Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  LIVE

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Mostly Autumn, Eloy, The United States Of America , Deconstruction
- Membre : David Gilmour , Roger Waters , Syd Barrett , Rick Wright

PINK FLOYD - Pulse (1995)
Par TARTE le 14 Juin 2010          Consultée 12727 fois

Quand on attaque une chronique sur le groupe le plus consulté du site, je peux vous garantir que la pression est à la limite du palpable (ou n’est-ce guère que mes tendances maniaques de perfectionniste perpétuellement inaccompli…), je me dois donc d’écrire une chronique complète et efficace qui fasse honneur à celles de mes collègues. Ouais, pas facile.

En plus de cette intro quelconque uniquement destinée à me donner un point de départ, je me plais à considérer P.U.L.S.E. comme le point final de l’histoire hallucinante d’un groupe définitivement remarquable qui a eu autant d’effets sur la musique qu’un prisme sur un rayon de lumière polychromatique (oui je sais… c’était facile), en bref, PINK FLOYD fut le géniteur de multiples courants musicaux qui ont chacun emprunté une voie différente, et ont influencé des centaines de groupes (si ce n'est plus).

Depuis « A Momentery Lapse Of Reason », David GILMOUR a insufflé à la musique de PINK FLOYD une dimension bien personnelle, plus paisible, plus volatile et davantage accentuée sur la mélodie. Ainsi le son diffus du concert valorise considérablement des titres comme « Learning To Fly », « Keep Talking » ou « Coming Back To Life ». En revanche, le percutant d’« Astronomy Domine », d’« Another Brick In The Wall (part 2) » ou de « Run Like Hell » devient presque anecdotique… On ne peut pas tout avoir.

David GILMOUR a poli tous ses solos, et a fourni un excellent travail sur le son pour les mettre en valeur. On retiendra « Sorrow », « High Hopes », le traditionnel supplément d'« Another Brick In The Wall (part 2) » joué par Tim RENWICK, et bien entendu une version rallongée de « Comfortably Numb » carrément transcendante.

Nous pourrons de plus apprécier l’intégralité de The Dark Side Of The Moon qui garde son teint éblouissant malgré une version de « The Great Gig In The Sky », (toujours) pas à la hauteur de la performance originale de Clare TORRY, dont les échos hantent encore cet ouragan nocturne. « Money » est bien évidemment le titre le plus valorisé, agrémenté d’une multitude de nuances qui relève d’un cran les soli de GILMOUR.

L’album Wish You Where Here possède également sa place dans la liste des titres. L’introduction sur « Shine On You Crazy Diamond » et gentiment envoûtante de par sa sonorité fugace et ses envolées lyriques, quant à « Wish You Where Here », dont la délicieuse acoustique est secondée par la dimension phénoménale d’une guitare 12 cordes, il est interprété dans toute sa modestie et sa noblesse, sans ajouts superflus ; c’est ce qui fait tout son charme.

Traditionnellement, chaque membre se voit accompagné par des musiciens supplémentaires, contribuant au surréalisme de la musique. Rick WRIGHT est suivit par John CARIN qui, entre autre, offre une excellente performance vocale sur « Hey You », Nick MASON par Gary WALLIS, et David GILMOUR par Tim RENWICK, et on notera également la présence de Dick PARRY, le saxophoniste qui accompagne le groupe depuis The Dark Side Of The Moon , Guy PRATT à la basse et des chœurs composés de Sam BROWN, Claudia FONTAINE et Durga McBROOM.

PINK FLOYD a choisi de faire court sur les excès psychotiques de l’époque de The Wall et propose un live peut-être plus mature, et dans lequel on pourra percevoir une volonté de réconciliation avec le public. La dernière brique est à présent placée, rideau.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par TARTE :


TRANSATLANTIC
The Whirlwind (2009)
Spécial boîte à demandes !




VAN DER GRAAF GENERATOR
Still Life (1976)
Pas de prisonniers


Marquez et partagez





 
   TARTE

 
  N/A



- David Gilmour (chant, guitares)
- Nick Mason (percussions, batterie)
- Richard Wright (claviers, orgue, chant)
- Tim Renwick (guitares, chant)
- Dick Parry (saxophone)
- John Carin (claviers, chant)
- Guy Pratt (basse, chant)
- Gary Wallis (percussions)
- Sam Brown (chœurs)
- Claudia Fontaine (chœurs)
- Durga Mcbroom (chœurs)


1. Shine On You Crazy Diamond
2. Astronomy Domine
3. What Do You Want From Me
4. Learning To Fly
5. Keep Talking
6. Coming Back To Life
7. Hey You
8. A Great Day For Freedom
9. Sorrow
10. High Hopes
11. Another Brick In The Wall (part Two)

1. Speak To Me
2. Breathe
3. On The Run
4. Time
5. The Great Gig In The Sky
6. Money
7. Us And Them
8. Any Colour You Like
9. Brain Damage
10. Eclipse
11. Wish You Were Here
12. Comfortably Numb
13. Run Like Hell



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod