Recherche avancée       Liste groupes



      
A.O.R  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Last Autumn's Dream, Journey, Stan Bush
- Membre : Thin Lizzy, Asia

DARE - Out Of The Silence (1988)
Par GEGERS le 29 Janvier 2012          Consultée 1502 fois

Dare : Ose ! C'est en substance ce que conseille l'inénarrable Lemmy Killmister à Darren Wharton, alors claviériste de Thin Lizzy, lorsque ce dernier lui confie ses envies d'escapade solo au début des années 80. Après quelques années passées au sein du groupe anglais et après le tragique décès de Phil Lynnott, ainsi fut dit, ainsi fut fait, et ainsi fut nommé ce groupe qui permet alors à Wharton de mettre en avant ses talents de compositeur, sous-utilisés au sein de Thin Lizzy.

« Né du silence », rien n'est plus vrai que cette phrase qui sert de titre au premier album du groupe. Car qui pouvait ainsi se douter que derrière le timide claviériste à la belle gueule se cache alors un compositeur d'exception doublé d'un chanteur à la voix incroyable ? Une voix peu puissante, et parfois cachée derrière un mixage ne la mettant pas toujours en valeur, mais dotée d'une aura envoûtante et dégageant une sensibilité à fleur de peau, et qui deviendra l'un des principaux moteurs du succès (timide mais bien réel) de DARE durant la fin des années 80.

Des musiciens au service de la Mélodie, voici quel est le leitmotiv du groupe anglais sur son premier album. L'équipe est solide, et voit notamment le trop discret Vinny Burns (Ten, Bob Catley) tâter de la six-cordes, tandis que le claviériste Brian Cox (devenu depuis une sommité de la physique en Grande-Bretagne) s'en donne à cœur joie. Il faut dire que le clavier, assuré par ce dernier ainsi que par Wharton, est au coeur de cet album d'AOR qui évite néanmoins le piège de devenir sirupeux ou « gnan-gnan ». La guitare parvient à rivaliser avec l'instrument à touches, et le mariage des deux donne une recette mêlant énergie rock brute et ambiances sucrées. Cet album de 10 titres propose donc tour à tour des pièces tubesques et mordantes (« Into the fire », « Heartbreaker ») et des morceaux plus calmes et éthérées, distillant des émotions irrésistibles, loin de la mièvrerie de certains groupes de la même époque (qui a parlé de Bon Jovi ?)

Les envolées de claviers de la longue « Under the sun », la mélodie sautillante de « The raindance », ou encore le vibrant hommage rendu à Phil Lynnott (« King of spades »), participent à la réussite d'un album devenu depuis un incontournable de l'AOR, et ne souffrant quasiment d'aucun temps faible, à l'exception de la redondante « Runaway », seul morceau dispensable de l'album. Pour le reste, les amateurs du style ont de quoi frissonner et savourer, tant la recette fonctionne. Évitant soigneusement les clichés et la mièvrerie inhérentes au genre, DARE et son mentor s'imposent alors sur un groupe prometteur et capable de fédérer un large public. Ce même public qui lui tournera le dos, trois ans plus tard, après la sortie d'un Blood From Stone bien plus axé sur les guitares et l'énergie hard rock. Reste un premier opus de grande classe.

3,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


UFO
Phenomenon (1974)
L'effet papillon




UFO
Walk On Water (1995)
Premier des nombreux retours de Michael Schenker


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
   MARCO STIVELL

 
   (2 chroniques)



- Darren Wharton (chant, claviers)
- Vinnie Burns (guitare)
- Brian Cox (claviers)


1. Abandon
2. Into The Fire
3. Nothing Is Stronger Than Love
4. Runaway
5. Under The Sun
6. The Raindance
7. King Of Spades
8. Heartbreaker
9. Return The Heart
10. Don't Let Go



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod