Recherche avancée       Liste groupes



      
IDM  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Afx, Syl Kougaï, Aphex Twin, Autechre, Luke Vibert , M-ziq
- Membre : Shobaleader One
 

 Site Officiel (674)

SQUAREPUSHER - Numbers Lucent (2009)
Par SASKATCHEWAN le 20 Août 2009          Consultée 2068 fois

L’année dernière, peu d’albums ont été aussi mal reçus que Just A Souvenir. Le dernier album de Squarepusher semblait alors marquer un triste tournant dans la carrière de l’artiste, avec en sortie de virage une toute nouvelle médaille à accrocher à la veste de Tom JENKINSON : « prix inter-admirateurs du vieux schnock de la musique électronique ». Pourtant, Just A Souvenir, je persiste et signe, est plutôt un bon album, décevant peut-être, déroutant sans doute, mais loin de faire tâche dans la discographie du grand manitou de l’IDM-fusion-truc. Attendons au moins le prochain album pour crier « Ah ! tout fout l’camp ! » et pour verser des larmes de regrets sur la jaquette de Feed Me Weird Things ; d’autant plus que le dernier EP du maître, Numbers Lucent, dévoile un Tom JENKINSON en grande forme, envers et contre tout !

Et contrairement à tout ce qui se murmure en faveur ou en défaveur de ce format court fort sympathique, Numbers Lucent ne s’écarte pas tant que ça de l’orientation musicale de Just A Souvenir. Au-delà même des ressemblances de pochettes, on retrouve sur Numbers Lucent les sonorités désuètes déjà largement développées sur l’album précédent. Un titre comme « Zounds Perspex » par exemple, reprend la recette de beaucoup de titres de l’année dernière : une mélodie attachante exécutée sur une antiquité, une section rythmique mise en retrait, pour un résultat qui lorgne du côté des balbutiements de la musique électronique, engagés par le perfectionnement des synthétiseurs. On peine à reconnaître dans ce premier titre le substrat techno dans lequel Tom JENKINSON avait toujours plus ou moins pioché, tandis que les influences des caciques de l’électronique sont prégnantes (ça commence par un K…).

Cependant, Numbers Lucent, contrairement à son aîné, éclipse relativement le travail de bassiste de SQUAREPUSHER. Certes, l’éclipse n’est pas totale ; on perçoit bien quelques symptômes d’une éventuelle rechute sur « Paradise Garage », mais l’EP s’oriente résolument vers des rythmiques plus « IDM ». Les deux titres les plus réussis de l’EP sont d’ailleurs ceux qui présentent la filiation la plus remarquable avec ce genre. Chacun développe une facette de la Braindance : « Heliacal Torch », s’il développe bien les sonorités métalliques de rigueur, fait la part belle à une mélodie rêveuse au synthé, tandis que « Arterial Fantasy » met l’accent sur l’héritage acide, avec une accélération finale tonitruante.

Suprême délice, SQUAREPUSHER renoue avec les sonorités abrasives sur « Illegal Dustbin ». Son intro laissait entrevoir un titre mi-rock mi-électro dans la veine de Just A Souvenir, mais « Illegal Dustbin » grésille sur un seul ton, celui de la rave. Fermons les yeux sur le très commun « Star Time 1 » et sa mélodie faiblarde, Numbers Lucent présente trop de qualités pour que l’on s’attarde sur son unique défaut. Cette dernière livraison de Tom JENKINSON mérite bien un peu de considération, les artistes affiliés IDM avec un son original se faisant tellement rares de nos jours.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


SYL KOUGAï
Green Live Tracks (2006)
Artiste confidentiel, talent exponentiel




SYL KOUGAï
ΙΧΘΥΣ (2015)
Amen !


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Tom 'squarepusher' Jenkinson (tout)


1. Zounds Perspex
2. Paradise Garage
3. Heliacal Torch
4. Star Time 1
5. Arterial Fantasy
6. Illegal Dustbin



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod