Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK FM  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : King Crimson, Black Star Riders, Saxon, Paul Weller , Dare, Uriah Heep, Emerson, Lake & Palmer, Yes, Steven Wilson
- Style + Membre : Gtr, Asia Featuring John Payne, Uk
 

 Site Officiel (600)
 Asia Featuring John Payne (352)

ASIA - Then & Now (1990)
Par RED ONE le 3 Juin 2011          Consultée 2070 fois

Il est parfois très utile d'analyser la pochette d'un album lorsqu'on veut en savoir un peu plus sur son contenu. En ce qui me concerne, je suis assez fan des pochettes d'ASIA. Leurs designs épiques et futuristes sont souvent très adaptés au contenu de ces albums d'AOR/rock FM aériens et émouvants que nous pond le groupe britannique depuis le début des années 1980. Et lorsqu'un beau jour, en faisant l'inventaire des albums du supergroupe le plus injustement déconsidéré de l'histoire du rock, je tombe sur ce Then & Now datant de 1990, immédiatement je regarde à quoi ressemble la pochette.

Chaque pochette d'ASIA représente logiquement une créature fantastique, différente à chaque album. Premier constat étrange : sur cette pochette sont visibles non pas une mais quatre créatures. Trois de ces créatures ne nous sont pas étrangères : le dragon marin du premier Asia éponyme (1982), l'oiseau du second album Alpha (1983), et la femme-robot présente sur Astra (1985). Au milieu de ces trois créatures déjà connues, une nouvelle créature, plus grande et élancée, un cheval ailé sortant d'un labyrinthe. Le titre de ce disque est également étrange : Then & Now. Voilà qui est curieux, d'habitude les titres d'ASIA commencent par A et finissent par A. Mystère mystère ...

En réalité, l'explication est simple : Then & Now est un disque hybride. Un mélange de best of et d'album studio. La référence aux trois premiers LP du combo sur la pochette est donc un signe évident : vous allez entendre du réchauffé sur ce disque. Mais aussi du nouveau. Quelle est donc la principale motivation de ce disque assez ambigu dans la discographie du groupe (best of ? véritable album studio ?), sorti plus de 5 ans après le mitigé Astra ? La principale motivation d'ASIA, en 1990, c'est tout bonnement de relancer sa carrière. Le refus de la maison de disques de promouvoir efficacement Astra avait accéléré la chute de popularité du groupe, la plupart de ses membres se tournant alors vers d'autres horizons. Carl Palmer tente bien sans réel succès en 1987 de reformer un nouveau line-up d'ELP sans Greg Lake (ce qui donnera le groupe 3). La même année, John Wetton et Geoff Downes tentent de remettre sur pied ASIA en débauchant Scott Gorham (ex-THIN LIZZY) et le batteur Michael Sturgis. Aucun producteur n'acceptant de prendre le risque de les soutenir, ASIA continue de vivoter pendant trois ans, le poste de guitariste changeant très fréquemment (sont ainsi passés par là les méconnus Alan Darby et Holgar Larish). En 1989, Carl Palmer revient cependant dans le groupe, mais là encore c'est Geoff Downes qui prend temporairement la porte. ASIA semble s'acharner à survivre en cette fin de décennie 80, et de nouveaux enregistrements voient le jour durant ces temps troublés, avec des musiciens tous plus différents les uns que les autres suivant les chansons. Même l'inénarrable Steve Lukather (TOTO) est de la partie le temps de quelques sessions.

En 1990, le nouvel album "studio" d'ASIA est donc un mélange hasardeux entre de vieux titres et quatres nouvelles chansons flambantes neuves : "Days Like These", "Prayin' 4 A Miracle", "Am I In Love ?" et "Summer (Can't Last Too Long)" Ces chansons sont, je dois l'avouer, de sympathiques titres de rock FM assez classiques et qui ont très bien marché en radio à leur sortie. Malheureusement, cette stratégie n'a pas été vraiment payante pour le groupe. Si ces titres sont de qualité et globalement dans la continuité de ce que proposait le groupe 8 ans plus tôt (j'apprécie tout particulièrement "Prayin' 4 A Miracle", très émouvante), en revanche, un tel disque peine un peu à convaincre sur la durée... Quand on est fan d'ASIA et qu'on connait par coeur tous les hits classiques du groupe, on en a un peu marre de se coltiner les sempiternels "Heat Of The Moment", "Only Time Will Tell" et autres "Don't Cry" qu'on peut avoir tout le loisir de se procurer en achetant Asia et Alpha ...

Faire un album neuf avec une tripotée de tubes déjà entendus et quelques inédits anecdotiques n'est pas un choix artistique forcément respectable, et on sent la pression de la maison de disques derrière tout ça. Si je chronique ce disque en tant qu'album studio, c'est qu'il a bel et bien été pensé comme tel, et représente une époque particulière dans la discographie du groupe. Il aurait peut être mieux valu que le groupe sorte un EP avec ces 4 nouveaux titres, plutôt que de se compromettre à sortir un best of qui n'était pas vraiment nécessaire, surtout après seulement trois albums studios. En définitive, Then & Now est un disque qui n'a d'intérêt que si vous vous intéressez uniquement à l'histoire du groupe et que vous désirez savoir ce qu'aurait donné un nouvel album studio avec John Wetton en 1990. Le reste, vous pouvez l'acquérir autrement, ce ne sont pas les compilations qui manquent concernant ASIA.

À la suite de la sortie de cet "album", ASIA embauche un nouveau guitariste permanent en la personne de Pat Thrall (ex-complice de Glenn Hughes) et part en tournée. Si musicalement ce line-up d'ASIA envoyait sévère (notamment grâce au son heavy metal de Pat Thrall), en revanche commercialement, c'est un échec et les tournées sont vite interrompues. John Wetton commence de plus en plus à en avoir marre de brasser du vent et quitte le groupe en 1991, après une tournée en Amérique du Sud. Geoff Downes va alors décider de continuer l'aventure et engage un nouveau frontman en la personne du méconnu John Payne. Une longue période de traversée du désert s'ouvre alors pour ASIA ...

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par RED ONE :


ASIA
Archiva (1996)
Un double album d'inédits que l'on attendait pas !




ASIA
Extended Versions (2007)
L'album du schisme, version US


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- John Wetton (basse, chant)
- Geoff Downes (claviers)
- Steve Howe (guitare)
- Carl Palmer (batterie)
- Mandy Meyer (guitare)
- Steve Lukather (guitare)
- Ron Komie (guitare)
- Scott Gorham (guitare)
- Michael Sturgis (batterie)


1. Only Time Will Tell
2. Heat Of The Moment
3. Wildest Dreams
4. Don't Cry
5. The Smile Has Left Your Eyes
6. Days Like These
7. Prayin' 4 A Miracle
8. Am I In Love?
9. Summer (can't Last Too Long)
10. Voice Of America



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod