Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Magma
- Style + Membre : France Gall , Michel Berger & France Gall

Michel BERGER - Beaurivage (1981)
Par WALTERSMOKE le 20 Avril 2013          Consultée 1629 fois

Avec Beauséjour, Michel BERGER s'impose enfin comme un chanteur majeur en France. En parlant de France, sa femme connaît également une carrière jalonnée de succès et lui donne encore un enfant, c'est le bonheur. Le génie français continue donc sa deuxième partie de carrière on ne peut plus serein, mais il aurait été préférable qu'il fasse un album au diapason de cette bonne santé. Non pas que Beaurivage soit un mauvais album, mais on s'attendait à bien mieux.

Alors que Beauséjour sonnait comme un album lumineux et joyeux, Beaurivage s'annonce plutôt comme un opus plus sombre, ou du moins plus triste par moments. Comme toujours ou presque, un grand tube de Berger figure sur Beaurivage. Il s'agit en l’occurrence de "Mademoiselle Chang", hommage à la nounou de ses enfants et qui retrouvera sa famille grâce à Berger. Encore une fois, la réputation de cette chanson n'est plus à faire, et ce d'autant plus qu'elle le mérite amplement. Elle traîne quand même en longueur vers la fin, mais on peut fermer les yeux là-dessus.

Dans la catégorie « haut du panier », il convient également de citer "Déjà je suis loin", jolie chanson un peu sèche au niveau de l'instrumentation, comme si BERGER ne voulait pas rendre ses chansons trop mièvres, mais dotée surtout d'un refrain imparable, avec Daniel Balavoine aux chœurs. Comme autres tubes potentiels, il convient de prendre en compte "Fais comme t'aimes", une chanson diablement efficace dotée d’un refrain intéressant (un peu comme Tout est possible sur l'album précédent). La conclusion de l'album, "C'est pas la peine de vivre", remplit quant à elle parfaitement son rôle, impossible de nier ses qualités.

En revanche, il est aussi impossible de déceler le talent de Berger sur les autres morceaux. A titre d'exemple, "Ballade pour une Pauline triste" figure bien parmi ces hommages à sa descendance (ici sa fille), mais terriblement faibles du point de vue musical. Anecdotique. Tout comme le gros ventre mou composé d'"Antoine" et "Tant d'amour perdu", sur lesquels il n'y a pas grand-chose à dire. Il pourrait néanmoins y avoir pire comme mauvaises pistes, et surtout BERGER ne refait pas de morceaux aussi bancals que sur Chansons pour une fan, sept ans plus tôt.

Beaurivage échoue donc là où Beauséjour réussit haut la main. Il contient certes au moins une excellente chanson qui a traversé les âges, mais le reste ne parvient pas à être aussi connu et surtout aussi bon. Il bénéficiera cependant de bons chiffres de vente, étant donné que le nom de Michel BERGER est devenu à juste titre vendeur, et peut être considéré comme le plus mauvais disque de Berger dans les années 80.

Note réelle : 2,5/5

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par WALTERSMOKE :


Françoise HARDY
L'amitié (1965)
Swinging françoise.




Michel BERGER
Pour Me Comprendre (2002)
Une bonne compile pour un triste anniversaire


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Michel Berger (chant, piano, choeurs)
- Jannick Top (basse)
- Simon Philipps (batterie)
- Claude Engel (guitare)
- Patrick Tison (guitare)
- Georges Rodi (synthétiseurs)
- Jean-paul Batailley (percussions)
- Patrick Bourgoin (saxophone)
- Kake Bassot (trompette)
- Jean-pierre Janiaud (choeurs)
- France Gall (choeurs)
- Daniel Balavoine (choeurs)


1. Mademoiselle Chang
2. Ballade Pour Une Pauline Triste
3. Déjà Je Suis Loin
4. Antoine
5. Tant D'amour Perdu
6. Maria Carmencita, Sourde Et Muette
7. On N'est Pas Seul
8. Fais Comme T'aimes
9. C'est Pas La Peine De Vivre



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod