Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (7)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Lady Gaga, Britney Spears , Michael Jackson , Prince
- Membre : Prong
 

 Site Officiel (413)

MADONNA - Madame X (2019)
Par JEREM le 26 Août 2019          Consultée 1900 fois

Madonna, sans aucun doute l’artiste féminine la plus influente et puissante de ces presque quarante dernières années. Jusque là, chaque album est attendu comme un événement, mais plouf, depuis 2005 - voir 2008 en étant très sympa -, elle ne cesse de ternir son héritage musical à grand renfort de disques plus ou moins ratés. Est-ce que ce Madame X va réussir à changer la donne ? Pas si sûr. Sur le papier, ce nouvel opus donne envie. M nous parle d’un album concept, d’influences portugaises (où elle vit depuis plusieurs années), de textes engagés et surtout de l’implication du producteur Mirwais, l'homme derrière ses meilleures oeuvres du début des années 2000. Mais vite, on déchante, car ce Madame X est capable, il est vrai, de très bonnes idées mais aussi de bien pire.

Toutes nos bonnes intentions sont revues à la baisse dès le premier titre qui est aussi le premier single, "Medellin" avec le chanteur Colombien à la mode Maluma. Outre le fait que le titre ne soit pas terrible pour un retour, on a souvent l’impression que Madonna est une simple invitée sur son propre titre, Maluma prenant toute la place sur un style qui est le sien. Apparemment, notre Queen of Pop est tombée sous le charme des abdos saillants de Maluma car il est de retour sur un autre titre "Bitch i’m Loca". C’est fois, c’est sans appel, c’est mauvais, bruyant, produit avec les pieds. Totalement indigne d'une artiste comme MADONNA. On comprend vite le problème principal du disque, la voix trafiquée et mal mixée de notre chanteuse devient rapidement insupportable. Cela rend de nombreux titres très désagréables à l’écoute, même quand ceux-ci ont un grand potentiel. L’art de se saccager soi-même.

On retrouve quand même une artiste avec plus d’ambitions sur cet opus, notamment dès le deuxième titre "Dark Ballet" qui est loin d’être une grande réussite certes, mais au moins elle sort des sentiers battus et montre autre chose. On retrouve enfin la MADONNA que l’on connait - et que l’on aime - avec "God Control", vraie bombe disco qui bénéficie d’un clip lui aussi réussi et assez fort. Chanson sur le contrôle des armes aux Etats-Unis et sur les tueries de masse, ce titre a tout du tube. On retrouve plus loin une autre réussite avec "Killers who are Playing" qui bénéficie d’un très beau refrain. Et Mirwais nous offre un joli cadeau avec "I don’t search I find" qui semble tout droit sorti de l’un de ses classiques "American Life". Une bonne piste house même si elle aurait pu être encore meilleure. "Batuka" n'est pas mal non plus, assez ambitieuse et réussie.

Mais comme souvent avec Madonna ces dernières années, le meilleur côtoie aussi le pire. Et ça, on le retrouve avec l’horrible "Future", qui n’arrive même pas à être dansant, là encore à cause d’un traitement vocal simplement immonde. Le featuring avec Anita est également à ranger parmi les pires horreurs de sa discographie entière, rien de moins. Sans être de ce niveau, "Come Alive" est sans grand intérêt, juste bon à remplir un album de 15 pistes.

C’est finalement avec les ballades que Madonna s’en sort le mieux. L’on peut y retenir "Extreme Occident", titre très intéressant qui aurait pu aller plus loin, mais qui demeure l’une des meilleurs pistes du disque. Le seul featuring vraiment réussi revient finalement à "Crave", titre très aérien et dans l’air du temps. Elle n’en fait pas trop cette fois et ça fonctionne parfaitement. Cet opus, très mitigé il faut le dire, se conclut avec "I Rise", ballade nostalgique et au refrain puissant.

Bref, ce Madame X ne fera pas date. Malgré sans doute de bonnes intentions, MADONNA s'embourbe souvent et ne brille qu'à de rares occasions. On peut y retenir des ballades matures et quelques bonnes pistes comme l'excellente "God Control", et c'est à peu près tout. A défaut de faire un retour fracassant, elle n'endommage pas davantage sa brillante carrière, ce qui est déjà un soulagement en soi.

A lire aussi en POP par JEREM :


Mariah CAREY
Daydream (1995)
Le début de l'émancipation




Whitney HOUSTON
My Love Is Your Love (1998)
Le classique


Marquez et partagez





 
   JEREM

 
  N/A



- Madonna (composition, chant, choeurs, production)
- Mirwais (production)
- Diplo (production)
- Maluma (chant, composition)
- Anitta (chant)
- Swae Lee (chant)
- Quavo (chant)
- Mike Dean (production)


1. Medellin (feat. Maluma)
2. Dark Ballet
3. God Control
4. Future (feat. Quavo)
5. Batuka
6. Killers Who Are Partying
7. Crave (feat. Swae Lee)
8. Crazy
9. Come Alive
10. Extreme Occident
11. Faz Gostoso (feat. Anitta)
12. Bitch I'm Loca (feat. Maluma)
13. I Don't Search I Find
14. Looking For Mercy
15. I Rise



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod