Recherche avancée       Liste groupes



      
RYTHM'N BLUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Franz Ferdinand, The Zombies , The Beatles
- Membre : Ray Davies

The KINKS - Kinda Kinks (1965)
Par OLIVIER le 14 Octobre 2007          Consultée 10838 fois

Avec deux singles dans les charts en 1964, les Kinks accèdent à la célébrité, mais aussi à ses inconvénients. En effet, lessivés des voyages dûs aux concerts, les Kinks entrent en studio peu motivés et despérés d'être les esclaves à singles de leur maison de disque. Ray Davies dira même à la maison de disque: "Pensez-vous qu'on va nous oublier bientôt ? Vous voulez nous précipiter à faire un deuxième album uniquement dans le but de vous faire un maximum d'argent au cas où on disparaîtrait !" C'était effectivement le cas de nombreux groupes à cette période. Ainsi sont les conditions dans lesquelles les Kinks entrent en studio.

Evidemment, dans de telles circonstances, il est impossible de réaliser un bon album. On donna aux Kinks deux semaines pour écrire les chansons, et cela s'en ressent fortement. De nombreuses pistes sentent l'inachevé, le manque de volonté, comme par exemple Nothin In The World Can Stop Me Worryin' 'Bout You et Don't Ever Change. Pourtant ce ne sont pas de mauvaises chansons, et de loin !
L'album est globalement plus posé que le premier, et moins blues, excepté les enragés Got My Feet On The Ground, Come On Now et I Need You (bonus), plutot efficaces dans le genre garage-rock dont les Kinks étaient la tête de proue en 1965. D'ailleurs I Need You est le "parfait petit single commercial" des Kinks à cette période, basé sur un riff binaire en powerchord du type de You Really Got Me, avec un solo court en bien senti. Il suffit de comparer la structure de ce morceau avec You Really Got Me et All day And All Of The night !

L'album contient bien évidemment des singles imposés par la maison de disque Pye : on retrouvera par exemple Tired Of Waiting For You, enregistré à l'époque du premier album mais gardé en réserve par Pye pour le ressortir plus tard, raisons commerciales obligent. Les bonus du CD regorgent de singles, certains meilleurs et plus aboutis que les chansons de l'album (A Well Respected Man inaugure le nouveau style de satire sociale des Kinks)!
Ray Davies, alors fatigué de son nouveau train de vie, prend le temps de composer des chansons plus pop, plutot efficaces mais hélas pas assez travaillées. On ressent tout de suite un manque d'investissement comme dit plus haut. Vraiment navrant, car les mélodies de certaines sont particulièrement bonnes. Les Kinks expérimentent également la musique à sonorité indienne. On peut les considérer comme les pionniers du genre avec See My Friends (bonus).

Finalement, en prenant du recul, l'album n'est pas si mauvais que ça. Enregistré à la va-vite et manquant d'approfondissement, il reste un bon album dans son genre. En tout cas, c'est un premier pas vers le nouveau style des Kinks qui sera plus évident lors du prochain album.

A lire aussi en RYTHM'N BLUES :


David BOWIE
Dig Everything: The 1966 Pye Singles (1966)
Des débuts mythiques !




THEM
The Angry Young Them (1965)
Peut-être le meilleur groupe blanc de r&b.


Marquez et partagez





 
   OLIVIER

 
  N/A



- Ray Davies (chant, guitare, composition)
- Dave Davies (chant, guitare)
- Peter Quaife (basse)
- Mick Avory (batterie)


1. Look For Me Baby
2. Got My Feet On The Ground
3. Nothing In The World Can Stop Me From Worrin' 'bou
4. Naggin' Woman
5. Wonder Where My Baby Is Tonight
6. Tired Of Waiting For You
7. Dancing In The Street
8. Don't Ever Change
9. Come On Now
10. So Long
11. You Shouldn't Be Sad
12. Something Better Beginning
- bonus Tracks
13. Evebody's Gonna Be Happy
14. Who'll Be The Next In Line
15. Set Me Free
16. I Need You
17. See My Friends
18. Never Met A Girl Like You Before
19. Wait 'till The Summer Comes Along
20. Such A Shame
21. A Well Respected Man
22. Don't You Fret
23. I Go Te Sleep



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod