Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-VARIéTé CORSE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (540)

I MUVRINI - A Bercy (1996)
Par MARCO STIVELL le 30 Novembre 2010          Consultée 3713 fois

Un fan d'I MUVRINI est toujours content de découvrir aussi bien les albums studio que les live. C'est ainsi que je suis arrivé, comme une fleur, lorsque j'ai acquis cet enregistrement capturé à Bercy pendant la tournée Curagiu. La première écoute a été plutôt enthousiasmante, mais déjà quelque chose n'allait pas. Plus précisément, contrairement à la plupart des disques live de mes groupes préférés, je n'ai pas eu la sensation avec ce Bercy 96 (que j'ai découvert en même temps que le premier du groupe, In Core) d'être totalement satisfait, il y avait un certain manque mais de quoi, je n'aurais pas pu le dire. Avec le temps qui a passé et le recul "forcé", sans parler de la confrontation avec divers avis, je sais maintenant de quoi il s'agit.

Ce concert est donc le témoignage (audio, car il existe aussi la vidéo) de la tournée du plus célèbre album du groupe jusqu'alors, dans la plus grande salle de spectacles de France. Cette phrase, les photos, la liste des invités sans parler du décor, du public... tout laissait à non pas supposer, mais carrément assurer quelque chose de colossal. La set-list elle-même, bien que l'on fronce les sourcils concernant la présence de deux trois titres, avait plutôt de quoi convaincre... Hé bien non. Rien de tout cela n'aura suffi à faire de ce A Bercy l'élément discographique hyper précieux qu'il aurait pu être. Bien sûr il ne s'agit que d'un avis personnel, mais si l'on reste objectif, il est difficile de ne pas reconnaître les manques, voire les défauts de ce live que l'on ne pourra s'empêcher de comparer avec In Core, ou bien le Zénith de la tournée Noi... ou même encore le live de la tournée Alma sorti dix ans plus tard, et qui se révèle être le meilleur disque live du groupe au niveau technique, alors que Bercy bénéficiait de l'Equipe, avec un grand "e"... Tiens d'ailleurs, étant donné que la vidéo - y compris sous forme DVD - n'offre que peu de rajouts quant à la set-list (tout juste "Diu Vi Salvi Regina", "Perdunateci o Mà" et un bout de "Rivecu" dans le "medley Alain"), on l'appréciera pour le décor et les musiciens qui, s'ils restent plutôt discrets en tant qu'acteurs(mis à part Stéphane Vera qui semble bien heureux d'être là) font plaisir à voir en train de jouer...

...Mais pas pour le son. Non, ça et beaucoup de fans le reconnaissent eux-mêmes, le son de ce live, aussi bien CD que DVD est vraiment bâclé, j'ai un collègue qui dit même "mutilé". En tout cas il ne rend vraiment pas justice à la musique du groupe, surtout pour un événement pareil. On dirait un bootleg trop légèrement amélioré... On peine à croire que c'est Yves Jaget, un accompagnateur de longue date des mouflons (depuis 1988 en fait) et pour le moins réputé dans le milieu, qui s'en est occupé. C'est vraiment dommage et cela déssert de beaucoup le live...

...Qui n'est lui-même en soi pas un must-have. Pour plusieurs raisons. Déjà bon même si il y a la sincérité habituelle du groupe et beaucoup de choses qui font plaisir à entendre à commencer par le texte lu par Jean-François au début du concert ("Ne Fermez Pas la Porte", que l'on écoute encore plus religieusement que le "A Nostra Storia" du live précédent), on a un peu l'impression que certaines chansons sont "vite expédiées", notamment "Oghje Si Tù" et "Amareni", cette dernière peinant décidément à trouver en live sa forme parfaite, ou à propos de laquelle on ne trouverait rien à redire. Ceci dit c'est toujours un plaisir de l'entendre... L'autre gros souci de ce Bercy 96, c'est bien entendu le "medley Alain", à savoir l'enchaînement "A Morte di Filicone" / "U Pastore di Ghisoni" qui n'est pas désagréable en soi, mais dont on peine à trouver le sens ici, ou une quelconque saveur (déjà en studio...) De même pour le pourtant très beau "Senti u Niolu". Quitte à exhumer une chanson du magnifique Quorum, pourquoi celle-là ?

Bon après tout cela, il faut vraiment vouloir chercher la petite bête car nonobstant le tout, ce concert reste sympathique et bien fait. Les chansons de Curagiu sont interprétées avec beaucoup de coeur, à tel point qu'on ne voit plus la fin de certaines comme "Un ti ne Scurda" (rendue encore plus chaleureuse par Régis Gizavo) ou encore "Vò lu Mondu", pour laquelle Lluis Llach et Dan Ghabirian ont (re)fait le déplacement. On pourra certes regretter un brin que tout ne soit pas authentique à commencer par les overdubs de percussions et de voix (les choeurs de "Rispondimi Iè"), mais bon ce n'est que le début, il faudra s'y faire et après tout ce n'est pas bien dérangeant. On apprécie pleinement ces perles que sont "Curagiu" - avec les interventions de Régis dès le début de la chanson cette fois -, "Quandu" et son solo de vielle à roue complètement fou (!), et le triptyque de fin "Rispondimi Iè" / "Dumandu" / "A Voce Rivolta" qui restera le meilleur de l'ensemble. "Terra" ne fait donc pas partie du live, c'est une version bonus réenregistrée avec de nouvelles parties de synthés et la voix de... Florent Pagny ! Agréable sans être indispensable.

Heureusement que ces quelques bons points réhaussent, et de beaucoup malgré le son, l'intérêt de ce live qui malheureusement ne fera pas date alors que, et ça c'est tant mieux, la notoriété du groupe ira encore de plus en plus croissant.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


Phil COLLINS
Finally... The First Farewell Tour (2004)
Un dvd sur lequel il y a beaucoup à dire




Paula COLE
Harbinger (1994)
Clair-obscur


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Jean-françois Bernardini (chant)
- Alain Bernardini (chant)
- Jean-bernard Rongiconi (guitares, cetera)
- Eric Ferrari (basse)
- Stéphane Vera (batterie)
- Alain Bonnin (claviers)
- Olivier Massoni (claviers)
- Régis Gizavo (accordéon, chant)
- Gilles Chabenat (vielle à roue)
- Loïc Taillebrest (cornemuse)
- Marc Pollier (cornemuse)
- Jean-charles Adami (chant)
- Franck Ventura (chant)
- Stéphane Mangiantini (chant)
- Martin Vadella (chant)
- Véronique Sanson Et Hervé Le Duc (invités)
- Lluis Llach Et Dan Gharibian (invités)
- Jean-paul Poletti (invité)
- Les Nouvelles Polyphonies Corses (invités)
- A Filetta (invités)
- Petru Guelfucci Et Ses Musiciens (invités)
- Les Enfants De L'ikastola De Biarritz Av (invités)
- Les Enfants Du Collège De Plesidy Avec D (invités)
- Les Enfants De La Bressola De Prada Avec (invités)
- Les Enfants De La Fare Les Oliviers Avec (invités)
- Hervé Bouffartigues (claviers)
- Florent Pagny (chant)


1. Ne Fermez Pas La Porte
2. Oghje Si Tu
3. Curagiu
4. Un Mi Ne Di Più
5. Lode Di U Sepolcru
6. Dì
7. Quandu
8. Un Ti Ne Scurdà
9. Imagini
10. Amareni
11. A Morte Di Filicone
12. U Pastore Di Ghisoni
13. Senti U Niolu
14. Vò Lu Mondu
15. Rispondimi Iè
16. Dumanda
17. A Voce Rivolta
18. Terra



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod