Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Allman Brothers Band , The Marshall Tucker Band , Doc Holliday

The OUTLAWS - In The Eye Of The Storm (1979)
Par ERWIN le 19 Mai 2022          Consultée 384 fois

Ah fort bien, les OUTLAWS ont repris le cours de leurs pochettes habituelles, pas chamarrées pour deux sous, avec les trombines de tout ce petit monde en exergue, des cheveux longs et des moustaches de partout, tout ceci est bien de rigueur en cette fin de décennie seventies ! Tout un monde qui va s'écrouler devant la superficialité des eighties ! Le crane de bœuf cornu bien en place, on est cool pour entendre des déluges de grattes balancer la sauce ! Cependant, une certaine fragilité semble s’installer dans le groupe, Billy Jones, du fait de ses addictions a du mal à tout gérer, alors que Hughie Thomasson dirige sa troupe de main de fer, le batteur Monte Yoho ayant parfois du mal à fédérer les énergies dans le même sens.

On a l’habitude : les OUTLAWS fourguent toujours au début leur titre le plus rentre dedans, alors "Lights Are On But Nobody’s Home" chantée par Hughie ne dépareille en aucune manière, un rock’n’roll façon sudiste très classique dans sa conception et des solis en veux tu en voila. Puis surpris nous sommes par la présence dans ces lieux de débauche sudiste d’un titre de l’angliche Elvis COSTELLO, plus connu pour ses penchants new wave qu’autre chose, et pourtant, sous la plume des floridains, le titre prend soudainement une troublante consonance confédéré et "Miracle Man" investit d’un coup un tout autre champ lexical.

Billy Jones prend de suite en main les choses avec la rapide "Blueswater", un titre de vrai sudiste du bout des pieds au cerveau, tout ici n’est que southern. Ah c’est culturel, il faut être né la bas pour pondre des trucs pareils, essayez vous verrez ce n’est pas si simple ! La gratte est, comme il se doit, nucléaire, Billy n’a que peu d’égaux en la matière. Excellentissime ! Il continue avec "Comin’ Home" qui combine éléments smooth et accélérations bien rocailleuses, tout ceci saupoudré de plusieurs solos d’enfer. Puis le blondin gratteux passe du coq à l’âne avec l’intro acoustique vibrante de "I’ll Be Leaving Soon", mais le riff est superbe et la mélodie belle, la wah wah déchire. Merci Billy !

Evidemment, le leader Hughie Thomasson ne peut être en reste et se lance avec "Too Long Without Her", on reconnaît sa patte instantanément de même que sa voix, forcément moins performante, plus chevrotante que celle de son camarade – les goûts et les couleurs hein ! -, pas remarquable même si les guitares sont célestes. L’immédiate "It’s All Right" pioche dans le même bouquin ses idées, et à mon sens, la composition tourne en rond et nulle part n’attire l’attention. "Dance With Me" est le fruit d’une collaboration entre lui, Billy et Harvey et l’analyse reste la même, le refrain est d’une pauvreté terrible… mais oui les chorus de guitare…. encore une fois !

Comme pour l’album précédent, Freddie Salem nous propose un titre, bien pêchu et rapide, plus hard rock que réellement southern, "Long Gone" se laisse bien écouter. On reste interdit devant l’addition, des titres supers de Billy, des titres ratés de Hughie, quelques curiosités mais donc globalement un niveau un brin en berne. J’oscille entre le deux et le trois, je choisis la supérieure mais seul Billy Jones permet au groupe de surnager, et la seule contribution du blondin guitariste mérite un 4, ne partez pas sans écouter ses compos ! La crise guette cependant chez les OUTLAWS dont les chiffres de vente ne sont plus à la hauteur depuis quelques albums.

A lire aussi en BLUES-ROCK par ERWIN :


BLACKFOOT
Highway Song Live (1982)
Spécial semaine boîte à demandes !




Calvin RUSSELL
Sounds From The Fourth World (1991)
Un taulard chante du blues


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Hughie Thomasson (chant-guitare)
- Billy Jones (chant-guitare)
- Freddie Salem (chant-guitare)
- Harvey Arnold (chant-basse)
- Monte Yoho (batterie)
- David Dix (percussions-batterie)


1. Lights Are On But Nobody’s Home
2. Miracle Man
3. Blueswater
4. Comin’ Home
5. I’ll Be Leaving Soon
6. Too Long Without Her
7. It’s All Right
8. Dance With Me
9. Long Gone



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod