Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : King Crimson, Magma, Henry Cow
- Membre : Peter Hammill , The Tangent , Peter Hammill Et Gary Lucas

VAN DER GRAAF GENERATOR - Alt (2012)
Par TARTE le 22 Septembre 2012          Consultée 1604 fois

Si le nouvel album de Van der Graaf Generator ne provoqua pas une surprise à la mesure de leur statut de doyens, il saura aisément se creuser une place dans l’attention des amateurs par son discours particulier : c’est un disque d’expérimentations instrumentales et bruitistes (veuillez garder votre calme).

Un virage inattendu qui laisse pantois lorsque l’on se souvient de leurs dernières productions, versant davantage dans la redite que dans la recherche (une simple histoire de suffixe quoi…) et reprenant la ligne du second disque de Present. Peter Hammill lit peut-être Force Parallèles, qui sait ?

ALT est donc un objet à prendre avec des pincettes, et si sa façade peut faire peur, ses espaces intérieurs sont tout aussi étranges. Le disque apparaît comme une palette de matériaux tour à tour souples et robustes ; rugueux et polis ; transparents et opaques ; lumineux et, osons le dire, ternes. Une œuvre déroutante car ne construisant pas de trame réelle, jouant perpétuellement sur la création et la destruction instantanée de motifs, d’atmosphères, de rythmiques ; Ce qui atteint irrémédiablement son potentiel et sa durée de vie : un album de l’immédiat, le gros œuvre laissé tel quel.

Certaines pistes, néanmoins, s’accordent une virée dans les recoins musicaux déroutants, c’est le cas sur « Colossus » qui exploite un chaos sonore virant à la démence et faisant opposition à l’envoûtante quiétude de « Repeat After Me » ou aux plages gnostiques de « Here’s One I Made Earlier » ; belle tentative d’Ambient de la part du groupe qui sera reportée avec plus ou moins de succès sur « Dronus ».

Mais ALT c’est essentiellement une musique prise sur le vif, comme si l’ingé-son, en assistant à une séance d’improvisation, démarrait les consoles pour capturer une idée en vol, pour cristalliser une expérience nouvelle, une complicité. Ainsi les titres « Extractus », « Sackbutt », « Batty Loop » ou « Thuesday, the Riff » sont chacun porteurs d’un caractère figé et déconstruit, des fragments absolument étrangers à l’idée de produit fini. Leur plus grande qualité, leur plus grand défaut.

Les curiosités qui retiennent l’attention sont assurément les plus loufoques, « Earlybird », « Elsewhere » et « D’Accord » en font partie. La première oppose des chants d’oiseau à des heurts de cymbale accompagnés de bruitages en tout genre. Les deux autres sont des textures de sons jazzy et atmosphériques sortants allégrement des sentiers battus, la production limitée renforçant l’aspect spontané, et donc authentique.

ALT possède les inconvénients de ses avantages, s’il exploite des directions originales et intéressantes d’un point de vue musical, il reste, en terme de mise en forme, bien faible. Un exercice de style, une joute musicale.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par TARTE :


YES
Symphonic Live (2001)
La symbiose opère




VAN DER GRAAF GENERATOR
Pawn Hearts (1971)
Un Week-End à Ar-Men

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   TARTE

 
  N/A



- Peter Hammill (guitare)
- Hugh Banton (orgue)
- Guy Evans (batterie, percussions)


1. Earlybird
2. Extractus
3. Sackbutt
4. Colossus
5. Batty Loop
6. Splendid
7. Repeat After Me
8. Elsewhere
9. Here’s One I Made Earlier
10. Midnite Or So
11. D’accord
12. Mackerel Ate Them
13. Tuesday, The Riff
14. Dronus



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod