Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Lady Gaga, Britney Spears , Michael Jackson , Prince
- Membre : Prong
 

 Site Officiel (296)

MADONNA - Like A Prayer (1989)
Par RED ONE le 6 Juillet 2012          Consultée 2492 fois

Le titre de ce quatrième album studio de MADONNA, publié à la fin de la décennie 1980, semble de prime abord faire écho au controversé Like A Virgin, son album provocateur de 1984. Après avoir parodié la virginité, Louise Ciccone se met maintenant à se moquer des croyants et donc par extension, encore et toujours de la religion. Sauf qu'en réalité, le rapport de MADONNA au christianisme est beaucoup plus ambigu qu'il n'y parait. Madonna a en effet été éduquée dans le catholicisme et conserve donc une certaine fascination pour l'univers religieux qui se ressent fortement dans son travail. Mais lorsque l'on regarde la pochette, qui en ce qui la concerne est une parodie ouverte et assumée du mythique Sticky Fingers des ROLLING STONES, on se dit qu'au final que la référence au sexe dans son rapport avec la religion est toujours la même, et que MADONNA cherche quand même avant toute chose à provoquer ouvertement les puritains du monde entier ...

L'album Like A Prayer est le dernier enregistré et publié par MADONNA dans les années 1980. S'il fut une réussite commerciale incontestable, il marque en revanche la fin d'une ère pour la Material Girl. Après un True Blue magistral qui consacra sa domination sur l'empire international de la pop mainstream, MADONNA rentre en studio en 1988 avec l'ambition de faire encore mieux. Mais la tâche est alors quasiment insurmontable serais-je tenté de dire, tant True Blue relevait du génie le plus inattendu qui soit. Cela dit, des albums parfaits qui se suivent comme des numéros, dans une discographie d'un artiste culte, on a déjà vu ça, donc pourquoi n'y arriverait-elle pas ? Manque de chance, malgré son succès commercial, ce quatrième album de la Madonne est loin d'être aussi parfait que son prédécesseur.

Les titres réussis et fort bien écrits sont pourtant là, tel que le titre éponyme, "Like A Prayer", qui est un véritable joyau pop aux arrangements progressifs époustouflants, mais qui n'est pas sans témoigner d'une certaine tristesse, une certaine nostalgie. Un titre tel que "Keep It Together", en revanche, ressemble davantage de ce que MADONNA faisait au tout début de sa carrière, et en celà il reste vraiment délicieux à l'écoute. "Till Death Do Us Part", pour sa part, avec ses rythmiques funky synthétiques saccadées et ses claviers frais et clinquants, se rapproche également de ce que faisait MADONNA sur True Blue et conserve un substrat de ce tourbillon de fraîcheur caractéristique du génie de Louise Ciccone dans le milieu des années 1980.

Chose véritablement nouvelle en revanche, cet album comporte deux ballades. Et pas des moindres, des ballades au piano avec grand orchestre symphonique aux sonorités hollywoodiennes, "Promise To Try" et "Oh Father". Ces chansons ne sont pas spécialement ratées, elles sont même plutôt réussies, en particulier "Oh Father" avec ses paroles introspectives (comme presque toujours chez Madonna) et ses choeurs épiques. L'ambiance y est vraiment chouette, mais ce qui me chiffonne c'est que ces deux ballades sont entrecoupées de morceaux plutôt moyens, "Cherish" et "Dear Jessie", qui ressemblent quand même franchement à du gros remplissage.

C'est tout le problème de ce disque, qui ne possède pas de vraie ligne directrice claire dans ce qu'il propose. Entre une collaboration bancale avec PRINCE sur l'étrange titre electro funk "Love Song" (ou Madonna parle en français à certains moments) et divers titres aux ambiances complètement différentes tels que "Spanish Eyes" ou encore l'ultra-célèbre "Express Yourself", on ne sait jamais vraiment si cet album n'est pas une compilation de B-sides agencées aléatoirement ou bien si la tracklist a véritablement été pensée. Cet album est en tout cas fortement teinté d'une certaine mélancolie, cela se ressent dans les ambiances et dans les textes. Mais tout ça reste quand même beaucoup trop hasardeux et manquant de consistance, les arrangements sont toujours aussi bons sur la plupart des morceaux mais ne font pas émerger de vrai relief clair qui donnerait toute sa profondeur à l'album. On a tendance à s'y perdre pas mal, au final ...

Like A Prayer fut cependant, je l'ai déjà dit plus haut, un succès commercial et critique incontestable pour MADONNA, et l'album dépassa de loin le succès obtenu par True Blue, sorti trois ans plus tôt. La tournée qui s'ensuivit marqua l'apogée de la carrière de MADONNA, avec des shows encore plus démentiels et des effets spéciaux de plus en plus impressionnants.

En définitive, Like A Prayer est un album fourre-tout sympathique et globalement bon, mais beaucoup trop déséquilibré à mon sens. S'il contient évidemment des morceaux qui sont devenus depuis des classiques du répertoire de MADONNA, il n'a pas cette perfection éclatante qu'avait True Blue quelques années plus tôt. À trop vouloir en faire en exploitant toutes les idées qui lui sont venues à l'esprit pendant l'enregistrement, MADONNA livre un album éclectique mais manquant sensiblement de rigueur.

Un bon classique de pop music, malgré tout ...

A lire aussi en POP par RED ONE :


MADONNA
Madonna (1983)
La révolution pop a commencé.

(+ 1 kro-express)



MADONNA
Give Me All Your Luvin' (2012)
Oui, nous aussi on t'aime Louise ...


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
   ARP2600

 
   (2 chroniques)



- Madonna (chant)
- Niki Haris (choeurs)
- Donna Delory (choeurs)
- Nadirah Ali (choeurs)
- Andraé Crouch (choeurs)
- Lynne Fiddmont (choeurs)
- Marilyn Martin (choeurs)
- Rosa Banks (choeurs)
- Marcos Loya (guitare, choeurs)
- Bruce Gairish (guitare)
- Chester Kamen (guitare)
- Dann Huff (guitare)
- David Williams (guitare)
- Randy Jackson (basse)
- Guy Pratt (basse)
- Julia Tesan (claviers, choeurs)
- Stephen Bray (claviers)
- Patrick Leonard (claviers)
- Jai Winding (claviers)
- Joe Porcaro (claviers)
- Jonathan Moffett (batterie)
- John Roninson (batterie)
- Jeff Porcaro (batterie, percussions)
- Luis Conte (percussions)
- Paulinho Da Costa (percussions)
- Sandra Crouch (percussions)
- Chuck Findley (arrangements)
- Bill Meyers (arrangements)
- Susie Katayama (direction d'orchestre)


1. Like A Prayer
2. Express Yourself
3. Love Song
4. Till Death Do Us Part
5. Promise To Try
6. Cherish
7. Dear Jessie
8. Oh Father
9. Keep It Together
10. Spanish Eyes
11. Act Of Contrition



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod