Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK FM  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : King Crimson, Black Star Riders, Saxon, Paul Weller , Dare, Uriah Heep, Emerson, Lake & Palmer, Yes, Steven Wilson
- Style + Membre : Gtr, Asia Featuring John Payne, Uk
 

 Site Officiel (699)
 Asia Featuring John Payne (405)

ASIA - Gravitas (2014)
Par RED ONE le 26 Avril 2014          Consultée 2145 fois

En 2012, alors qu'ASIA célèbre ses 30 ans d'existence avec la sortie du très bon album XXX, Steve Howe annonce son intention de quitter le groupe afin de se consacrer plus activement à sa carrière solo ainsi qu'à sa participation à YES, son groupe d'origine.
Le départ de Steve Howe signe donc la fin de la reformation du line-up original d'ASIA. Une reformation qui aura quand même duré 6 ans (de 2006 à 2012), soit un temps bien plus long que sa première période d'existence (1982-1984), et qui nous aura gratifié de 3 albums studios entièrement inédits (certes pas tous réussis) et d'un nombre assez conséquent de live (un peu trop d'ailleurs). ASIA n'a donc pas à rougir du travail accompli, et peut tourner cette nouvelle page de son histoire avec assurance.
Alors que John Wetton aurait bien aimé recruter Steve Lukather (TOTO), Carl Palmer préfère plutôt se tourner vers Paul Gilbert (MR. BIG) pour remplacer Steve Howe. Gilbert refuse gentiment l'offre mais suggère au groupe d'autres choix de guitaristes possibles, et bien vite Downes, Wetton et Palmer annoncent le recrutement d'un jeune inconnu, Sam Coulson, virtuose de 22 ans découvert sur YouTube...
Un nouveau chapitre de la saga ASIA peut donc enfin commencer.

Ce premier album d'ASIA de l'ère "post-reformation", c'est cependant d'abord et avant tout un single, "Valkyrie", chanson dont le titre devait être à l'origine celui de l'album, avant que le groupe ne lui préfère "Gravitas"...
Le single "Valkyrie" donc, soit un bon titre de rock FM, qui se laisse écouter tranquillement, et dont les arrangements de violoncelle sont plutôt surprenants. La guitare de Sam Coulson est cependant étonnamment discrète, aucun solo ne vient égayer l'ensemble, et au final le titre se révèle assez mou du genou, même s'il demeure encore une fois bon dans l'ensemble. Certains seront conquis, mais d'autres pourront trouver cela un peu faiblard pour commencer les hostilités.
Cependant le véritable problème de ce titre, en réalité, lorsque vous êtes francophone, c'est que plus vous écoutez ce titre, plus vous vous rendez compte que quelque chose ne tourne pas rond... Et soudain, vous comprenez  : oui vous ne rêvez pas, vous avez bien l'impression d'entendre John Wetton chanter "Vaaaaaache quiiiii riiiiiit" lors du refrain...
Voilà, ça y est, je vous ai fait remarquer cela, désormais c'est foutu, vous n'écouterez plus jamais cette chanson de la même manière... Bien fait pour vous, niark niark !

Mais peu importe ces considérations fromagères, cet album ne se limite pas à un seul titre !
Avant même la sortie de Gravitas, la grosse inconnue était de savoir si le jeune Sam Coulson, prodige de la 6 cordes qui n'était même pas né au moment de la sortie du premier album d'ASIA en 1982, allait réussir à succéder dignement au grand maître Steve Howe.
Eh bien, il faut avouer que le bougre s'en sort plutôt bien. Sam Coulson étant adepte d'un son beaucoup plus moderne, ASIA y gagne donc légèrement en puissance et en lourdeur heavy. Toutefois cela reste quand même assez gentillet, la présence de Coulson sur certains titres est d'ailleurs vraiment très anecdotique, et n'allez surtout pas croire qu'ASIA irait s'aventurer des côtés du heavy metal (comme ça a pu être brièvement le cas en 1992)... Mais les moments franchement hard FM de certains titres ("Heaven Help Me Now", "Gravitas") témoignent toutefois d'un évident désir d'évolution du combo britannique.
L'album est globalement fidèle au style ASIA, à savoir l'alternance entre des moments pop rafraîchissants ("Russian Dolls"), des ballades romantiques ("The Closer I Get To You") et des titres mélodiques puissants à mi-chemin entre le rock FM et le prog. Le titre le plus progressif de l'album est d'ailleurs incontestablement "Heaven Help Me Now", véritable pépite symphonique aux forts accents épiques.
Un parallèle historique pourrait être envisageable entre Gravitas et l'album Astra de 1985, sur lequel brillait le jeune Mandy Meyer dans des conditions de mouvements de troupes relativement similaires (remplacement de Steve Howe et évolution du son). Mais Astra demeurait un album très ancré dans les années 1980, et la mutation d'ASIA vers un son plus tranchant était une conséquence de la mode d'alors. Aujourd'hui, nous n'en sommes plus là, et si Sam Coulson apporte un nouveau semblant de puissance au son des Britanniques, Gravitas demeure quand même un album d'ASIA de facture très classique et sans véritable originalité par rapport à ses prédécesseurs.

Bien évidemment, Gravitas est un bon album, ne soyons pas malhonnête. Les compositions sont élégantes, pleines d'arrangements très classieux, dans la lignée de tout ce que Geoff Downes nous compose depuis les années 1980 (période John Payne incluse), avec ce qu'il faut d'émotion et de poésie pour en faire un disque réussi. Par ailleurs, les performances vocales de John Wetton sont ici remarquables, même si on sent que notre ami bassiste commence un peu à se faire vieux...
Du reste, il manque ce petit grain de folie qui faisait le sel de XXX en 2012, bien que des chansons comme "Russian Dolls" ou "Nyctophobia" en soient encore dépositaires.
Gravitas relève donc plus de l'album de transition correct que du réel nouveau départ en grandes pompes pour ASIA. Mais bon c'est déjà pas mal, non ?

Note réelle : 3,5/5

Titres favoris : "Heaven Help Me Now", "Nyctophobia", "Till We Meet Again", "I Would Die For You"

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par RED ONE :


ASIA FEATURING JOHN PAYNE
Seasons Will Change (2012)
Le spin-off américain d'Asia prend enfin vie !




ASIA
Extended Versions (2007)
L'album du schisme, version US


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- John Wetton (chant, basse)
- Geoff Downes (claviers, choeurs)
- Sam Coulson (guitare, choeurs)
- Carl Palmer (batterie)


1. Valkyrie
2. Gravitas
3. The Closer I Get To You
4. Nyctophobia
5. Russian Dolls
6. Heaven Help Me Now
7. I Would Die For You
8. Joe Di Maggio's Glove
9. Till We Meet Again



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod