Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK/POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Joni Mitchell , Joan Baez , Bob Dylan
- Style + Membre : Neil Young , Emmylou Harris

Tracy CHAPMAN - Telling Stories (2000)
Par DERWIJES le 14 Mars 2022          Consultée 299 fois

Quatre ans séparent New Beginning de Telling Stories. Quatre ans, c'est beaucoup pour n'importe quel artiste mais c'est ce qu'il a fallu à Tracy CHAPMAN pour prendre une pause nécessaire loin du show-business. Le temps qu'il lui a fallu pour profiter d'une relation intime avec l'écrivaine Alice WALKER (La Couleur Pourpre et le très bon mais moins connu The Third Life of Grange Copeland), à en croire celle-ci. Peu importe, ce n'est pas notre affaire de toute manière.

En tout cas cette pause lui a été bénéfique car son cinquième album est en tout point supérieur à son quatrième. New Beginning était trop long, et, honnêtement, ennuyant, Telling Stories approche de très près la perfection. Sur le papier la différence entre les deux n'est pas énorme mais en pratique un abysse les sépare et ce dès le premier morceau et premier single, la chanson-titre qui introduit le ton résolument pop-rock qui va englober toute la première partie du disque jusqu'à "Unsung Psalm". Tracy Chapman a toujours su mettre de l'eau dans sa folk sans toutefois trop la diluer. Son producteur David KERSHENBAUM est revenu à la console et cela se ressent, le son est agréable et confortable, faisant ressortir l'aspect chaleureux de la voix de sa protégée.

On sait depuis toujours qu’elle a une voix d’ange, mais elle a rarement aussi bien chantée, transmis autant d’émotion que dans ses chansons-là d’une voix plus grave et plus profonde, le temps passant ne l’ayant que bonifiée : c’est l’optimiste en l’être humain qui transpire dans le refrain "There is fiction in the space between" de "Telling Stories" (et qui me donne toujours des frissons), le refrain de "Less Than Strangers" et "Devotion"… Ou ce duo avec Emmylou HARRIS, rien que cela, sur "The Only One", où ce duo fonctionne à la perfection. Depuis quand la chanteuse nous avait-elle offert un album aussi excellent ? Pas depuis son premier, c’est sûr. Le livret fait toujours la taille d'un bottin avec la liste longue comme le bras des musiciens venus jouer dessus (quatre bassistes ?) et des instruments que l'on entend à peine dans le résultat -oui le dulcimer et le dobro, c'est bien à vous que je pense !-.

Bon, il y a bien un trou dans la muraille en la présence de "Unsung Psalm", issu des sessions de New Beginning (vilain petit canard jusqu’au bout celui-là), un morceau plutôt faiblard, mais pas de quoi faire tomber l’édifice non plus. Les acheteurs ayant choisis la version deluxe de l’album ont eu le droit à la Tour Edition, un simple ajout de cinq pistes live en plus, dont une reprise de "The House of the Rising Sun" et une autre du "Three Little Birds" de Bob MARLEY. Enfin cinq, quatre, puisque la dernière piste est "Baby Can I Hold You", présentée dans la même version que sur le premier album. Quelle bonne blague ! Il n’y a pas à dire, les gens des maisons de disque sont de sacrés rigolos. Mais peut-être pas dans le meilleur sens du terme.

Telling Stories c’est le vrai renouveau de Tracy Chapman. Son premier album l’a lancé tellement vite qu’elle en a perdu le contrôle et que ses albums suivants sonnent plus comme des tentatives pour ne pas partir dans le contrôle. Mais celui-ci c’est le moment où elle reprend possession du volant pour se repositionner bien droite sur la piste et reprendre la vitesse qu’elle a perdu. C’est l’album que l’on attend sans oser y croire, celui qui prouve que oui, elle en a toujours sous le capot.

A lire aussi en FOLK par DERWIJES :


Joan BAEZ
Any Day Now (1968)
DYLAN par BAEZ.




Richie HAVENS
Mixed Bag (1966)
Dans sa besace


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Tracy Chapman (chant, guitare acoustique et électrique, bouzouki,)
- Steve Hunter (guitare électrique, lap steel, dulcimer)
- Tim Pierce (guitare acoustique et électrique, dobro, mandoline)
- Jaydee Maness (pedal steel)
- Larry Klein (basse)
- Andy Stoller (basse)
- Howie Hersh (basse)
- John Pierce (basse)
- Patrick Warren (chamberlin, claviers)
- Tommy Eyre (claviers)
- Mike Finnigan (orgue)
- Denny Fongheiser (batterie, percussions)
- Iki Levy (programmation batterie)
- Alex Acuña (percussions)
- Scarlet Rivera (violon)
- Rock Deadrick, Glenys Rogers ( chœurs)
- Emmylou Harris (chant sur 'the only one')


1. Telling Stories
2. Less Than Strangers
3. Speak The Word
4. It's Ok
5. Wedding Song
6. Unsung Psalm
7. Nothing Yet
8. Paper And Ink
9. Devotion
10. The Only One
11. First Try



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod