heures de gloire et la montée du punk n'est plus très loin. Sans doute Down by the Jetty aurait-il mieux marché à une époque antérieure ?

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en BLUES-ROCK par MARCO STIVELL :


FLEETWOOD MAC
Then Play On (1969)
Début du virage "mélodique"




Rory GALLAGHER
Irish Tour (1974)
Un feu bleu en irlande


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
   TOMTOM

 
   (2 chroniques)



- Lee Brilleaux (chant, harmonica)
- Wilko Johnson (guitare)
- John B. Sparks (basse)
- John Martin (batterie)


1. She Does It Right
2. Boom Boom
3. The More I Give
4. Roxette
5. One Weekend
6. That Ain't No Way To Behave
7. I Don't Mind
8. Twenty Yards Behind
9. Keep It Out Of Sight
10. All Through The City
11. Cheque Book
12. Oyeh!
13. Bonie Moronie/tequilla (live)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod