Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUTHERN ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Allman Brothers Band , The Marshall Tucker Band , Doc Holliday

The OUTLAWS - Diablo Canyon (1994)
Par ERWIN le 15 Juin 2022          Consultée 144 fois

Allons bon, la photo parle d’elle même, exit la guitar army ! Hughie Thomasson, après une pause de six longues années s’est donné pour mission de relancer la vie moribonde de son combo sudiste, le bien nommé The OUTLAWS ! Il est secondé à la guitare par Chris Hicks, les deux pistoleros se partageant la moisson des compositions ici présente, la présence de Gary ROSSINGTON – LYNYRD SKYNYRD - sur quelques titres est aussi à signaler. La section rythmique est composée de deux illustres inconnus BB Borden à la batterie et Jeff Howell à la basse. On apprécie comme il se doit la belle photo de couverture, qui remet l’ouest au centre des débats.

Et nous n’avons pas moins de quatre titres issus de la stratocaster noire de Flame Thomasson, on reconnaît d’ailleurs illico sa patte mi bluesy mi country sur les élans de l’éponyme "Diablo Canyon", un titre dans la droite lignée des classiques du genre, longue chevauchée avec nombres chorus et bridges de haute volée. Ca fait plaisir, Hughie semble dominer son sujet de la tête et des épaules avec notamment une wah wah intenable. "Let The Fingers Do The Walkin" est un quasi tonk’n’roll à la guitare agile et au rythme trépidant, et le titre parle de lui même. Un riff ponctue "Freedom In Flight" avec énergie, alors que des guitares acoustiques mettent une ambiance torve au programme, avec un chorus en mode cavalcade. "Alligator Alley" ne dépareille aucunement et lance une belle course rock’n’roll face aux alligators. "Dregs Fall To The Wicked" porte le sceau des classiques du groupe avec sa jolie ligne de guitare mélodique et ses habituels choeurs country, la chant de Hughie immédiatement reconnaissable et sa guitare cristalline. "Steam On The Blacktop" est la seule compo du lot qui ne provient pas d’un des membres du groupe. Un pop rock pas désagréable pour autant.

Chris Hicks s’est donc aussi pointé avec deux titres, comme un grand, preuve de son importance dans la combo. D’ailleurs on retrouve un peu de la superbe de Billy Jones dans son jeu de guitare nucléaire, j’en veux pour preuve un "Macon Blues" qui entre dans le pré carré d’un certain Stevie Ray VAUGHAN, la voix très bluesy du guitariste passe pas mal. La sépulcrale "The Wheel" ralentit le rythme jusque là soutenu du disque. On peine à reconnaître des effluves OUTLAWS sur ses deux titres mais la qualité est là, et le blondin n’est pas manchot. Nous avons aussi deux compositions qui sont le fruit de jam produite par le groupe dans son entier, il est agréable de voir que ce nouveau groupe en est vraiment un ! "New Frontier" nous raméne dans les habituelles chansons si originales des OUTLAWS, drivées par la voix bourrue de Hughie, et assortie d’un refrain oscillant entre velléités AOR et esprit southern, les grattes sont elles, superbes….Comme dab ! Puis "Brother Travis" possède un riff southern s’il en est, impossible de se tromper. Pour le moins le groupe est de retour dans son style si particulier, même si nous sommes ici assez proches des BLACKFOOT.

Nous sommes sur ce neuvième opus bien mieux que lors des trois précédents, la note ne s’en ressent pas mais on est clairement sur du bon 3,5. Il manque un ou deux classiques pour parvenir à la note de 4. Les OUTLAWS restent donc à un niveau respectable à défaut d’être remarquable. Hughie n’en finit plus de rebondir, même s’il se prépare à intégrer en compagnie de Ricky Medlocke de BLACKFOOT le moribond LYNYRD SKYNYRD, afin de faire renaître le géant sudiste de ses cendres, il lui faudra pour cela mettre son groupe entre parenthèse. Nous allons attendre quelques années avant de voir paraître l’album suivant So Low.

A lire aussi en BLUES-ROCK par ERWIN :


BLACKFOOT
Medicine Man (1990)
Crazy Horse is back




BLACKFOOT
Strikes (1979)
Le tonnerre du grand esprit


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Hughie Thomasson (chant-guitare)
- Chris Hicks (chant-guitare)
- Jeff Howell (chant-basse)
- Bb Borden (batterie)


1. Diablo Canyon
2. Dregs Fall To The Wicked
3. Let The Fingers Do The Walkin
4. Steam On The Blacktop
5. Macon Blues
6. New Frontier
7. Brother Travis
8. The Wheel
9. Freedom In Flight
10. Alligator Alley



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod