Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Van Der Graaf Generator
- Membre : Tri Yann, Michel Berger , René Werneer

MAGMA - K.a. (kohntarkosz Anteria) (2004)
Par TARTE le 6 Janvier 2012          Consultée 2687 fois

Autant le dire de suite : avec K.A., je ne pourrais être totalement objectif. Non que la subjectivité soit un réel problème ni même m’effraie, mais je me sens tellement bercé, emporté, enrichi à chaque écoute de ce disque qu’il doit forcément y avoir anguille sous roche…

Bon alors K.A., Köhntarkösz Anteria, qu’est-ce réellement… ? J’avoue ne pas encore avoir percé son secret. Mais j’en suis convaincu (ou peut-être persuadé) : il cache quelque chose. Quelque chose de grand, d’extrêmement délicat et d’infiniment puissant, je le sais.

Rien ne prévoyait un tel retour aux sources, après avoir sorti Attahk, Magma s’est plongé dans un sommeil de 20 années. D’un point de vue extérieur et indifférent, la fumisterie ou la simple flemme pouvait justifier une telle absence. Mais tout est intrinsèquement calculé. K.A. est le premier volet de la trilogie Köhntarkösz ; composé en 1972 avant d’être mit en gestation, puis ressortit en 2004 pour être enfin enregistré.

K.A. est une véritable perle. Composé de trois vastes mouvements, il balaye tour à tour toutes les audaces que Magma convoitait, et convoite encore. C’est une alchimie incroyable dont l’inertie met à l’épreuve l’oreille musicale de son sujet. Je ne parle pas seulement de son lyrisme stupéfiant ou de ses ‘facilités’ harmoniques ; je parle d’autre chose, d’un sentiment sans doute trop enfouit pour être atteint avec des mots.

L’œuvre réunit le rituel de Köhntarkösz et l’énergie de Mëkanïk Destruktïw Kommandöh. Sa vélocité va en larguer plus d’un, il n’y a presque aucun temps mort ; par ailleurs, le jeu sur les changements de cadence est hallucinant et complète la musique d’une fluidité évidente. Les enchaînements des lignes mélodiques sont également dosés avec maestria, et quand le thème devient répétitif, c’est pour mieux exposer son potentiel hypnotique, et ça fonctionne au-delà de toute expression.

Le son est à la mesure de l’album : percutant et envoûtant, la batterie de Christian ne m’a jamais autant impressionné, et Dieu sait que je suis resté médusé plus d’une fois à son écoute. Il apporte autre chose à son jeu, des nuances que mes 5 années de batterie et moi-même ne peuvent expliquer. Décidément, je parle beaucoup dans le vide…

Köhntarkösz Anteria est probablement l’album de Magma que je chéris le plus, si je ne devais lui reprocher qu’une chose, ce serait l’insolubilité de son mystère. Les Musiciens du Bord du Monde jouent pour une vie, spirituelle et ésotérique, et pourquoi pas éternelle ?

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par TARTE :


VAN DER GRAAF GENERATOR
Godbluff (1975)
Coup de maître?




YES
Symphonic Live (2001)
La symbiose opère


Marquez et partagez





 
   TARTE

 
  N/A



- Christian Vander (batterie, chant, percussions)
- Stella Vander (chant, percussions)
- Isabelle Feuillebois (chant)
- Himiko Paganotti (chant)
- Antoine Paganotti (chant)
- James Mac Gaw (guitare)
- Emmanuel Borghi (piano, fender rhodes)
- Frédéric D’oelsnitz (fender rhodes)
- Philippe Bussonnet (basse)


1. K.a I
2. K.a Ii
3. K.a Iii



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod