Recherche avancée       Liste groupes



      
DANCE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1999 On The 6
2011 Love?
2014 A.K.A..

Jennifer LOPEZ - Love? (2011)
Par ERWIN le 4 Février 2012          Consultée 1237 fois

Notre monde est divisé en trois parties inégales : "les autres", "les brunettes provocantes à formes généreuses", et "les mecs qui sortent avec les brunettes provocantes à formes généreuses"… Pour le reste, cela ne présente qu’un intêrèt relatif voire dérisoire. Voyons donc nos arguments : Jennifer appartient à la deuxième catégorie et présente donc un attrait certain pour les catégories 1 et 3 pourvues d’une bonne paire de cojones – Hé ! C’est latino quoi !-. Second point – pas un argument mais presque - Jennifer chante - si si, vous le saviez, vous ? Bah pas moi, je suis resté coincé sur U-turn et ses autres performances visuelles de premier ordre pour tout male qui se respecte – ceux de la troisième catégorie donc, z’avez suivi ?-. Troisième élément –pas du tout un argument-, Jennifer est une régulière pourvoyeuse en hits commerciaux de dance depuis de longues années, parait-il ? – oui je vis dans une grotte loin de la civilisation et je n’écoute que du black metal -, Mais … ! Car le mais est de taille : j’appartiens à la troisième catégorie des habitants de la planète et j’ai donc une recette infaillible pour percer les mystères de la dance music limite daubasse… Quand elle est chantée avec talent par une brunette aguicheuse !

Anéfé ! Ma douce – sic ! – moitiée apprécie grandement la dance et sait se transcender pour faire naitre en moi les pulsions les plus déraisonnables en se déhanchant telle la diablesse qu’elle est, au son des grands hits des tops…Ce qui est donc un gage de qualité de la musique qui passe finalement. Je constate donc que « Papi » et son « move your body » tient la route et provoque une érection de bon aloi. En revanche la resucée de la lambada, qui date déjà de plus de 20 ans avec « On the floor » est juste moyenne et risque de vous endormir grave au moment de passer aux choses sérieuses, quand aux « Good hit » ou autres « love ? » qui peuplent les débuts du disque d’amour de la Jenny; et bien ils ne valent pas tripette, ce n'est pas la dessus que vous verrez volez des strings.
Ah enfin une chouette chanson avec « Until it beats no more » et son petit rythme un brin daté 90’s, mais elle permet à la brune à la croupe rebondie de livrer une performance vocale de premier ordre. J’aime beaucoup, voila la meilleure composition de l’opus.
« One love » ou « Villain » sont sans intérêt mais les effets presque 80’s de « Invading my mind » risquent comme le titre l’indique de vous décérébrer, c’est une espèce de tentative de singer les succès de MADONNA qui passe pas si mal au final, Jennifer sait donner à ses titres un aspect sensuel indéniable -Bin tiens !-.
L’album s’achève sur « Starting over », titre bourré de gimmicks de producteur, pour un résultat écoutable et très accrocheur.

Bon, c’est de la bonne grosse dance racoleuse, avec quelques aspects pop de ci de là, qui lui permettent d’éviter la correctionnelle. Et puis, je me dois d’arrondir -c’est le cas de le dire, les gars non ?- à la note haut dessus, pour le sex appeal et le sourire de la belle latina.

A lire aussi en POP par ERWIN :


ABBA
Arrival (1976)
Au top




David BOWIE
Blackstar (2016)
L'adieu de David

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. On The Floor
2. Good Hit
3. I’m Into You
4. Love ?
5. Run The World
6. Papi
7. Until It Beats No More
8. One Love
9. Invading My Mind
10. Villain
11. Starting Over



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod