Recherche avancée       Liste groupes



      
AOR  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1982 Eye Of The Tiger
2006 Reach
 

- Style : Journey, Night Ranger, Boston
- Membre : Jim Peterik & World Stage, Robin Mcauley

SURVIVOR - Vital Signs (1984)
Par ERWIN le 12 Juillet 2021          Consultée 504 fois

L'avantage d'un hit aussi important que "Eye Of The Tiger", c'est que le monde entier vous connaît. Dans un style aussi mainstream que l'AOR, cela présente quelques avantages tant celui-ci était alors à la mode. Seul bémol, le chanteur Dave Bickler doit être opéré de nodule aux cordes vocales, ce qui nécessite un repos long suivi d'une rééducation. Problème, les deux leaders ne souhaitent pas attendre pour transformer l'essai. Ils saquent Bickler et c'est ainsi que Jimi Jamison - ex-COBRA - intègre le groupe. Toutefois, la maison de disque se retrouve dans une situation attentiste, doute de ses poulains et ne va guère faire le boulot pour aider le disque à confirmer.

Alors puisque la B.O, ça marche, voilà que SURVIVOR est chargé de celle de Karaté Kid, l'année suivante, un des gros blockbuster du genre. Le titre "The Moment Of Truth" a été ajouté à ce quatrième opus plus tard. Parole, on jurerait une ambiance à la "Jump" de VAN HALEN, paru la même année, avec beat de synthés en lieu et place de la guitare. Bon, toutes proportions gardées bien sûr. On n'atteint pas au sublime du classique des Californiens, mais le refrain est bien agréable et la voix de Jamison le fait carrément. Il ne grimpe cependant que jusqu'à la 67ème place du billboard, pas un grand succès.

Le suivant "I Can't Hold Back", premier single tiré de cet album, remet les pendules à l'heure puisqu'une 17ème place, c'est un résultat très honorable, d'autant que le titre, un vrai petit bijou d'AOR, se laisse merveilleusement apprivoiser avec ses superbes lignes mélodiques. Nous sommes au sommet du genre. "High On You" ne sort qu'en 85, parfaite petite soeur de la précédente. SURVIVOR a visiblement trouvé son rythme de croisière en terme de composition et l'entente se fait bien entre Peterik et Sullivan. Malgré quelques heurts, ça paye et le titre truste la 8ème place du billboard. Ouf, le groupe confirme avec cette chanson aux paroles ultra positives !

Les sorties sont métronomiques et c'est au tour de "The Search Is Over" de chambouler le billboard en atteignant la 4ème place. Nous sommes au cœur de l'AOR avec ce genre de titre slow, un piano romantico-pop et la belle voix de Jimi qui balance la sauce avec maestria. La chanson est belle, même près de quatre décennies plus tard. Enfin, un cinquième et dernier single est tiré de Vital Signs, "First Night" est plus rentre-dedans, mais ne se départit à aucun moment des qualités de mélodie inhérentes au groupe. Couplets et refrains forment un tout compact d'où seule émane une énorme efficacité, c'est fort !

On a envie de dire 'peu importe le reste non ?', cet opus a déjà fait la taf, chose finalement rare dans ce genre mainstream. Mais "I See You In everyone" aurait pu avoir une carrière honorable dans les billboards : on y retrouve les qualités habituelles de SURVIVOR, une belle rythmique de guitare, un chanteur qui s'arrache, des synthés judicieux et un ensemble d'une belle mélodicité. Les lyrics de "It's The Singer, Not The Song" sont taillés pour cet album, ma parole ! Et il faut admettre que le recrutement de Jimi Jamison fut pour le groupe un vrai coup de génie, cette nouvelle composition est très chouette. Midslow taillé pour les charts, on retient "Everlasting" pour ses jolis choeurs. Enfin "Popular Girl" et "Broken Promises" restent simples mais sympas.

Ce Signes de Vie porte fort bien son nom. Le groupe aurait pu ne pas supporter le succès de "Eye Of The Tiger" et comme nombre d'artistes se la couler douce. Mais tel n'est pas le cas. L'arrivée de Jamison se double de superbes compositions du duo Peterik/Sullivan et, malgré une promotion quasi inexistante de la part de la maison de disques, ce quatrième opus est de loin le meilleur du groupe de Chicago, alliant un sens mélodique de première bourre à de belles envolées lyriques et une vraie consistance dans la musique qui reste très rock, pas de concessions ! Un bel état d'esprit règne ici, cela doit être récompensé par une bonne note, un 4 consistant !

A lire aussi en AOR par ERWIN :


JOURNEY
Frontiers (1983)
En pleine maîtrise




Bryan ADAMS
Get Up (2015)
Tel lazare !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Jimi Jamison (chant)
- Jim Peterik (claviers)
- Frankie Sullivan (guitare)
- Stephan Ellis (basse)
- Marc Droubay (batterie)


1. I Can't Hold Back
2. High On You
3. First Night
4. The Search Is Over
5. Broken Promises
6. Popular Girl
7. Everlasting
8. It's The Singer, Not The Song
9. I See You In Everyone
10. The Moment Of Truth



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod