Recherche avancée       Liste groupes



      
HARPE CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Gwenaël KERLEO - Terre Celte (1996)
Par MARCO STIVELL le 24 Juillet 2020          Consultée 111 fois

Terre Celte (1996), le deuxième album de Gwenael KERLEO est régulièrement considéré comme son premier puisque paru en CD, contrairement à Tir Na Nog (1994), resté au support cassette. Le morceau-titre en est repris dans une nouvelle version.

La jeune artiste bretonne est toujours dans la période de ses débuts discographiques, proches de ses années de conservatoire et cela se ressent dans certains arrangements de harpe, comme la main gauche de "La complainte des Gaëls" qui tient quelque chose du courant romantique, voire Erik SATIE et sa "Gnossienne n°4" (pour changer des ultra connues n°1 et 3). Il y a aussi de cela dans les mélodies partagées avec le violon (parfois doublé) de Xavier Lecomte, ancien membre de GWALARN invité sur plusieurs titres, quand l'influence celtique n'est pas évidente ni exclusive.

De façon mieux marquée que sur Tir Na Nog, les rencontres prouvent que le style de KERLEO s'affine, les morceaux s'embellissent et créent même de vives surprises avec une cornemuse écossaise ou un violon inattendus. La harpe reste conductrice, en arpèges fins, balancés comme sur le début de "Tears of Willow", fleuves ("Exil"), sensibles à l'extrême ("The Soul Release", "The Celtic Ride"). Arpèges en mineur, parfaitement adapté aux tons nostalgiques, tristes...

C'est une belle idée de musique romantique transposée en Bretagne et dans les autres pays celtes, riche héritière du chef d'oeuvre pionnier Renaissance de la Harpe Celtique (1972) d'Alan STIVELL. Comment ne pas y penser à l'écoute de "The Soul Release" en duo avec violon et cornemuse qui se dédoublent (par rapport à d'autres titres dont la fin est nette, ici on a heureusement droit à un fondu decrescendo) ? Ou encore celle de "Beltane Night", suite musicale où la harpe joue en picking, croise le low whistle pendant le début calme, puis son petit frère le tin whistle sur la jig finale.

D'autres moments splendides jalonnent ce voyage acoustique : la variation du thème d'"Exil" en deuxième partie, "L'appel de l'océan" dont le titre parle de lui-même, jolie contemplation avant tournure plus exotique... "Tears of Willow" avec sa rythmique en 5/4, légèrement "décalée" préfigure un peu les futurs disques de Gwenael KERLEO, d'orientation parfois plus jazz.

"Dawning" figure parmi ces chansons fortes et rares dont elle a le secret, doux message d'espoir ("go ahead gently, in this world made of rocks..."). Le morceau-titre, "Retour en terre celte", puise davantage dans les danses bretonnes et les percussions. Il existe de nombreux disques de harpe au féminin, mais peu arrivent à créer l'étonnement avec si peu d'éléments pourtant symboliques, et tout en réservant mille mélodies sublimes à l'amoureux de l'instrument.

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par MARCO STIVELL :


LUAR NA LUBRE
Plenilunio (1997)
Essentiel du Celtique, pas seulement galicien.




GWENDAL
En Concert (1981)
Folk-jazz fusion à la bretonne


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Gwenael Kerleo (harpe celtique, chant)
- Xavier Lecomte (violon)
- Mickaël Cozien (cornemuse écossaise)
- Fabrice Humeau (flûtes irlandaises)
- Yves Lorec (percussions)


1. Tears Of Willow
2. L'appel De L'océan
3. Dawning
4. Spleen
5. Exil
6. Retour En Terre Celte
7. The Celtic Ride
8. Tir Na Nog
9. A Beltane Night
10. La Complainte Des Gaëls
11. The Soul Release



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod