Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1978 Molly Hatchet
1980 Beatin' The Odds
1981 Take No Prisoners
1983 No Guts... No Glory
1984 The Deed Is Done
1985 Double Trouble/live
2003 Locked And Loaded
  25th Anniversary Best Of...

MOLLY HATCHET - No Guts No Glory (1983)
Par ERWIN le 29 Juin 2022          Consultée 255 fois

Nous voici face au cinquième album de MOLLY HATCHET et pas de barbares en couverture ! Voyez donc : après avoir posé pour une peinture peu conforme à la réalité sur l’album précédent, voilà que nos cowboys sudistes se prennent au jeu et assument leur statut de rednecks avec aplomb. Tout ça rappelle fortement La horde Sauvage  de Sam Peckimpah, non ? Comment ne pas le remarquer? De retour, le grand Danny Joe Brown, vêtu de cartouchières, impose de prime abord sa forte présence physique. Une nouvelle section rythmique est en place, composée de l’ex-MOTHER FINNEST BB Borden à la batterie et de Riff West à la basse – un ex-WHITE WITCH. Les live vont avoir une bonne tête, pour sûr ! Sans être partie, MOLLY est de retour !

Danny Joe signe son retour avec un "Hell Yeah" des familles pour débuter "What Does It Matter", comme il se doit. Un hard-rock plutôt classique dans sa structure mais assez efficace. Puis, on repart sur des sentiers rock’n’roll avec des slide de partout sur "Ain’t Even Close". Ca swingue bien, et on se prend à saluer le retour de l’enfant prodigue au bercail, c’est franchement cool, tout ça ! La qualité de la musique n’avait cependant pas souffert pendant l’ère Farrar. On est toujours très rock’n’roll sur "Sweet Dixie", guère original certes, mais les chorus de guitare sont cool. Tout ceci est devenu la spécialité du groupe depuis le dernier album en date, du hard’n’roll ponctué de nombreux solis, voyez donc "Under The Gun".

Le groupe n’oubliant cependant pas ses racines propose quelques titres de southern-rock. On est tout proche de BLACKFOOT sur "On The Prowl". Nous sommes bien locaux avec le gros son de "What’s It Gonna Take", petit emprunt au répertoire du Canadien Gary O’CONNOR. On y apprécie particulièrement le refrain asséné par Danny. Une autre chanson, qui n’est pas du sextette sur ce cinquième album des bandits floridains, s’intitule "Kinda Like Love" et sonne très chouette, avec une vibe countrysante. L’instrumental "Both Sides" est dans le même esprit, pas trop de surprises mais un savoir-faire évident, une constante : l’art de savoir positionner les six cordes en première ligne.

Enfin, nous y voilà ! S’il fallait citer un classique dans la discographie de MOLLY HATCHET, ce serait celui-là bien sûr, alors pendant les huit longues minutes que dure le morceau, "Fall of The Peacemakers" joue le pendant de "Free Bird" de "Highway Song" ou de "Green Grass And High Tides" des autres groupes du coin. Le titre évoque John LENNON et les tenants de la paix. La construction de tous ces titres est similaire : des déluges de gratte partout, une ambiance crépusculaire de première bourre, début en balade puis chevauchée épique où on aligne les six cordes jusqu’au bout. Si on considère que "Dreams I’ll Never See" est une reprise, certes très appropriée, on peut dire que cette 'chute' est le standard du groupe.

On est agréablement surpris par le niveau de cet opus. En définitive, les changements de personnel n’y font pas grand-chose : MOLLY HATCHET reste un des cadors du rock sudiste, quelle que soit sa composition. Et tout ça avant que la ronde des décès ne débute ! On reste scotché par "Fall of The Peacemaker", le reste a une très bonne tête même si globalement l’originalité n’est guère de mise, pas de sonorités amérindiennes comme chez BLACKFOOT ni de country comme chez les OUTLAWS ou le MARSHALL TUCKER BAND. Toutefois, voilà sans doute le groupe le plus proche du Hard-rock de l’ensemble du southern rock. Je reste sur un joli 3,5.

A lire aussi en BLUES-ROCK par ERWIN :


MOLLY HATCHET
Silent Reign Of Heroes (1998)
Molly en mode heavy




ZZ TOP
Rio Grande Mud (1972)
La boue c'est bon

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Danny Joe Brown (chant)
- Dave Hlubek (guitare)
- Steve Holland (guitare)
- Duane Roland (guitare)
- Riff West (basse)
- Bb Borden (batterie)


1. What Does It Matter
2. Ain’y Even Close
3. Sweet Dixie
4. Fall Of The Peacemakers
5. What’s It Gonna Take
6. Kinda Like Love
7. Under The Gun
8. On The Prowl
9. Both Sides



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod