Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



Chris ISAAK - Heart Shaped World (1989)
Par ERWIN le 22 Novembre 2009          Consultée 2190 fois

Le classique de CHRIS ISAAK s’ouvre sur le morceau éponyme « Heart shaped world » dans lequel les talents du californien apparaissent dans toute leur simplicité. Sa voix suave et douce se pose avec netteté sur un rythme lancinant, parfois galvanisée par une guitare en droite ligne issue des 50’s. La formule magique est trouvée, Chris va l’appliquer avec la classe que nous lui connaissons. Ce troisième album est incontestablement celui de la maturité, l'artiste a déjà 33 ans, c’est assez tardif pour une reconnaissance internationale. Mais l’ancien vainqueur des golden gloves –distinction rare en boxe- est un personnage original, à l’image de ses chansons. Alors que contient-il, cet album hommage aux fifties, à la Californie et aux multiples autres influences du beau gosse au nez cassé ?

« Wicked game » est sur ce disque, le grand succès d’ISAAK tient à son ambiance torride, ainsi qu’à ce clip tourné en compagnie de la splendide Helena CHRISTENSEN sur une plage paradisiaque, où les tourtereaux se gavent de bisous sur une pellicule noire et blanche (petite réminiscence d’une scène inoubliable du cinéma avec Burt LANCASTER et Deborah KERR dans « Tant qu’il y aura des hommes » en 54)… Sacré Chris ! Rajoutons que David LYNCH, aficionado entre tous du style de notre brun californien, fera ce cette chanson un hit en la positionnant sur la BO de « Wild at heart »… Puis fera même jouer Chris dans « Twin Peaks ». La guitare « Shadows », le chant désespéré de Chris en ont fait un indéboulonnable classique.

La trompette hispanisante de « Blue spanish sky » nous emporte plus vers les couvents de la cote ouest californienne de Monterrey et de Carmel, pour une chanson lente et empreinte d’une tristesse toute Isaakienne. Un grand gémissement à la face d’un monde qui ne l’a pas totalement accepté… Mais une véritable réussite.

Avec « Nothing’s changed » , c’est du sérieux, je ne saurai que trop conseiller aux apprentis guitaristes d’apprendre à jouer cette ode funèbre aux chaudes couleurs du désert, que l’on croirait peuplée de routes inconnues, d’un vent chargé des effluves d’une civilisation disparue, d’un cœur trop plein pour garder son angoisse… Jouer « Nothing’s changed » à une jeune fille assise devant vous, c’est pénétrer aux tréfonds de son âme en susurrant un refrain diabolique de séduction… La batterie est discrète, inamovible, irremplaçable… Et cette guitare les enfants ! La guitare… Plus qu’un instrument, elle devient sur cette chanson apocalyptique le pendant de la voix de Chris, dans une évocation digne des plus grands instants de la musique. Putain que c’est bon… Une image majeure du romantisme… Personne n’y résiste.

L’ambiance « safari » de « In the heat of the jungle » n’est pas une gageure, on s’y croirait, avec une débauche d’agressivité rare chez ISAAK, et une orchestration au top !

Deux petits rock enrobent ce disque de leur rythme 50’s si étonnant pour un artiste des 80’s - nous sommes en 1989 - sur « Forever young » et « Diddey daddy ».

Les autres morceaux du disque sont probablement moins bons que les supers classiques précédemment cités, mais leur valeur est indéniable, rares sont les chansons du Surfeur de Stockton désagréables à écouter. Elles sont toutes nimbées de douceur, le plus souvent romantiques, calmes et belles… Un écrin onirique, un paysage de carte postale avec la Californie pour toile de fond.

L’album ouvre au beau Chris les portes de la gloire, précédemment entrebaillées avec « Blue Hotel » sur le précédent. A écouter du berceau à la tombe.

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


Anneke VAN GIERSBERGEN
Drive (2013)
Laissez-vous conduire




Dave STEWART
Lucky Numbers (2013)
Plus méritant que chanceux.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Chris Isaak – Vocals, Guitar
- James Calvin Wilsey – Lead Guitar
- Kenney Dale Johnson – Drums, Vocals
- Rowland Salley – Bass Guitar, Vocals


1. Heart Shaped World
2. I’m Not Waiting
3. Don’t Make Me Dream About You
4. King Of The Highway
5. Wicked Game
6. Blue Spanish Sky
7. Wrong To Love You
8. Forever Young
9. Nothing’s Changed
10. In The Heat Of The Jungle
11. Diddey Daddy



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod