Recherche avancée       Liste groupes



      
SPACE ROCK-FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Pink Floyd, Coast, Children In Paradise, Steeleye Span, Iona, Karnataka, Mermaid Kiss, The Reasoning , Panic Room

MOSTLY AUTUMN - Heart Full Of Sky (2006)
Par MARCO STIVELL le 11 Mai 2011          Consultée 1421 fois

Ce disque n'est pas à proprement parler un double album, mais il existe bien une version avec deux CDs, dont un d'inédits, bien que l'un d'entre eux ait été intégré à la "normale". C'est la double que je possède, et c'est donc d'elle dont je parlerai. Un CD bonus contenant sept inédits, ce n'est tout de même pas négligeable, d'autant plus que ces titres s'intègrent très bien à l'ensemble.

Heart Full of Sky ferait presque, à l'instar d'autres doubles disques et à l'inverse des autres productions de MOSTLY AUTUMN, office de concept-album. C'est une suite de chansons qui se tient comme celle d'un album "normal", mais le groupe est plus inspiré que jamais par la thématique des couleurs. Jugez plutôt : "Fading Colours", "Blue Light", "Silver Glass", "Yellow Time", "Bright Green", "Softer Than Brown"... sans parler de l'idée de la lumière ("Find the Sun"), de l'ombre ("Ghost"), ainsi que le fait que "Further From Home" (le fameux inédit intégré à la version simple) reprend, telle une boucle qui se termine, les idées de "Fading Colours". Et toujours concernant la musique, le groupe "spatialise" celles qu'il avait employées sur son précédent album.

Qu'entends-je par-là ? Depuis ses débuts en 1998 avec For All we Shared... jusqu'à Passengers en 2003, le groupe ne forçait pas encore trop sur le côté "gras" de sa musique, ou hard-rock si vous préférez. C'est plutôt le cas sur Storms Over Still Water (2005), l'album qui précède Heart Full of Sky, et ça n'a pas plu à tout le monde. Le claviériste Iain Jennings a, selon les dires, claqué la porte pour cette raison-là. C'est donc un aspect qui perdure dans une certaine mesure sur ce nouveau disque. Non pas qu'il y ait forcément de décollage "bourrin" (tout est relatif, on parle de MOSTLY AUTUMN) à part sur le premier et le dernier morceau du CD 1 notamment. Il y a principalement les guitares distordues qui viennent mordre parfois y compris sur les passages aériens, cf. la fin de "Fading Colours". En revanche, si l'impression que l'on pouvait avoir de Storms Over Still Water (pour certaines chansons du moins) était celle d'un travail "hâché", Heart Full of Sky procure une sensation d'aboutissement plus net, de plus grande profondeur aussi. Le long "Dreaming" en est peut-être la meilleure preuve.

Bon, il est évident que l'on s'y perd facilement au premier abord, surtout dans les chansons du premier CD tellement elles sont denses, mais c'est ce qui fait une grande partie du charme de ce Heart Full of Sky, autant pour un morceau doux comme "Find the Sun" avec ce violon si présent pour la première fois depuis The Spirit of Autumn Past (1999), que pour les explosifs "Dreaming" et "Walk With a Storm" où violon, cornemuse et choeurs magnifiques sont au rendez-vous. Bryan Josh se pose en multi-instrumentiste de choix, bien que l'utilisation éventuelle de batteries programmées sur le néanmoins enthousiasmant "Bright Green" puisse laisser un goût bizarre pour une telle musique. Mais il y a aussi ce "petit nouveau", Chris Johnson... Je ne sais pas où ils l'ont trouvé (il a participé au live précédent), mais le gars a un sacré potentiel : un organe vocal particulier (écoutez ses prestations sur "Science and Machinery" et "Silver Glass", on dirait un Christophe Willem du space-rock anglais) et des compositions - deux ou trois pour tout l'album - inspirées, parmi lesquelles en premier lieu "Gaze", la plus belle chanson de tout Heart Full of Sky, la délicatesse même, un sentiment de fraîcheur hivernale avec la buée sur les vitres, bref une vraie perle.

Et le versant folk celte dans tout ça ? Il s'est certes un peu perdu depuis l'album précédent, si tant est que l'on parle du côté "flûtes-violon-cornemuse en avant". Ici encore il y a peu de flûte, c'est vrai (c'est d'ailleurs le dernier album avec Angela Gordon), mais des petits détails comme la flûte basse irlandaise de "Further From Home", ou le violon et la cornemuse du décollage de "Walk With a Storm" entre autres, entretiennent la santé du groupe sur ce plan-là. Sans parler du réjouissant "Yellow Time" - miss Heather Findlay à la 12 cordes s'il vous plait -, des mélodies du tubesque (et clin d'oeil à Pink Floyd) "Pocket Watch" ainsi que des superbes ballades "Half a World" et "Open Road"...

Et on ne peut décemment pas parler de Heart Full of Sky sans mentionner la présence de plus en plus forte d'une personne de choix au sein de la musique de MOSTLY AUTUMN. Comme indiqué dans les crédits, Anne-Marie Helder figure activement parmi les choeurs de l'album (pour des harmonies, mais aussi pour des "ouuuh" et "aaah" floydiens). Le souci c'est que comme il y a Heather et de temps en temps Olivia "Livvy" Sparnenn - elle aussi un élément de choix -, il est difficile de la distinguer. Cependant il me semble reconnaître sa voix en tant que lead sur le très beau morceau "Blue Light", un des plus féminins de l'album, et ce registre lui sied à merveille. Une collaboration qui, on l'espère, tiendra ses promesses.

Au final un double album plutôt égal sur la longueur, bien que le côté gras soit un peu lourd à digérer lors des premières écoutes et ce malgré une bonne connaissance l'album précédent. Le retour des morceaux folk aide cependant beaucoup à mieux faire passer la pilule, ainsi que les quelques curiosités ("Science And Machinery", "Gaze"...).

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en ROCK par MARCO STIVELL :


BLUEHORSES
Skyclad (2004)
Rock celtique toujours aussi puissant !




Peter GABRIEL
Plays Live (1983)
Retouché certes, mais superbe


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Bryan Josh (chant, guitares lead, programmation batterie, pian)
- Heather Findlay (chant, percussions, choeurs, guitare acoustique 12)
- Chris Johnson (chant, choeurs, piano, claviers, guitares, program)
- Angela Gordon (choeurs, piano, flûte, clarinette, flûtes à bec)
- Liam Davison (guitares slide)
- Andy Smith (basse)
- Andrew Jennings (batterie)
- Olivia Sparnenn (choeurs)
- + Anne-marie Helder (choeurs)
- Troy Donockley (cornemuse et flûte basse irlandaises)
- Peter Knight (violon, choeurs)
- David 'munch' Moore (orgue hammond)
- Roger Newport (choeurs)
- Mark 'mckinty' Gordon (choeurs)


1. Fading Colours
2. Half A World
3. Pocket Watch
4. Blue Light
5. Walk With A Storm
6. Find The Sun
7. Ghost
8. Broken
9. Silver Glass
10. Dreaming

1. Science And Machinery
2. Open Road
3. Gaze
4. Yellow Time
5. Broken Soldier
6. Further From Home
7. Bright Green
8. Softer Than Brown



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod