Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1979 Saxon
1980 Wheels Of Steel
  Strong Arm Of The Law
1981 Denim And Leather
1982 The Eagle Has Landed
1983 Power & The Glory
1984 Crusader
1985 Innocence Is No Excus...
1986 Rock The Nations
1988 Destiny
1989 Rock'n'roll Gypsies
1991 Solid Ball Of Rock
1992 Forever Free
1995 Dogs Of War
1996 The Eagle Has Landed Pt ...
1997 Unleash The Beast
1999 Metalhead
2001 Killing Ground
2002 Heavy Metal Thunder
2004 Lionheart
2006 The Eagle Has Landed Iii
2007 The Inner Sanctum
2009 Into The Labyrinth
2011 Call To Arms
2012 Heavy Metal Thunder Live...
  Heavy Metal Thunder Live...
2013 Sacrifice
  Unplugged And Strung Up
2015 Battering Ram
2016 Let Me Feel Your Power
2018 Thunderbolt
2019 The Eagle Has Landed 40
 

- Style : Iron Maiden
- Membre : Gtr, Asia, Eloy
- Style + Membre : MotÖrhead
 

 Site Officiel (505)

SAXON - Inspirations (2021)
Par GEGERS le 1er Avril 2021          Consultée 574 fois

Les Britanniques de SAXON connaissent une pré-retraite en demi-teinte. Après avoir sorti en 2007 un excellent album synonyme d’un retour en force pour Biff Byford et ses acolytes (l’indispensable The Inner Sanctum) et après avoir publié, épisodiquement, quelques albums recommandables (Call To Arms notamment, en 2013), les offrandes les plus récentes de la formation vieillissante nous ont laissé un goût d’inachevé. Trois ans après le médiocre Thunderbolt et en attendant des jours meilleurs, il est donc plaisant de voir le groupe nous revenir avec un album différent, puisque celui-ci compile 11 reprises de morceaux qui ont marqué les membres de la formation durant leur jeunesse, 11 titres qui, comme le nom de l’album l’indique, ont inspiré nos jeunes musiciens en devenir.

C’est dans un manoir à proximité de la ville de York que les cinq SAXON se sont rassemblés pour donner une vie nouvelle à ces morceaux originellement publiés entre 1965 et 1979. Utilisant volontairement du matériel vintage, le groupe a enregistré cet album à l’ancienne, les musiciens jouant ensemble dans ces salons datant du début du XVIIIème, hauts de plafond. Un enregistrement sans pression, si ce n’est celle de rendre justice à ce répertoire désormais antédiluvien, très majoritairement rock, puisque SAXON fait ici cohabiter les ROLLING STONES et les BEATLES, BLACK SABBATH et les KINKS, DEEP PURPLE et THIN LIZZY. La seule véritable surprise de cet album étant la sélection du « Hold The Line » de TOTO, interprété sans clavier mais avec une gouaille et un groove fort plaisants.

Décidant de donner à l’ensemble de ces titres une teneur « classic rock », le groupe nivelle l’ensemble des morceaux, et on se retrouve ainsi avec des similitudes nouvelles au niveau du son, qui permettent au « Evil Woman » de BLACK SABBATH de se retrouver pas si éloigné que cela du « Paint it Black » des ROLLING STONES, qui ouvre l’album avec conviction. Les interprétations sont toutes musclées et énergiques, et finalement, ce sont uniquement les titres publiés par les contemporains du groupe, « Problem Child » (AC/DC) ou « Bomber » (MOTÖRHEAD) qui sonnent moins mordants que les versions originales.

Naturellement, certaines interprétations tirent leur épingle du jeu, à commencer par ce « Paperback Writer » de grande classe qui nous fait presque regretter que SAXON n’ait pas proposé un album complet de reprises des BEATLES. On apprécie également le « Speed King » de qui vous savez, qui se voit agrémenté de sympathiques solos dans sa dernière partie. Enfin, le « Immigrant Song » de LED ZEP se révèle un challenge réussi pour Biff Byford, qui atteint ici les limites de ses capacités vocales, mais qui démontre l’étendue encore grande de son spectre de compétences. A l’inverse, on accroche moins à cette version mollassonne et éteinte du « Stone Free » de Jimi Hendrix, qui lui-même suite à une version pas vraiment marquante du « Evil Woman » du SABB. Autre semi-déception, « The Rocker » de THIN LIZZY, qui sonne fatigué et fort peu avenant.

La voix de Biff, très souvent doublée dans les harmoniques, se fait également parfois irritante. Mais de toute manière, comme toujours sur les albums de reprises, chacun va piocher ce qui l’intéresse et laisser de côté le reste. Si l’on tente d’être objectif, reconnaissons que SAXON rend un bel hommage à ses compatriotes de DEEP PURPLE, des BEATLES et des ROLLING STONES, et semble quelque peu engoncés dans des habits un peu trop serrés au moment de rendre hommage à Jimi Hendrix ou à MOTÖRHEAD, le groupe ne sachant pas précisément comment aborder ces titres autrement qu’en leur donnant des airs « classic rock » qui ne les rendent pas meilleurs. Une sympathique récréation néanmoins.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


MSG
On A Mission - Live In Madrid (2016)
Into the arena.




BONFIRE
Fireworks (1987)
Ready for action


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Biff Byford (chant)
- Paul Quinn (guitare)
- Doug Scarratt (guitare)
- Nibs Carter (basse)
- Nigel Glockler (batterie)


1. Paint It Black
2. Immigrant Song
3. Paperback Writer
4. Evil Woman
5. Stone Free
6. Bomber
7. Speed King
8. The Rocker
9. Hold The Line
10. Problem Child
11. See My Friends



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod